Vous êtes ici

Mme Simille présidente du conseil syndical de Du Guesclin

Réussir à mobiliser les copropriétaires autour d’un projet d’éco-rénovation

Agence Parisienne du ClimatEco-rénovons ParisCopropriété
ParticulierProfessionnel
Publié le : 20 Juillet 2016

Témoignage de Mme Simille, présidente du conseil syndical de la copropriété Du Guesclin, qui réalisent actuellement une réhabilitation de niveau BBC.

L’assemblée générale est un moment crucial pour les copropriétaires qui votent des travaux à l’échelle de la copropriété. Pour réussir à mobiliser les copropriétaires autour du projet et donc à favoriser leur vote en AG, il est nécessaire de les sensibiliser et de les informer bien en amont.
 

APC : Pourriez-vous nous présenter votre projet ?

Y. S. : Notre projet s’est construit avec le temps autour d’une réalité tangible qu’était l’état dégradé de cet immeuble des années 1960-70. Déjà convaincu de la nécessité de travaux de réhabilitation, le conseil syndical s’est interrogé sur la possibilité d’envisager un projet de rénovation globale, intégrant le volet thermique. Le coût supplémentaire induit par un tel projet pouvant être un frein pour les copropriétaires, le conseil syndical a alors recensé, avec l’aide de l’Agence Parisienne du Climat (APC), les aides financières mobilisables qui allégeraient ce surplus. Ces financements ont été présentés en réunions de conseil syndical, lors de l’assemblée générale, mais aussi lors de rencontres fortuites avec les copropriétaires.

APC : La communication entre copropriétaires favorise la réalisation d’un tel projet. Et pourtant cela représente souvent un point bloquant. Comment avez-vous réussi à convaincre les copropriétaires de votre immeuble ?

Y. S. : Notre copropriété est composée d’une centaine de lot, autant de copropriétaires habitants et bailleurs à convaincre ! Le conseil syndical a joué un rôle moteur important puisque nous avons informé tous les habitants (propriétaires et locataires) de ce projet. Nous souhaitons embarquer tout le monde et surtout répondre aux interrogations et apporter des réponses avant l’assemblée générale.

APC : Concrètement, comment communiquez-vous auprès des copropriétaires ?

Y. S. : Les membres du conseil syndical se sont montrés disponibles et à l’écoute de tous les résidents, en expliquant le projet et en répondant aux questions. Cela répondait à une demande forte des habitants de l’immeuble.

Nous organisons plusieurs fois dans l’année des réunions festives qui sont également un moment d’échanges durant lequel chacun peut s’exprimer et montrer son enthousiasme. Mais, il faut aussi être attentif à certains copropriétaires préoccupés par leur financement individuel. Il faut alors aborder ce sujet dans la plus grande discrétion, et trouver, avec l’aide de l’APC, des subventions et aides adaptées à chaque profil. Cet accompagnement personnalisé peut paraître chronophage mais il lève souvent de nombreux freins.

Dans sa phase réalisation, notre maîtrise d’œuvre affiche des notices informatives sur les actions en cours et à venir aux tableaux d’affichage des halls et des ascenseurs.

Carine Nicolas, la conseillère de l’Agence Parisienne du Climat qui accompagne notre projet, met régulièrement en ligne des documents sur le site du CoachCopro®, ce qui permet aux copropriétaires d’accéder aux dernières informations et de suivre le projet, ce qui est pratique pour ceux qui sont peu disponibles ou habitent loin.

APC : Comment s’est passé le vote en assemblée générale ?

Y. S. : Bien ! Les copropriétaires, qui connaissaient alors l’ampleur de la réalisation du projet et le coût individuel que celui-ci représentait, ont voté le projet à une grande majorité (quasiment à l’unanimité des copropriétaires présents et représentés qui totalisaient 80% du syndicat).

En effet, 3 semaines avant l’AG, les copropriétaires étaient invités à une réunion de présentation du projet final, réunion que je juge indispensable. Elle était animée par les acteurs principaux (architecte, bureau d’études thermiques, organisme de financement crédit collectif et APC), qui ont développé et commenté le projet par une projection vidéo, des documents, des plans, des échantillons etc… et ont répondu aux questions. Le Syndic, quant à lui, était également en mesure d’informer chacun des copropriétaires sur le coût prévisionnel de leur part.

APC : La copropriété est actuellement en chantier. En tant que maitre d’ouvrage, faites-vous le lien entre copropriétaires et professionnels ?

Y. S. : Oui, la mobilisation des habitants dure tout le long du projet. Il faut communiquer régulièrement surtout en phase chantier quand les demandes d’informations sont fortes  « quand installe-ton mes fenêtres ? » «  Quand installe-t-on les échafaudages de mon côté ? ». Pour  y répondre et être informés de l’avancement des travaux, le conseil syndical assiste à la réunion de chantier hebdomadaire où nous récoltons les informations à transmettre aux habitants de l’immeuble et inversement. C’est également le moment de constater les premiers résultats, comme l’isolation qui amène une température agréable dans les logements isolés.

 

Eco rénovons Paris

Autres actualités