Vous êtes ici

Atelier Mobilité APC

L’APC s’empare du sujet de la mobilité durable

Agence Parisienne du ClimatMobilitéCOP21/COP22Innovation
ParticulierProfessionnel
Publié le 15 octobre 2015
par Leslie Merran

L’APC élargit son champ d’expertise avec les problématiques de mobilité à Paris et sa métropole.

L’Agence Parisienne du Climat se mobilise à l’occasion de la Semaine Européenne de la Mobilité du 16 au 22 septembre 2015. Le 15 septembre dernier s’est ainsi déroulé à l’agence un atelier-débat réunissant près d’une cinquantaine de professionnels et d’experts du domaine afin d’échanger sur la mobilité durable et innovante. Un nombre comparable de participants ont assisté au café-climat grand public du 23 septembre sur les mobilités actives, que l’agence a organisé à la Maison du Vélo, avec Pierre Toulouse, adjoint au coordonnateur interministériel pour l’usage du vélo et d’Eric Austruy, chef de projet mobilité durable chez EM Services, filiale de la RATP.

. Retour sur les messages-clés de ces échanges . 

Auteur de l’ouvrage « Le pouvoir de la pédale » et bloggeur sur transports.blog.lemonde.frOlivier Razemon a ouvert le débat en rappelant que si la mobilité constitue l’une des causes du changement climatique, elle traite aussi de la vie sociale et économique des citoyens, de la santé publique ou encore de l’urbanisation des villes. Grâce à cette approche systémique et inclusive, la richesse des échanges qui ont suivi était au rendez-vous, faisant émerger de nombreuses réflexions sur les actions à mener et sur la part de la mobilité dans le récit de la transition énergétique.

La mobilité à Paris

Julien Flageul, pilote des actions liées au développement des nouveaux services de mobilité à l’Agence de mobilité de la Ville de Paris, a rappelé les actions de la capitale en termes de mobilité comme le plan anti-pollution, le plan vélo et ses aides financières ou encore le projet Utilib’ de voitures en libre-service pour utilitaires. Comme le rappelle Pierre Toulouse lors du café-climat, la Ville de Paris annonce un doublement du nombre de pistes cyclables d’ici 2020, et au niveau national, la loi Grenelle II oblige depuis 2012 la réalisation d’un espace de stationnement sécurisé des vélos dans les constructions neuves. 

Sur le territoire parisien, l’Agence des Mobilités Electriques, représentée par Raphaël Desrosiers, constitue également pour les Parisiens un lieu de d’accompagnement et de conseils dans le 18ème arrondissement et met à leur disposition pour essais un show-room de véhicules électriques.

Les offres de mobilité au service des entreprises

Dans le cadre de la loi de transition énergétique, les entreprises de plus de 100 salariés devront se munir d’un Plan de Déplacements en Entreprise (PDE). Selon Sylvain Gageat, chargé de mission Ecomobilité à la Région Île-de-France, il s’agit ici d’une opportunité que la région et ses partenaires sont prêts à saisir grâce à la création du réseau Pro’Mobilité  d’aide et de conseils à la mise en œuvre de PDE en Île-de-France.

La question de la gestion des flottes automobiles en entreprise se révèle alors complexe et prend des formes très variées selon Virginie Boutueil, doctorante au Laboratoire Ville, Mobilité, Transport à l’Ecole des Ponts ParisTech. C’est ainsi que plusieurs offres d’aide à leur gestion voient le jour comme celle que propose la start-up UBEEQO, représentée par Baptiste Lamalle. Spécialisée dans l’offre d’auto-partage en entreprise, elle commence aujourd’hui à s’ouvrir aux particuliers en élaborant une plateforme de mobilité commune entre les différents moyens de transports.

Selon Eric Austruy, les usages qui fonctionnent  le mieux auprès des entreprises sont la connexion aux transports en commun et les flottes de véhicules électriques. En termes d’alternatives aux déplacements automobiles classiques en entreprises, ont aussi été présentées plusieurs offres lors des rende-vous de l’APC :

  • Les flottes partagées de Vélos à Assistance Electrique (VAE) par François Rabasse, président de la SCOP Colibree
  • Les parcours de reconnaissance de chemins alternatifs en VAE depuis les stations de transport en commun qu’a évoqué Eric Austruy d’EM Services. A usage du salarié, ces parcours permettent de les rassurer dans leur traversée à pied ou à vélo des zones industrielles ou en friches qui entourent parfois les entreprises. 
  • Le nouveau VTC Greentomatocars utilisant des voitures hybrides et compensant à 100% ses émissions de carbone, par son directeur à Paris Ghislain Gridel,
  • Le télétravail en entreprise afin de réduire les besoins de mobilité par Frantz Gault, Directeur Conseil de la start-up et cabinet de conseil LBMG Workslab,

La mobilité, un sujet d’innovations

Si le covoiturage a pris une place importante dans les trajets de longue distance avec des acteurs comme BlaBlaCar, l’engouement se prête aujourd’hui aux déplacements plus courts du quotidien comme le montre la start-up Ecov. Selon son fondateur, Thomas Matagne, il est important relier le covoiturage à l’espace public. Son entreprise accompagne ainsi les collectivités et les entreprises dans la mise en place de stations de covoiturage intégrées à la voirie urbaine.

Le sujet de la mobilité durable étant apparu comme une grande source d’innovations et d’initiatives à travers le territoire parisien, l’APC a désiré en recenser les principaux acteurs dans sa fiche Mobilités-Innovations.

 

Pour plus d’informations sur l’atelier-débat professionnel qui s’est déroulé le 15 septembre, vous pouvez contacter Elsa Meskel ( ) ou Leslie Merran ( ) et sur le café-climat du 23 septembre, Laure Fabiani ( ) ou Denis Griveau ( ).

Autres actualités

Salon EnerJ Meeting

08 mars 2018 Ener-J meeting

Après le succès de la 1ère édition, l’événement « prescription » est de retour et attend 2 000 décideurs de...