Vous êtes ici

Hiver 2018 à Paris

Vague de froid ? Oui, mais un hiver 2018 plus chaud que la moyenne !

Climat
ParticulierProfessionnelPresse
Publié le 13 avril 2018
par Jérémie Jaeger

Malgré le pic de froid et la neige de fin février, cet hiver 2018 a été légèrement plus chaud que la moyenne de référence 1981-2010. C’est un des éléments du bulletin climatique que l’APC publie en partenariat avec Météo-France.

Quelques événements marquants durant l’hiver 2018

  • Cette saison se classe au 3e rang des hivers les plus pluvieux depuis 1900,
  • Début janvier, la tempête Eleanor traverse Paris avec des vents forts jusqu’à 111 km/h,
  • Épisode neigeux du 5 au 7 février 2018, jusqu’à 12 cm mesuré à Paris-Montsouris,
  • Un pic de froid du 26 au 28 février, remarquable et tardif pour la saison.

Hiver 2018 à Paris

Neige dans les jardins du Trocadéro - © Guillaume Bontemps / Mairie de Paris

L’hiver parisien 2017-2018 marqué par les intempéries

Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, cette saison présente une température moyenne de 0,4 °C au-dessus des moyennes de référence 1981-2010. 

Températures moyennes hivers 1981-2010 Paris

Au niveau mensuel, décembre est doux avec une anomalie de la température moyenne de +0,7 °C ; janvier est chaud avec une anomalie de +3,3 °C ; février est froid avec une anomalie de -2,9 °C et se classe au 3e rang des mois de février les plus froids depuis 1986.

La pluviométrie sur cette saison présente un excédent de 69 % par rapport à la moyenne de référence 1981-2010 ; elle se classe au 3e rang des hivers les plus pluvieux depuis 1900.

Le mois de décembre est pluvieux (excédent 65 %) ; janvier est exceptionnellement pluvieux (excédent 129%) et février est conforme à la normale.

Cette fin de l’hiver a aussi été marqué par des chutes de neige impressionnantes à Paris : il n’avait pas neigé autant depuis 8 ans. 

Neige Paris records

Changement climatique à Paris : vers des hivers plus chauds ?

Depuis 1988, les hivers sont majoritairement chauds ; vingt hivers sur 31 présentent des anomalies positives ; cette saison se classe au 18e rang des hivers les plus chauds.

Depuis 1900, les hivers les plus chauds sont enregistrés en 1975, 2007 et 2016.

Il est impossible d’attribuer complètement aux variations naturelles du climat, ou de la même façon aux émissions de gaz à effet de serre, la douceur constatée de cet hiver. En revanche, il est possible d’affirmer avec une grande confiance, que dans le contexte du changement climatique, les hivers doux seront plus fréquents à Paris et dans la Région Île-de-France d’ici la fin du siècle.

En savoir plus : consulter le bulletin climatique Hiver 2018

À la différence de la climatologie, le changement climatique s’appréhende sur des périodes plus longues. C’est pourquoi dans le cadre de son partenariat avec Météo-France, l’Agence Parisienne du Climat met à disposition des Parisiens un bulletin climatique saisonnier. Ces éléments permettent de prendre du recul, et de comparer la saison qui vient de passer avec les moyennes des mesures des trente dernières années à Paris.

Autres actualités

Evolution du climat parisien sur les 30 dernières années

De la Météo au Climat

Climat
Particulier
Retour sur le printemps parisien 2015 : dans la continuité des printemps doux et peu pluvieux Comment avez-vous perçu le printemps parisien 2015 ?...
Lire la suite