Agir dans mon logement

La hausse des prix de l’énergie, un logement ancien mal isolé, des systèmes de chauffage vétustes ou peu performants, le type d’énergies utilisées… peuvent provoquer un déclic pour agir. Locataires, propriétaires peuvent opter pour des solutions efficaces pour tous les budgets.

Publié le : 07 mars 2017

Changer les fenêtres, changer de mode de chauffage, isoler par l’intérieur, sont autant de travaux efficaces pour réduire les factures, mais qui sont souvent jugés peu prioritaires, à court terme, par les habitants d’un logement. Pour autant il existe des solutions immédiatement mobilisables et à faibles coûts qui permettent de réduire visiblement les consommations.

Comprendre sa facture

Un logement consomme de l’énergie (gaz, fioul, électricité). Le chauffage, l’eau chaude, l’éclairage et l’électroménager sont autant de postes gourmands en énergie. Pour réduire ses diverses consommations, il faut commencer par les connaître et les mesurer. Il faut, pour cela, étudier ses factures d’énergie sur plusieurs années et comprendre les différents coûts (abonnements, consommation) et identifier les gros postes de consommation : électroménager, informatique, eau chaude sanitaire, chauffage…

Chauffage, eau chaude sanitaire, électricité spécifique, représentent entre 30% et 40% de la facture d’énergie d’un ménage.

Mettre en place des eco-gestes

Un comportement énergivore peut aussi avoir des conséquences sur le montant des factures. Les éco-gestes, lorsqu’ils sont mis en place (exemple : éteindre les appareils en veille, éteindre son chauffage lorsque les fenêtres sont ouvertes,…) sont sources d’économies. Il  existe des leviers gratuits comme le Défi Famille à énergie positive qui permettent, sans investissement, de réduire les consommations de plus de 8%, ou encore le prêt de la mallette des éco-gestes proposée gratuitement par l’APC, composée de 3 équipements économes en énergie : une lampe basse consommation,  une multiprise et un réducteur de débit d’eau. Vous pourrez les substituer à vos équipements et constaterez immédiatement des différences de consommation significatives. Pour emprunter la mallette des éco-gestes, contactez l’APC.

 

Pensez à chauffer votre logement à 19° degrés. Au-delà, comptez une augmentation de 7% par degré supplémentaire.

 

Diagnostiquer son logement

DPE

Le changement de logement, que ce soit pour accéder à la propriété ou pour une location, est l’occasion de privilégier un habitat économe en énergie et peu émissif en termes de gaz  à effet de serre. Le DPE (Diagnostic de Performance Energétique), obligatoire pour une vente ou une location répond à cet objectif. Il se traduit par une étiquette énergie et une GES.

DPE - GES

Le DPE comporte également des préconisations d’amélioration permettant de repérer les travaux les plus efficaces pour économiser l’énergie.

BES et BIC

Plus complexe, la compréhension des consommations à l’échelle d’un bâtiment requiert un investissement du  syndicat des copropriétaires. L’APC met à sa disposition des outils et accompagne les copropriétés dans la réalisation du Bilan Energétique Simplifié (BES). Cette étape permet de cerner les coûts et les dérives de consommation d’énergie et de déceler d’éventuelles anomalies (fuites, surconsommations). Le Bilan Initial de Copropriété (BIC) est également recommandé pour faire le point sur la gestion, l’état de santé général de la copropriété. Le BES et BIC sont des documents peu détaillés mais un préalable important. Ils nécessiteront, en cas de démarche de rénovation, une expertise externe plus poussée : l’audit énergétique.  En savoir plus

Audit énergétique et architectural

Cette véritable appropriation par les copropriétaires de la situation énergétique de leur bien prépare la réalisation de l’audit énergétique obligatoire d’ici fin 2016 pour les copropriétés de plus de 50 lots et dotées d’un chauffage collectif (dans le cas contraire un DPE collectif suffit). Cet audit, réalisé par un professionnel, va proposer des scénarios hiérarchisés de travaux d’économie d’énergie ainsi que les financières mobilisables. Vous trouverez sur CoachCopro une proposition de cahier des charges pour une prestation d’audit énergétique et architectural. En savoir plus

Les conseillers Info-Energie Climat sont à votre disposition pour discuter de vos consommations et des pistes pour continuer à les réduire, pour alléger votre facture tout en maintenant votre confort.

La consommation repose essentiellement sur des sources d’énergie fossiles, donc non renouvelables et à l‘origine des émissions de gaz à effet de serre qui contribuent au changement climatique.

eco rénovons Paris

 

Vidéo : Les bénéfices de l’éco-rénovation (l’exemple de la copropriété Du Guesclin - Paris 15e)

 

Consultez aussi les vidéos du CLER - Les Clés de la Rénovation

 

  • Mesurer et maîtriser ses consommations

  • Spécial locataires : faites le point sur vos consommations d’énergie