Vous êtes ici

Comment faire voter mon projet de rénovation énergétique ?

Agence Parisienne du ClimatBâtiEco-rénovons ParisCopropriétéEconomies d'énergie
Particulier
Publié le : 20 Juillet 2016

La période des Assemblées Générales a commencé ! Vous êtes à la recherche d’arguments pour faire voter des travaux de rénovation énergétique au sein de votre copropriété ? Marie-Odile Thomas, conseillère de l’APC et experte dans le sujet, vous donne des clés pour vous convaincre des avantages d’une rénovation énergétique globale.

APC : Tout d’abord, comment convaincre de la nécessité de rénover son immeuble ?

Marie-Odile Thomas : Vous devez mettre en avant, qu’en choisissant le pari de la rénovation énergétique, vous serez gagnant sur de nombreux points comme :

  • L’amélioration du confort thermique . Une bonne isolation de l’immeuble (façades, toitures, fenêtres) va supprimer la sensation de paroi froide, si désagréable. Une ventilation efficace, à soigner lors de tous travaux d’isolation, évite les phénomènes de condensation et d’humidité sur les murs. Ainsi les moisissures ne seront plus qu’un mauvais souvenir ! Votre confort et votre santé s’en trouveront améliorés.
  • L’augmentation de la valeur patrimoniale : Un logement dans un immeuble bien entretenu, bien isolé et avec des charges maîtrisées se vendra mieux. Selon l’étude notariale «DYNAMIC» de 2013 sur la valeur verte des logements plus l’étiquette énergétique du logement tend vers le A « économe », plus il prend de la valeur. Au contraire, les logements « énergivores » en étiquette E, F ou G perdent de la valeur.
  • La réduction de la facture énergétique : Sur Paris, le chauffage à lui seul dans les logements, représentent 60% de la consommation énergétique. Vous avez donc de belles économies à faire sur vos factures en réalisant des travaux d’isolation. De plus, le secteur du bâtiment est à l’origine de près d’un quart des émissions de gaz à effet de serre. Vous faites coup double en maîtrisant vos charges et en contribuant à améliorer la qualité de l’air parisien !

APC : Quel est l’élément incontournable pour réussir à mobiliser les autres copropriétaires ?

MOT : La communication entre le conseil syndical et le reste des copropriétaires est indispensable à chaque étape du projet. Les assemblées générales ordinaires ont lieu une fois par an. Le refus d’une résolution repoussera le débat l’année suivante. Il se peut aussi qu’une majorité de copropriétaires soit absente, empêchant ainsi la prise de décisions.

Il est indispensable, d’informer les copropriétaires à chaque étape du projet, en amont des assemblées générales. Chacun doit être au même niveau d’information et se sentir partie prenante de la démarche. Cela facilitera la levée des objections et l’adhésion de la majorité des copropriétaires.

Sachez que plateforme CoachCopro® vous permet d’inviter d’autres copropriétaires à rejoindre le compte privé de votre copropriété. Ainsi, vous pourrez facilement partager des informations et des documents pour les tenir informés de l’avancement du projet.

APC : Quels sont les bons arguments pour enclencher la réflexion d’une rénovation globale et faire voter l’audit ?

MOT : Il faut surtout souligner que faire des travaux au coup par coup est coûteux pour la copropriété. Il est plus intéressant d’un point de vue économique et de performance énergétique, d’engager une rénovation globale. La rénovation d’une chaufferie sans isoler la copropriété au préalable risque d’entrainer un surdimensionnement de l’installation et donc de pénaliser les économies d’énergie futures !

La démarche la plus efficace est de réaliser d’abord un audit énergétique et architectural de l’immeuble. Le prestataire, un bureau d’études thermique, fera un état des lieux, préconisera des actions chiffrées et hiérarchisées, ainsi que plusieurs programmes de travaux possibles.

Argument en plus : les copropriétés à partir de 50 lots totaux et équipées d’un chauffage collectif doivent réaliser un audit avant le 1er janvier 2017. Cette obligation concerne celles dont la date de dépôt de permis de construire est antérieure au 1er juin 2001 (décret n°2012-111 du 27 janvier 2012).

Quant au financement, point souvent bloquant, sachez qu’il existe des aides pour financer l’audit.

APC : Quels sont vos conseils pour faire voter des travaux adaptés ?

MOT : Surtout prenez votre temps. Il s’agit de choisir le programme de travaux adapté à la situation de la copropriété, y compris financière.

En votant une maîtrise d’œuvre pour l’étude d’un ou plusieurs programmes de travaux, vous aurez tous les éléments pour voter les travaux. L’Agence Parisienne du Climat met à votre disposition un modèle de Cahier des Charges de maîtrise d’œuvre à la fois pour l’étude (phase « conception ») et la phase « travaux », qui vous servira pour consulter les entreprises (inscrivez-vous sur CoachCopro® pour accéder à la version modifiable).

Cette maîtrise d’œuvre études devra être complétée par une ingénierie financière pour informer chaque copropriétaire précisément de sa quote-part et de tous les moyens mis à sa disposition pour la financer, subventions, aides fiscales et les prêts mobilisables.

Notez que la Région Île-de-France et l’ADEME peuvent financer en partie une maîtrise d’œuvre études visant une rénovation équivalente au label Bâtiment Basse Consommation (104 kWh / m2 /an).

APC : Comment s’assurer de la bonne réalisation des travaux ?

MOT : Je conseille fortement de vous faire accompagner également par un maître d’œuvre. C’est l’assurance d’un chantier bien coordonné et conforme aux devis votés. Le Cahier des Charges de maîtrise d’œuvre, peut à nouveau vous faciliter la tâche. Pour trouver un maître d’œuvre, vous pouvez également consultez l’annuaire des professionnels CoachCopro®.

Faites-vous accompagner !

Un conseiller de l’Agence Parisienne du Climat peut vous accompagner de manière gratuite et indépendante dans la démarche de rénovation de votre copropriété. Prendre contact avec un conseiller

eco rénovons Paris

 

 

Autres actualités