Vous êtes ici

Our Common Future Under Climate Change - UNESCO

Conférence scientifique sur le climat - Jour 1

ClimatCOP21/COP22
ParticulierProfessionnel
Publié le : 06 août 2015

Retour sur la première journée de la conférence scientifique «Our Common Future Under Climate Change» à l’UNESCO.

La conférence scientifique sur le changement climatique Our Common Future Under Climate Change s’est ouverte aujourd’hui à l’UNESCO, rassemblant plus de 1600 chercheurs et scientifiques.

Plusieurs personnalités, politiques et scientifiques, ont introduit la journée tels que les climatologues Hervé Le Treut et Jean Jouzel mais aussi les ministres Najat Vallaud-Belkacem, évoquant la conscience écologique en tant que « devoir vis-à-vis du monde et de l’avenir » et Ségolène Royal, considérant la transition énergétique comme « une chance à saisir et un mouvement à accélerer ».

La journée avait pour but de présenter l’état des connaissances sur le changement climatique avant de considérer dans les jours suivants les actions à mener et les solutions à apporter pour les décennies à venir. Pour cela, de nombreux intervenants ont présenté leurs travaux, que ce soit en plénière ou en sessions parallèles. L’APC en décrypte les principaux messages :

Le GIEC (Groupement Intergouvernemental des Experts sur le Climat) a présenté la difficulté de synthétiser les recherches de ses 2500 chercheurs et d’en faire un résumé à l’attention des décideurs politiques. Son dernier rapport a donc proposé une fiche de 21 courtes recommandations qui témoignent de :

  • L’aspect indéniable de l’augmentation de la température moyenne de la planète et des changements climatiques observés dans la seconde moitié du XXème siècle
  • La probabilité grandissante de phénomènes climatiques extrêmes accompagnés d’impacts  irréversibles au fur et à mesure du réchauffement climatique
  • La montée du niveau moyen de la mer de 19 cm depuis la fin du XIXème siècle mais qui, sans actions concrètes et rapides, pourra encore augmenter de plus de 60 cm à la fin du siècle, impliquant une adaptation bien plus complexe au niveau des territoires.
  • Une diminution du pH des mers et des océans les rendant plus acides et menaçant ainsi fortement la biodiversité

Différents chercheurs ont ensuite évoqué les incertitudes qui demeurent dans la science du climat telles que les impacts exacts ou le rythme du changement climatique, bien que certaines conséquences soient déjà visibles aujourd’hui.

Le message reste que l’urgence climatique remet en question notre système économique dont la richesse est corrélée à la consommation d’énergie et que les solutions se trouvent bien souvent à l’échelle locale. L’adaptation au changement climatique et au phénomène de l’îlot de chaleur urbain  a été évoquée comme devant être mise en place conjointement à l’atténuation de ses effets.

Brochure Changement Climatique à Paris APC/Météo-France

Brochure Ilôt de chaleur urbain APC/Météo-France

Brochure Comment adapter Paris aux futures canicules APC/Météo-France

 

Autres actualités