Vous êtes ici

Quelles perspectives pour le stationnement à Paris ?

Mobilité
ParticulierProfessionnel
Publié le 16 novembre 2017
par Mathilde VAN-EECKHOUT

La question du stationnement est cruciale pour les automobilistes, les conducteurs de scooters, ou cyclistes qui circulent quotidiennement dans Paris. Dans une société où les solutions de transport évoluent, les entreprises de parkings doivent s’adapter et proposer des solutions alternatives complètes. C’est le cas de Saemes, opérateur majeur de stationnement en Ile-de-France qui exploite plus de 27 000 places en ouvrage et en voirie.

Quelles sont les tendances d’évolution des parkings publics parisiens ?

Davantage de bornes de recharge électrique 

Pour les conducteurs de voitures électriques, 123 bornes de recharge de 3 à 7 kW proposent un rechargement dans près de 25 parkings Saemes à Paris. Les parkings publics Notre-Dame (Paris 4e), Hôtel de Ville (Paris 4e) et École de médecine (Paris 6e) permettent par ailleurs un rechargement rapide des véhicules (22 kW).

Plus de stationnement pour les vélos

La majorité des parkings exploités par Saemes proposent des espaces dédiés aux vélos et sécurisés, accessibles par ascenseurs. Pour stationner sur ces espaces, les cyclistes peuvent s’abonner à l’année et bénéficier d’un tarif annuel de 70€ .

Des solutions de mobilité alternative : l’autopartage

Avec le développement des solutions de partage, Saemes propose depuis près de 15 ans des emplacements dédiés aux services de véhicules partagés notamment entre particuliers. C’est le cas pour le parking Les Halles Saint Eustache (Paris 4e) ou Anvers (Paris 9e) par exemple.

La réduction de l’empreinte écologique

Saemes poursuit son programme d’économies d’énergie en systématisant le changement des équipements d’éclairage dans ses parkings et en remplaçant les tubes néon par des LED (diodes électroluminescentes). Combinée à la mise en place de détecteurs de présence, cette action a contribué à réduire les consommations électriques des parcs de stationnement, à périmètre constant, de 24 % depuis 2011. Engagée dans la lutte contre le changement climatique, Saemes a renouvelé en 2016 son Contrat Énergie Renouvelable avec EDF, qui lui assure une alimentation en énergie 100 % verte de ses 90 parcs de stationnement.

La question de l’eau et du traitement des eaux d’exhaure est aussi une priorité. L’entreprise s’attache à réutiliser ces eaux issues de la nappe phréatique pour le nettoyage de ses parkings, plutôt que  l’eau du réseau public d’assainissement. C’est notamment le cas sur le parking Ecole de Médecine (Paris 6è).

Plus d’actions en faveur du développement durable

Enfin, de nombreuses actions sont conduites dans le cadre de la certification ISO 140001 obtenue par l’entreprise.

On peut citer notamment la gestion optimisée des déchets de ses chantiers, la mise en place de seuils de détection du monoxyde de carbone (CO) et du monoxyde d’azote (NO) plus exigeants que ceux imposés par la réglementation, ou encore sa contribution à la préservation de la biodiversité, grâce à l’installation de six ruches en terrasse du parking Firmin Gémier (Paris 18è). 

Source : Saemes

 

 

Autres actualités

Salon EnerJ Meeting

08 mars 2018 Ener-J meeting

Après le succès de la 1ère édition, l’événement « prescription » est de retour et attend 2 000 décideurs de...