Vous êtes ici

Mettre en œuvre des stratégies énergie/climat dans différents contextes locaux

Mettre en œuvre des stratégies énergie/climat dans différents contextes locaux

Agence Parisienne du ClimatClimatCOP21/COP22
ParticulierProfessionnel
Publié le 13 janvier 2016
par Paula Torrente

Dans le cadre de la mobilisation de la société civile à l’occasion de la COP21 qui se tenait au Bourget en décembre, l’APC a organisé « le Off des Agences », une rencontre entre agences de l’énergie et du climat (ou structures similaires) de différents pays, afin d’échanger sur la mise en place des stratégies énergie/climat au sein de leurs villes respectives. Cette rencontre a permis d’échanger sur nos modèles respectifs, les modes de faire des uns et des autres et les conditions de succès identifiées par chacun.

Mobiliser des Agences pendant les négociations climatiques pour mutualiser les bonnes pratiques

L’Agence Parisienne du Climat, souhaitait réunir plusieurs structures homologues ou portant des actions similaires afin de dresser un panorama de différentes approches de l’action climat‐énergie territoriale, recueillir des retours d’expériences, mutualiser, identifier et engager des partenariats structurants à l’international. Alors que les acteurs étatiques, les ONG et les villes œuvraient pour les négociations climatiques cette mobilisation des agences en tant qu’acteur de terrain apportait un regard complémentaire sur la mise en œuvre et l’atteinte des objectifs climatiques.

Les Agences partenaires

8 agences ont rejoint la dynamique lancée par l’APC :

  • ABMEE (Agence de Brasov pour la gestion de l’énergie et l’environnement)
  • L’Agence de l’Energie de Barcelone
  • L’Agence de l’Energie de Berlin (Berliner Energieagentur GmbH)
  • Le Centre Urbain de Bruxelles
  • CODEMA Dublin
  • L’Agence de l’Energie de Chypre
  • Lisboa E-Nova / Agence de l’Energie de Lisbonne
  • Smart City Genova 

Aperçu des échanges, focus sur la mobilisation du territoire

La question de la mobilisation de l’ensemble des acteurs socio-économiques des territoires était centrale dans les discussions. Pendant cette rencontre les Agences ont pu notamment décrire leur écosystème local énergie/climat et la façon dont elles réussissent à l’animer ainsi que les points de blocages. Elles ont également présenté des projets phares permettant  à leur organisme d’impliquer et mobiliser des acteurs locaux différents (citoyens, entreprises, institutions publiques, associations …). Quelques exemples de projets témoignant de la diversité des actions :

Brasov a mis l’accent sur la cible des entreprises et présenté le projet « Nearly Zero Energy Hotels » (neZEH) qui porte sur la rénovation énergétique des hôtels.

CODEMA (Dublin) a présenté le projet « 5Cube » développé avec l’Académie des Champions de l’énergie (ACE) : un immense cube installé dans la ville représentant physiquement la quantité de pétrole consommée toutes les 5 minutes à Dublin.  Bruxelles a réagi en évoquant un projet similaire appelé « Ice Challenge » : deux importants cubes de glace (200 kg chacun) ont été installés sur une place publique célèbre de la ville, un seul d’entre eux a été isolé et les passants étaient interrogés sur  le temps estimé de fonte de chacun des cubes.

Le Centre Urbain de Bruxelles a également expliqué son activité de conseil ; en effet le CU rassemble des architectes, des ingénieurs, des urbanistes, mais aussi des historiens de l’art, il donne des conseils aux citoyens via un centre d’information ouvert toute la journée (conseils techniques, subventions, préservation du patrimoine…).

Smart City travaille sur la collecte de toutes les données locales disponibles dans une base de données Energie. Pour Smart City l’élément clé pour mobiliser les acteurs locaux est d’obtenir l’opinion  de chacun et de les impliquer dans les processus.

L’Agence de Lisbonne a présenté son budget participatif et les actions en faveur de la mobilité douce qui en sont issues. Quant à l’Agence de Chypre, elle a souligné son travail avec les écoles au cours de Journées de l’énergie, en collaboration avec les autorités locales.

L’APC a pour sa part présenté le CoachCopro®, service web gratuit et indépendant pour la rénovation énergétique des copropriétés qui est ouvert depuis peu aux professionnels, ainsi que le « Défi Familles à Energie Positive ».

La diversité des actions et des retours d’expériences ont donné lieu à des échanges très riches, le contact étant maintenant établi, les discussions vont se poursuivre et des collaborations pourraient naître prochainement. 

D’ores et déjà d’autres villes se sont montrées intéressées pour en savoir plus sur les modèles d’Agences en vue d’en créer une sur leur territoire.

 

 

Autres actualités