Vous êtes ici

Climate Change Challenge - www.c3challenge.com

Les lauréats français du Climate Change Challenge (C3)

ClimatCOP21/COP22Innovation
Publié le : 17 décembre 2015

Le défi d’innovation ouverte au service de la lutte contre le changement climatique a annoncé ses cinq lauréats français.

Le Climate Change Challenge (C3)

Inspiré des modèles des « hackathon » et des « datacamp », ce dispositif baptisé C3 ou Climate Change Challenge a consisté en un tour de France d’innovation ouverte sur le changement climatique. Porté par le Secrétariat Général pour la Modernisation de l’Action Publique et par le Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie, le C3 (Climate Change Challenge) est une initiative développée par Météo-France, La Mêlée, l’IGN, le CNES, Etalab et le MNHN. Ce défi a mobilisé l’intelligence collective et les données ouvertes pour imaginer des solutions innovantes à la sensibilisation, la prévention, la lutte et l’adaptation au changement climatique.

A partir de la base de données ouvertes du gouvernement (www.data.gouv.fr), ce sont plus de 550 jeux de données qui ont été proposées aux participants du C3 dans quatre villes de France (Paris, Lyon, Nantes et Toulouse) sur l’énergie, le développement durable et la mobilité, en partie apportés par les partenaires du défi comme l’IGN, Météo-France, EDF, ERDF ainsi que les collectivités des villes participantes. A Paris, l’APC a accompagné le projet depuis le début pour apporter expertise sur le changement climatique et pour communiquer largement sur cet événement.

Les lauréats 2015 du C3

Au terme du défi, cinq lauréats français et un coup de cœur du public ont été identifiés par un jury composés de membres des organisations partenaires du défi dont, à Paris, Anne Ged, directrice de l’APC. Les projets lauréats présentés ci-dessous bénéficieront par la suite d’un suivi et d’un accompagnement des structures partenaires du défi.

  • Application multiplateformes, le Plan B(anane) propose des actions à réaliser ou des défis à relever (seul, entre amis, collègues ou avec les autres utilisateurs) récompensées par des « bananes » pour passer des niveaux et concrètement engager une baisse d’émission de CO2, des économies (argent, énergie, ressource) ainsi que la possibilité de valoriser le commerce local pour gagner en résilience économique.
  • Tayo est un outil malin et éco-responsable pour planifier et coordonner simplement l’ensemble des trajets à destination d’un événement professionnel. Il permet à son organisateur de réunir, en quelques clics, l’ensemble des informations d’accès dans un plan personnalisé. Chaque invité peut s’y connecter pour comparer les modes de transport, planifier son itinéraire sur toutes ses étapes et se coordonner simplement avec d’autres pour partager une partie ou la totalité de son voyage.
  • Green My City vise à végétaliser la ville, en démultipliant les initiatives de co-jardinage sur les toits des immeubles afin de produire localement de la nourriture bio, de réduire la consommation d’énergie lié au transport, et renforcer par cette activité le lien social.
  • DIWO propose aux habitants de milieux urbains denses une application géolocalisante leur permettant de découvrir et de rejoindre des structures facilitant l’autoproduction par la mutualisation de l’espace (jardins partagés, fablabs, ateliers d’upcycling, de couture…) à proximité de leur domicile ou de leur lieu de travail. 
  • L’application BlaBlaCarottes propose aux particuliers effectuant des trajets à vide de récupérer sur leur chemin des paniers de légumes auprès de producteurs agricoles bios et de les livrer à un point étape en attendant que d’autres particuliers prennent le relais jusqu’au point de livraison final.
  • Le projet Meet&Reboot, sélectionné par le vote du public, a créé une plateforme B2B permettant l’optimisation de la gestion de déchets, grâce à une mise en relation entre entreprises cherchant se débarrasser de leur déchets et entreprises cherchant des matières premières.

L’ensemble de ces projets a été présenté à plusieurs reprises à l’occasion de la COP 21, au pavillon France de la zone bleue, à l’Agence Française de Développement ainsi que lors de la conférence « Innovation et transition » de l’Agence Parisienne du Climat dans le cadre du dispositif Solutions COP 21 au Grand Palais.

Autres actualités

L’innovation au service du climat à Paris

Agence Parisienne du ClimatClimatCOP21/COP22Innovation
ParticulierProfessionnel
Comment faire converger la transition énergétique et le potentiel économique de Paris ? L’ APC revient sur la conférence Innovation et Transition qui...
Lire la suite