Vous êtes ici

Evolution du climat parisien sur les 30 dernières années

De la Météo au Climat

Climat
Particulier
Publié le 23 juin 2015
par Mathilde VAN-EECKHOUT

Retour sur le printemps parisien 2015 : dans la continuité des printemps doux et peu pluvieux

Retour sur le printemps parisien 2015 : dans la continuité des printemps doux et peu pluvieux

Comment avez-vous perçu le printemps parisien 2015 ?

Entre journées chaudes, fraîches, pluvieuses et sèches, passons du ressenti à la réalité des faits, regardons la saison dans son ensemble, et voyons comment le printemps 2015  se situe par rapport aux trente dernières années.

Quelques événements marquants durant le printemps 2015

  • Deux pics de chaleur précoce en avril et en mai ; les températures atteignent 27 à 29°C.
  • Deux épisodes de vents forts fin avril avec des rafales de plus de 70 km/h.
  • Une journée, le 30 avril, de pluies durables et continues donnant de forts cumuls en 24 h, de 25 à 31 mm.

La météorologie étudie le temps qu’il fait et le temps prévu, à un instant et un lieu donnés.

A la différence de la météo, les changements de climat s’appréhendent sur des périodes plus longues. C’est pourquoi dans le cadre de son partenariat avec Météo-France, l’Agence Parisienne du Climat met désormais à disposition des Parisiens un bulletin climatique saisonnier. Des éléments qui permettent de prendre du recul, et de comparer la saison qui vient de passer avec les moyennes des mesures des trente dernières années à Paris.

Le printemps parisien 2015 du point de vue climatologique : un temps de saison

Le printemps 2015 est doux, avec une anomalie moyenne de +0.7°C il est très légèrement plus chaud que la moyenne des printemps des 30 dernières années. Comparé aux moyennes mensuelles 1981-2010, mars est doux (+0.3°C), avril est chaud (+2°C) et mai est frais (-0.2°C).

Le déficit des précipitations de ce printemps 2015 est moyen et atteint 21%.

La région parisienne connaît un bon ensoleillement depuis février 2015. En effet, la durée de l’ensoleillement du printemps atteint un excédent de 94 heures soit 19 % de plus que la moyenne des printemps des 30 dernières années (la normale). La palme est remportée par le mois d’avril avec un excédent de 73 heures, soit un rapport à la normale de +44 %.

Changement climatique à Paris : vers des printemps plus doux et plus secs ?

A Paris, Le printemps 2015 suit la tendance :

des printemps doux depuis 1989. La majorité d’entre eux ont des anomalies de températures moyennes positives, entre +0.2°C en 1994 et 2005 et +2.6°C en 2011. Toutefois, le printemps 2013 est froid avec une anomalie de -1.9°C.
des printemps peu pluvieux depuis 2002. Les printemps sont majoritairement déficitaires en pluie à l’exception de ceux de 2008 et 2013 ; les déficits varient de 83% en 2011 à 4% en 2006.

Il est impossible d’attribuer complètement aux variations naturelles du climat, ou de la même façon aux émissions de gaz à effet de serre, la douceur constatée du mois d’avril. En revanche, il est possible d’affirmer avec une grande confiance, que dans le contexte du changement climatique, les printemps doux seront plus fréquents à Paris et dans la Région Ile-de-France à partir de la deuxième moitié du 21ème siècle et qu’ils seront également plus secs.

Consultez le bulletin climatique du printemps 2015 à Paris.

Retrouvez les bulletins précédents sur la page changement climatique à Paris et abonnez-vous à notre Newsletter pour être tenu informé.

 

Consultez aussi 

Autres actualités

Salon EnerJ Meeting

08 mars 2018 Ener-J meeting

Après le succès de la 1ère édition, l’événement « prescription » est de retour et attend 2 000 décideurs de...