Vous êtes ici

Projet Mushroof mené par Cultivate

Un projet inédit d’agriculture urbaine pour l’hôtel logistique Chapelle International

Tertiaire
ParticulierProfessionnel
Publié le 20 mars 2018
par Paula Torrente

La jeune société CULTIVATE a remporté l’appel à projets avec son projet «Mushroof», grâce auquel 50 tonnes de productions agricoles pourront être produites et consommées dans Paris !

7061m² de toiture cultivés 

Avec l’appel à projets Chapelle International lancé en septembre 2017, la Mairie de Paris continue son engagement en faveur de la végétalisation et du développement de l’agriculture urbaine. Un jury composé d’élus et d’experts s’est réuni pour examiner les 12 candidatures reçues. Il a désigné comme lauréat le projet « Mushroof » porté par la jeune société CULTIVATE.

À compter du printemps 2019, les premières salades, aromatiques, légumes et fleurs comestibles investiront cette toiture parisienne pensée comme un écosystème urbain et vivant. Pour ce projet, Cultivate s’allie à Franprix, premier acteur de la distribution de proximité à Paris, pour proposer aux Parisiens des produits locaux, ultra-frais et de qualité. Une gamme de salades et d’aromates, comprenant notamment quelques variétés anciennes et rares, sera ainsi collectée quotidiennement et livrée en magasin par véhicules électriques. Les cultures se feront dans une serre de près de 1 200 m2 et un espace de pleine terre en permaculture.

Projet Mushroof proposé par Cultivate

Projet MushRoof. Source : cabinet Bond Society pour Cultivate (Copyright, tous droits réservés

Des espaces de restauration (cantine végétale, café, épicerie, etc.) et d’animation compléteront l’aménagement de l’exploitation. Ainsi ce seront près de 50 tonnes de productions agricoles qui seront produites et consommées dans Paris. Le projet prévoit de créer une dizaine d’emplois dès l’année prochaine. « En devenant lauréat, nous allons pouvoir développer un projet pionnier, s’inscrivant dans la dynamique mondiale en faveur de l’agriculture urbaine. 

Notre production s’intégrera au reste de l’écosystème : distribution en magasins de proximité, approvisionnement local de restaurants, restauration sur site, évènementiel à thématique, re-valorisation d’invendus, livraison décarbonée en ville… De la serre au caddie, de la terre à l’assiette, le projet sera un laboratoire grandeur nature pour l’émergence d’écosystèmes urbains d’un nouveau genre » Sarah Msika et Sidney Delourme, Fondateurs de Cultivate.

Ainsi, l’hôtel logistique Chapelle International accueillera le plus grand toit agricole propriété de la ville de Paris. En effet, la Ville de Paris s’est rendu propriétaire de plusieurs volumes du bâtiment pour installer en toiture un projet d’agriculture urbaine sur une superficie de 7 061 m².

Ce projet agricole s’inscrit pleinement dans le grand projet d’aménagement des quartiers NordEst de la capitale pour bâtir une ville durable, solidaire, sociale et respectueuse de l’environnement. Avec cet immense toit agricole, Porte de la Chapelle renforce sa place de hub francilien de l’agriculture urbaine. En effet de beaux projets s’y développent dans le cadre de Parisculteurs Saison 1, sur les toits rue du Pré grâce à la future serre de la société « Toit tout vert » ou dans les sous-sols, dans le parking Raymond Queneau où Cycloponics fait pousser champignons et endives » Pénélope Komitès, Adjointe à la Maire chargée des Espaces verts, de la nature en ville, de la biodiversité, de l’agriculture urbaine et des affaires funéraires.

Projet Mushroof proposé par Cultivate

Projet MushRoof. Source : cabinet Bond Society pour Cultivate (Copyright, tous droits réservés) 

À propos de l’hôtel Logistique Chapelle International développé par La SOGARIS 

Premier bâtiment du nouvel écoquartier de Chapelle International, l’hôtel logistique développé par la SOGARIS, en partenariat avec Haropa Port de Paris et la Caisse des Dépôts et Consignations, offre 45 000 m² de programmation mixte associant bureaux, équipements sportifs, data center et logistique urbaine. Le bâtiment accueillera notamment le terminus d’un train de marchandises, nouvelle génération destiné à la distribution urbaine dans Paris.

Le site a fait l’objet d’une subvention régionale au titre de l’appel à manifestation d’intérêt « 100 quartiers innovants et écologiques », notamment pour le développement du projet d’agriculture urbaine. Spécialisée dans la conception, la construction et la gestion de sites logistiques, Sogaris est une entreprise à capitaux majoritairement publics. Présidé par Jean-Bernard Bros et dirigée par Jonathan Sebbane, le Groupe dispose actuellement d’un patrimoine d’actifs de 569 000 m² dont le site emblématique de Rungis. Sogaris est engagé dans une démarche constante de modernisation de ses sites et s’attache à développer des projets novateurs en termes de multimodalité, de technicité, d’accessibilité et de respect de l’environnement. 

 

Source : Ville de Paris

Autres actualités