Vous êtes ici

Retour sur la conférence : Neutralité carbone et ville de demain

BâtiClimatInnovation
ProfessionnelPresse
Publié le 28 juin 2016
par Paula Torrente

Le Tertiaire, acteur majeur de la transition énergétique

Dans le cadre du Hub Tertiaire Paris, l’OID, l’Agence Parisienne du Climat (APC) et la Ville de Paris ont organisé le 22 juin à l’Hôtel de Ville une conférence sur l’enjeu bas carbone pour le secteur immobilier à Paris.
Célia Blauel, Adjointe à la Maire de Paris en charge du développement durable, de l’environnement et de l’eau, et Yann Françoise, Responsable de la stratégie énergétique et de lutte contre le changement climatique de Paris, VILLE DE PARIS, ont introduit la conférence.

Célia Blauel a rappelé les objectifs du Hub Tertiaire, plateforme d’accompagnement des acteurs économiques dans la mise en oeuvre du Plan Climat de Paris. Lancé il y a une dizaine de jours, il va permettre aux différents acteurs d’échanger et de partager bonnes pratiques et expériences pour réduire l’empreinte carbone sur le territoire parisien.

Hélène Le Teno, Directrice Entreprises chez AUXILIA CONSEIL, a présenté les transitions que connaissent actuellement les villes et les leviers à mobiliser pour accompagner ces transformations, sur les questions de gouvernance, de compétences et de financement. Pour faire face à ces transitions nécessitent également des changements de comportement : la transition ne se fera que si elle est désirable.

Animée par Loïs Moulas, Directeur Général de l’OID, une table-ronde a réuni Maxime Lanquetuit, Directeur de l’Innovation et de la RSE chez ALTAREA COGEDIM, Vincent Bryant, Président et co-fondateur de DEEPKI, Vincent Aurez, Expert associé à l’INSTITUT DE L’ECONOMIE CIRCULAIRE, et Nathanaël Mathieu, Co-fondateur de LBMG. Ils ont abordé respectivement les enjeux de la restructuration et de l’innovation dans la ville bas carbone, l’apport de l’analyse des données pour les économies d’énergie, les applications de l’économie circulaire dans le secteur du bâtiment et le rôle de la transformation des modes de travail dans la transition énergétique, illustré par le télétravail, le coworking, ainsi que par des projets tels que les Grands Voisins, source d’expérimentations et d’innovations sur la ville. Il est rappelé que la réflexion sur l’impact carbone de l’immobilier doit intégrer les questions de changement des comportements et de mutation dans les usages du bâtiment.

Anne Girault, Directrice Générale de l’APC, a clôturé la conférence en rappelant que la transition énergétique du tertiaire contribue à la transition globale des villes. Pour l’engager, les arguments techniques ne suffisent pas : réfléchir ensemble à créer un chemin désirable pour engager ces mutations, faire un pas de côté pour trouver des argumentaires pertinents, c’est ce que les démarches collectives et collaboratives comme celles du Hub Tertiaire permettent. Pour l’APC, c’est un chantier majeur qui s’ouvre dans le cadre de sa mission d’accompagnement opérationnel du Plan Climat de Paris.

Autres actualités