Vous êtes ici

Paris, ville engagée pour une mobilité durable

Paris, ville engagée pour une mobilité durable

ClimatMobilité
ParticulierProfessionnel
Publié le 22 septembre 2016
par Paula Torrente

En septembre à Paris, ça bouge, mais durable ! L’occasion de découvrir les solutions que la Ville met en place pour aider les Parisiens à se déplacer écologique au quotidien et le plan d’action à venir.

Les enjeux du transport à Paris : 1er secteur émetteur de gaz à effet de serre

Le transport de personnes est le secteur le plus émetteur de GES mais aussi de polluants atmosphériques. D’où proviennent ces émissions ? Une grande partie provient des déplacements en avion des Parisiens – comptabilisés dans le Bilan Carbone – l’autre est issue du transport routier.

Depuis la parution de la première version du Plan Climat, la Ville de Paris a fait de la réduction de la pollution atmosphérique un axe clé de sa politique transport. L’amélioration du réseau de transport en commun, la progression des modes doux de déplacement (vélo, marche à pied, …) et la mise en place d’une logistique urbaine responsable participent de la transition vers une éco-mobilité à Paris.

Les solutions mises en place par la Ville de Paris

La Ville de Paris travaille depuis une quinzaine d’années à réduire les émissions de polluants dus aux transports. Comment ? A travers des initiatives comme :

  • La création du tramway T3 en 2006, qui a réduit de 50% la fréquentation automobile des boulevards des Maréchaux ;
  • La circulation est coupée aux voitures dans 13 zones « Paris respire » tous les dimanches et jours fériés ;
  • L’installation de 738 km de pistes cyclables ;
  • Un service Vélib’ avec 300 000 abonnés et 40 millions de location par an  ;
  • Autolib’, le premier système de véhicules 100% électriques en libre-service, qui enregistre en moyenne 16 000 locations par jour ;
  • Une charte de logistique urbaine incite les professionnels à opter pour un transport durable des marchandises.Elle a été signée par 90 organismes publics et privés ;
  • La fermeture à la circulation automobile des Berges de Seine rive gauche et prochainement rive droite.

Le Bilan du Plan Climat Energie en chiffres (2004-2014)

52% est la part des déplacements effectués à pied
2.6 tonnes de marchandises sont transportées par le fleuve et les canaux
257 jours ont obtenu un indice de qualité de l’air « bon » ou « très bon »

Paris a observé une réduction de :

-39% de gaz à effet de serre dans paris intra-muros
-30% de circulation automobile
-23% d’émissions liées au transport routier

Les événements de septembre lancés par la Ville de Paris

  • Le défi « 7 jours sans voiture, cap ou pas cap ? » : du 19 au 25 septembre, les participants du défi sont invités à laisser leur véhicule au garage et, à découvrir gratuitement les modes de déplacement à mobilité douce ou tester des modes de transports alternatifs.
  • 25 septembre, Journée sans voiture : 45% du territoire parisien intra-muros devient piéton de 1h à 18h pour sensibiliser les habitants à la nécessité de modifier leur comportement vis-à-vis de la voiture.

Quel plan d’action pour 2020 ?

Afin d’atteindre l’objectif de réduction de 25% des émissions de gaz à effet de serre, la Ville de Paris continue d’intensifier les actions pour lutter contre le changement climatique, notamment dans le domaine de la mobilité.

Une étape a été franchie en 2016 avec l’interdiction de circulation des poids lourds les plus polluants depuis septembre, puis avec l’interdiction de circulation des voitures antérieures à 1997 pendant la semaine. La Mairie de Paris prévoit aussi une interdiction de circulation des véhicules diésel à l’horizon 2020.

Pour accompagner cette évolution, la Mairie de Paris aide financièrement les Parisiens qui renoncent à leur véhicule :

  • Avec un abonnement Autolib’ à moitié prix et 50€ de trajets prépayés

Et, au choix :

  • Un abonnement d’un an Navigo et un an d’abonnement Vélib’ ;
  • Jusqu’à 400€ d’aide à l’achat d’un vélo (à assistance électrique ou non).

La Mairie de Paris a également adopté son Plan Vélo 2015-2020. Celui-ci vise à atteindre l’objectif de 15% des déplacements effectués à vélo sur le territoire parisien (aujourd’hui, ils ne concernent que 5% des déplacements domicile-travail). Pour atteindre cet objectif, 700km de pistes cyclables supplémentaires seront installés, notamment sous forme d’un réseau express vélo en liaison avec la métropole. Au total, avec 150 millions d’euros dégagés, Paris triple son budget vélo.  

Soyez acteur de votre mobilité

Autres actualités

Quelle mobilité durable pour Paris ?

Qualité de l'airMobilité
ParticulierProfessionnel
Quels sont les objectifs et les mesures du nouveau Plan Climat ? Quelles alternatives prévues suite à l’arrêt d’Autolib ? Entretien avec Christophe...
Lire la suite