Vous êtes ici

Hôtel de Ville

Nouveau Plan Climat : une grande votation citoyenne prévue fin mai

Energies renouvelablesMobilitéConsommationClimatEconomies d'énergie
Particulier
Publié le 13 avril 2018
par Juliette Crespon

Le Conseil de Paris a adopté à l’unanimité son nouveau Plan Climat Air Energie en mars dernier. L’objectif : tracer les grandes lignes d’un schéma ambitieux vers la neutralité carbone

Paris, une ville pionnière dans la lutte contre le changement climatique

Fruit d’une concertation de plus d’un an qui a rassemblé près de 900 participations, le nouveau Plan Climat a été adopté à l’unanimité lors du Conseil de Paris du 21 mars 2018. Celui-ci décline 500 mesures qui tracent la voie vers une ville neutre en carbone et 100% énergies renouvelables à l’horizon 2050, conformément aux objectifs de l’Accord de Paris.

Les Parisiens et Parisiennes seront invités à s’exprimer lors d’une grande votation citoyenne, qui leur permettra de s’informer et de s’engager pour le climat. Cette phase de mobilisation est marquée par plusieurs temps forts :

  • Le jeudi 16 mai : « la simultanée » conférences organisées dans chaque arrondissement autour de cinq thématiques importantes du plan climat (alimentation, mobilités, déchets, énergie et bâtiments, végétalisation)
  • Le vendredi 25 mai : la votation des lycéens
  • Du samedi 26 mai dimanche 3 juin : la votation des Parisiens
  • Le mardi 5 juin : les résultats seront dévoilés !

Informations et modalités d’organisation du vote à retrouver prochainement sur paris.fr 

Bureau de vote

Bureau de vote citoyen

Des objectifs ambitieux pour une ville ambitieuse

Le nouveau Plan Climat décline ses objectifs à trois échéances pour transformer la ville de demain : 2020, 2030 et 2050.

2020, c’est demain, mais le climat n’attend pas. Le Plan Climat prévoit donc de réduire de 25% les émissions et les consommations énergétiques de Paris et d’avoir 25% d’énergies renouvelables dans la consommation d’ici 2020 par rapport à 2004. Pour cela, la Ville envisage l’accélération de la rénovation énergétique des bâtiments, de l’approvisionnement en énergies renouvelables, et le développement d’outils innovants de financement de la transition écologique de son territoire.

La décennie 2020 - 2030 marquera un tournant avec des objectifs renforcés. La Ville cible certains chantiers prioritaires à travers un plan d’actions pour 2030 :

  • Réduire de 50% les émissions locales de gaz à effet de serre par rapport à 2004

  • Favoriser la réduction de 40% de l’empreinte carbone du territoire par rapport à 2004

  • Réduire de 35% la consommation d’énergie sur le territoire par rapport à 2004

  • Atteindre 45% d’énergies renouvelables dans la consommation dont 10% produites localement

  • Se passer des carburant fossiles et du fioul domestique

  • Respecter les recommandations de l’OMS sur la qualité de l’air

  • Garantir un cadre de vie agréable et adapté au climat pour tous les Parisiens.

Paris en 2050, une ville neutre en carbone ! C’est l’objectif emblématique et très ambitieux de ce nouveau Plan Climat de Paris. Il implique notamment :

  • De devenir un territoire à zéro émission de gaz à effet de serre intra-muros

  • De réduire de 50% la consommation énergétique du territoire par rapport à 2004

  • De compter 100% d’énergies renouvelables et de récupération dans la consommation dont 20% produites localement !

500 pour une ville neutre en carbone

Plus de 500 mesures sont présentées dans le nouveau Plan Climat, déclinées différentes 6 thématiques :

  • L’énergie avec le développement des énergies renouvelables, notamment dans le cadre de projets citoyens et de nouveaux partenariats avec les territoires voisins

  • Le bâtiment qui prévoit d’accélérer la rénovation du bâti parisien

  • L’urbanisme, pour faire émerger des morceaux de ville bas-carbone et développer à l’échelle du quartier de nombreuses solutions de transition écologique 

  • La mobilité : le Plan Climat prévoit notamment la fin de la circulation des véhicules diesel et essence pour 2024 et 2030, une ville 100% cyclable et des transports en commun décarbonés

 

  • Les secteurs de l’alimentation et des déchets présentent quant à eux des mesures visant à repenser la consommation des Parisiens : par exemple valoriser les circuits courts, et permettre une véritable valorisation des déchets

Cyclistes à Paris

Le nouveau Plan Climat souhaite rendre l’espace public aux mobilités douces 

Des mesures importantes relatives à la qualité de l’air et l’adaptation de Paris au changement climatique sont aussi présentes dans ce nouveau Plan. On y trouve également un volet « finance verte » qui présente la stratégie de financement de la transition écologique de Paris, et les différentes façons de mobiliser les acteurs du territoire pour participer au nouveau Plan Climat.

Enfin et parce qu’il restera toujours une part résiduelle d’émission de gaz à effet de serre liée à nos activités, la Ville prévoit de compenser ces émissions.

Parmi toutes ces mesures, 70 mesures relèvent de l’action de la Ville de Paris, 40 cherchent à inciter l’Etat et les pouvoirs publics à prendre les mesures nécessaires. Le reste relève du partenariat de la Ville avec des citoyens, des acteurs économiques ou encore des institutions du territoire. L’Agence Parisienne du Climat voit également son rôle évoluer et se renforcer.

Autres actualités