Vous êtes ici

Devenez acteur du Plan Climat en maîtrisant vos factures d’énergie ! Rencontre avec la famille Burger

Economies d'énergie
Particulier
Publié le 24 mai 2018
par Benjamin Rougeyroles

Depuis 6 mois, la famille Burger met en place de petits gestes quotidiens pour réduire sa consommation d’eau et d’énergie, et ça fonctionne ! Ils ont réussi à économiser 18% sur leurs consommations et à adopter d’heureuses nouvelles habitudes qui contribuent à un Paris bas carbone.

Réduire sa consommation énergétique, un bon moyen d’agir pour le climat !

La famille Burger participe au défi Familles à Energie Positive (FAEP), qui pendant la période de chauffe (décembre-avril), mobilise des foyers parisiens dans la réduction de leurs consommations d’eau et d’énergie, au sein de leur logement.

Ce défi coordonné par l’Agence Parisienne du Climat, a déjà mobilisé 1040 familles depuis 2011 et grâce à leurs efforts, 438.000 kWh et 77 tonnes de CO2  ont été économisées, soit environ 5650 tours de périphérique en voiture !

Le Plan Climat de Paris vise à réduire de  35% la consommation d’énergie sur le territoire d’ici 2030 et de 50% en 2050. Pour y contribuer, tous les citoyens peuvent agir à leur niveau, en maîtrisant leur consommation individuelle comme la famille Burger.

Motivé (e) ? Inscrivez-vous gratuitement aux prochains ateliers éco-gestes proposés par l’APC pour découvrir plus de 100 petites actions à mettre en place dans votre logement !

L’Agence Parisienne du Climat, a déjà mobilisé 1040 familles depuis 2011 et grâce à leurs efforts, l’équivalent en CO2 de 5650 tours de périphérique en  voiture a été évité !

L’expérience de la famille Burger : entretien

Faisiez-vous attention à votre consommation d’énergie avant de relever le défi FAEP ?

Fanny.B : Avant de commencer le défi, j’avoue que je n’y faisais pas trop attention, mais maintenant je m’y intéresse vraiment ! 

Charlotte.B : On faisait déjà attention à la lumière, on éteignait le chauffage en semaine quand on n’était pas là.  En revanche je ne regardais pas mon compteur,

mais j’ai appris à le faire avec le défi. 

Fanny.B : Pour ma part, j’ai même appris où il était !

Sur quel poste de consommation avez-vous décidé d’agir le plus ?

Emilien.B : On a décidé de suivre notre consommation d’électricité et de gaz, notamment le chauffage, parce qu’on s’est rendu compte que c’était le poste de consommation le plus important dans nos appartements. D’ailleurs nos efforts sont visibles très rapidement sur le compteur et ça, c’est motivant !

Nos efforts sont visibles très rapidement sur le compteur et ça, c’est motivant !»

Quels sont les écogestes que vous mettez en place le plus souvent ?

Emilien.B : Pour commencer on a acheté une multiprise avec interrupteur qu’on éteint la nuit et un boudin de porte. Simple mais efficace ! Ce qui nous parait le plus difficile c’est l’eau car, selon moi, c’est ce qui impacte le plus notre confort. On essaye cependant de réduire notre consommation, par exemple en partageant l’eau du bain pour les enfants.

Fanny.B : J’ai acheté des joints de fenêtres parce qu’elles sont très mal isolées et il fait assez froid chez moi. On a même un hygromètre et on contrôle davantage la qualité de l’air. Du coup, on a tendance à aérer plus souvent pour évacuer l’humidité.

Prisca.B : Eteindre systématiquement les multiprises ! J’en avais déjà, mais je ne savais pas que les appareils continuent de consommer quand elles sont allumées. Alors maintenant, je pense toujours à les éteindre ! Aussi, même si on ne suit pas vraiment notre consommation d’eau, on y fait plus attention. Mon compagnon avait l’habitude de prendre des douches très longues, mais maintenant il fait plus attention.

On a également installé un thermomètre, ce qui nous aide beaucoup à contrôler le chauffage et à ne pas surchauffer inutilement.

En général le défi a été moteur, et pas seulement pour les questions en lien avec l’énergie. Par exemple, j’étais réticente à faire du compost, mais finalement en me renseignant correctement, je me suis rendu compte que c’était très utile et maintenant je le fais sans problème !

En général le défi a été moteur, et pas seulement pour les questions en lien avec l’énergie. Par exemple, j’étais réticente à faire du compost, mais finalement en me renseignant correctement, je me suis rendu compte que c’était très utile et maintenant je le fais sans problème !»

Charlotte.B : J’apprends à mes enfants à éteindre l’eau quand ils se lavent les dents, ou les mains, pour que ça devienne une habitude.

 

 

 

 

 

 

Photo : Hygromètre-thermomètre d’intérieur - Il permet de contrôler le taux d’humidité et la température de l’air dans le logement.

Est-ce que les éco-gestes que vous appliquez sont devenus des habitudes, allez-vous continuer de les appliquer après le défi ?

Emilien.B : Oui, pour la plupart, les lumières notamment sont devenues des automatismes. Parfois, il nous arrive d’oublier d’éteindre les multiprises mais on y fait quand même très souvent attention. Après le défi, on continuera nos écogestes puisqu’ils sont devenus des habitudes et qu’ils n’n’ont pas d’impact sur notre confort. Je pense même qu’on continuera à regarder notre compteur pour suivre notre consommation.

Quel conseil donneriez-vous aux gens qui souhaitent faire des économies d’énergie ?

Famille Burger : De participer au défi ou aux ateliers éco-gestes de l’APC !

Fanny.B : J’étais très sensible au chauffage et à la température de l’appartement. Je trouve qu’on chauffe beaucoup trop et les conseils apportés par le défi m’aident beaucoup à contrôler la température de mon appartement.

Emilien.B : Mon conseil c’est que ça soit fun, et non pas une contrainte. Dans notre cas on est en famille, et c’est encore plus sympa. On organise souvent des réunions conviviales et c’est vraiment quelque chose à faire pour motiver les troupes.

Prisca.B : Le défi est très ludique quand on le fait à plusieurs, et le rôle du chef d’équipe est primordial. Dans notre équipe, c’est Emilien qui est derrière nous et nous incite à faire nos relevés de compteur. Et ça marche !

 

La Famille Burger réunie

 

Cette interview a été réalisée par Mélanie et Nicole, animatrices du défi Famille à Energie Positive à Paris.
Un grand merci à la famille Burger pour son accueil et sa bonne humeur !

 

Autres actualités