Vous êtes ici

Kyrole la remorque électrique qui révolutionne le transport de petites marchandises

K-Ryole, la remorque qui transporte 250 kg sans effort

Mobilité
ParticulierProfessionnel
Publié le 06 septembre 2017
par Mathilde VAN-EECKHOUT

Transporter de lourdes charges sans avoir le réflexe voiture : tel est le défi relevé par les créateurs de K-Ryole, une start-up qui a développé une solution de remorque électrique. Une solution douce et silencieuse pour les particuliers et les professionnels qui souhaitent se déplacer facilement en vélo à Paris. Entretien avec Gilles Vallier, co-fondateur de K-Ryole.

APC : Comment vous est venue l’idée de créer la remorque K-Ryole ?

G.V : En 2014, alors que nous préparions un road trip « objectif 0 carbone » à travers le continent américain avec mon partenaire, nous nous sommes posés la question de comment transporter nos affaires à vélo sans s’épuiser sur les pentes escarpées de la Cordillère des Andes.
La solution est apparue évidente : une remorque électrique autopropulsée ! Quand nous nous sommes rendu compte que cela n’existait pas, nous avons remis le road trip à plus tard pour développer K-Ryole.

APC : Quelles sont les spécificités de K-Ryole ?

G.V : K-Ryole est une remorque électrique intelligente pour vélo : attelée au vélo, elle vous permet de transporter jusqu’à 250 kilos sans effort ! Elle se fixe sur n’importe quel vélo, classique ou électrique, en quelques secondes et dispose d’une autonomie de 70km. 

APC : A qui s’adresse-t-elle ?

G.V : K-Ryole s’adresse aux parents pour transporter leurs enfants et leurs affaires, aux professionnels du dernier km cherchant une solution pratique et rapide en zone urbaine, aux collectivités souhaitant faciliter la vie sans voitures à leurs usagers, aux restaurateurs souhaitant créer des échoppes mobiles, aux artisans… Bref, à tous ceux qui pensent que la voiture n’est pas la meilleure solution, en ville et ailleurs, mais qui manquent aujourd’hui de solutions pour transporter ce qu’elle contient habituellement.

APC : A Paris cette solution est-elle pertinente ?

G.V : L’objectif de K-Ryole est de résoudre le problème du dernier kilomètre en ville en favorisant les déplacements à vélo, tant pour les professionnels que les particuliers. Paris n’est évidemment pas épargnée par cette problématique, avec un centre-ville très souvent saturé, ce qui pénalise tous les acteurs de la ville : livreurs et coursiers, facteurs, artisans,  agents de la ville (espaces verts, propreté) et bien évidemment les particuliers qui doivent prendre la voiture pour aller faire leurs courses. C’est donc un terrain de jeu idéal pour expérimenter la solution, et la Mairie de Paris souhaite d’ailleurs faire un test d’ici début 2018 avec ses équipes de maintenance de la Direction du Patrimoins et de 

 c'est possible grace à K-Ryole

K-Ryole permet  de transporter jusqu’à 250 kilos derrière n’importe quel vélo

APC : Comment cette solution répond-elle aux enjeux du changement climatique ?

G.V : K-Ryole est une innovation technologique qui répond aux enjeux du décongestionnement et réduit les nuisances dans la ville. Nous ouvrons ainsi la voie à une ville respirable, moins bruyante, et favorisant les mobilités actives, qui sont bénéfiques pour la santé.
Elle s’inscrit enfin dans la réduction de la consommation des matières premières : aujourd’hui, une voiture qui pèse 1 tonne à vide transporte en ville rarement plus de 300 kilos alors qu’une K-Ryole pèse 50 kilos à vide et offre la même capacité de transport sans consommer d’énergies fossiles.

APC : Quels sont les prochaines étapes pour K-Ryole ?

G.V : Nos premiers pilotes vont démarrer d’ici la fin de l’année avec Intermarché à Lyon (livraison à domicile en K-Ryole frigorifique), l’Université de Lille et la Mairie de Paris. La commercialisation est prévue dans la foulée pour le second trimestre 2018 pour les professionnels, et en 2019 pour les particuliers.

Autres actualités