Acteurs économiques et tertiaire

Pour atteindre les objectifs du Plan Climat, il est nécessaire de fédérer tous les acteurs du territoire, notamment les entreprises et acteurs du tertiaire. La Ville de Paris et l’Agence Parisienne du Climat proposent différents types d’accompagnements adaptés aux spécificités des acteurs.

Publié le 31 Juillet 2017
par Mathilde VAN-EECKHOUT

Un nouvel enjeu pour le climat à Paris

Si le Plan Climat Energie fixe un objectif de réduction de 25% des émissions de gaz à effet de serre du territoire parisien, les compétences de la Mairie de Paris sont limitées. Les décisions municipales ne concernent que 20 à 25% des émissions de Paris. C’est la raison pour laquelle le Plan Climat n’est pas seulement un plan énumérant des actions à mettre en place par la Ville, c’est aussi une véritable démarche de territoire. Les acteurs privés sont ainsi incités à se mobiliser en rejoignant la dynamique du Plan Climat Energie de Paris.

Les bâtiments tertiaires occupent en outre 58 millions de mètres carrés et représentaient en 2014 près de 10 % des émissions du territoire, avec une facture énergétique de 1,3 milliard d’euros. Le Plan Climat fixe comme objectif principal une réduction de 25% des émissions de gaz à effet de serre tout en conservant l’attractivité du territoire parisien et la performance économique des structures.

Accompagner les entreprises parisiennes : le Hub tertiaire

En 2015 la Ville de Paris et l’Agence Parisienne du Climat ont organisé une concertation avec les représentants du monde de l’entreprise parisien. Au cours de cette concertation, les acteurs interrogés ont tous mis en évidence leur besoin de disposer d’un espace unique d’informations et d’accompagnement pour se préparer à un contexte réglementaire de plus en plus ambitieux en termes d’efficacité énergétique. 

Pour répondre efficacement à ce besoin, l’Agence Parisienne du Climat et la Ville de Paris ont développé le Hub Tertiaire, plateforme collaborative innovante pour accompagner les acteurs économiques dans la maîtrise de leur empreinte carbone.

Unique en France, le Hub Tertiaire offre la possibilité aux professionnels :

  • De se préparer aux évolutions du contexte réglementaire de plus en plus ambitieuses ;
  • De rejoindre une communauté correspondant à leur activité : bureaux, commerce, santé, tourisme, enseignement supérieur, culture-sport et loisirs, et innovation ;
  • De trouver les documents de référence pour s’informer sur la réduction de leur empreinte carbone ;
  • D’identifier les acteurs ressources pour une meilleure cohésion des acteurs et une coordination des initiatives sur le territoire ;
  • D’identifier et de fédérer un réseau d’acteurs économiques et institutionnels spécifique à leur activité ;
  • De partager leurs bonnes pratiques.

L’APC et la Ville de Paris souhaitent faire vivre cette plateforme en contribuant à l’organisation d’événements avec les acteurs engagés sur le Hub Tertiaire.

Rénovation des entrepots MAcdonald, réhabiliation exemplaire de cet ancien entrepôt en commerces, bureaux, habitations

Paris Action Climat : une charte d’engagement pour le grand tertiaire

La Ville de Paris propose aux grands gestionnaires de bâtiments tertiaires de s’associer à la démarche du Plan Climat Energie en signant la Charte Paris Action Climat. Cette signature engage les entreprises dans la diminution de leurs consommations énergétiques et de leurs émissions de gaz à effet de serre à travers des objectifs quantifiés et mesurables qu’elles fixent. La Charte Paris Action Climat comprend trois niveaux d’engagement :

  1. l’engagement à la démarche
  2. la quantification des objectifs et à la mise en place des éléments de suivi nécessaires
  3. la définition et à la mise en œuvre d’un programme d’actions.

Ainsi, chaque Charte est unique et prend en compte les spécificités du signataire.

Améliorer l’efficacité énergétique des petits commerces

Pour engager les petits commerces dans la dynamique du Plan Climat, la Ville de Paris a lancé en 2015 la plateforme web “Paris commerce énergie”. Le site fournit aux commerces de proximité des conseils pour leur permettre de mieux maîtriser leurs consommations. Les commerces sont classés en une dizaine de catégories : boucherie, boulangerie, café restaurant, librairie, opticien, pressing, salon de coiffure.

Faire émerger les éco-filières à Paris

Les entreprises engagées pour le climat et le développement durable le sont d’abord par la nature de leurs activités. Pour favoriser l’émergence d’éco-entreprises, la Ville de Paris soutient les start-ups spécialisées dans l’économie verte. Paris&Co, l’agence d’innovation et de développement économique de Paris propose en partenariat avec l’APC des programmes d’incubation de jeunes entreprises apportant des solutions durables, notamment dans le secteur de l’immobilier ou de la mobilité.

L’attractivité économique du territoire passe aussi par le climat !

Avec le Plan Climat de Paris, La Ville de Paris affirme son ambition de ville durable et porte son message à l’international. Paris est aussi le premier pôle d’innovation d’Europe et rassemble grandes entreprises et startups. L’objectif combiné de l’agence de développement économique Paris&Co et de l’Agence Parisienne du Climat est de faire converger attractivité économique et transition énergétique, pour faire de Paris la capitale de l’économie verte. La plateforme internet ParisGreen présente ainsi aux acteurs économiques les atouts de Paris et les initiatives de la « green economy » sur le territoire parisien. 

Vsite de bureaux exemplaires rénovés à Paris 13ème

L’administration parisienne

Le secteur tertiaire comprend l’administration de la Ville de Paris, qui s’est engagée dès 2007 à être exemplaire, pour tirer vers le haut les ambitions du territoire. Le Plan Climat Energie de Paris fixe pour l’administration parisienne des objectifs plus ambitieux que ceux du territoire :

  • 30% de réduction de ses émissions de GES en 2020 par rapport à 2004 ;
  • 30% de réduction des consommations énergétiques du parc municipal et de l’éclairage public en 2020 par rapport à 2004 ;
  • 30% d’énergies renouvelables ou de récupération dans sa consommation énergétique en 2020.

Pour atteindre ces objectifs fixés par le Conseil de Paris, la Ville de Paris a adopté en 2012 le Carnet de l’administration, un véritable plan d’actions qui s’est traduit par nombreuses avancées et réalisations concrètes depuis 10 ans. Les 600 écoles maternelles et élémentaires de Paris représentent un quart du parc immobilier de la Ville et sont énergivores : l’objectif est de toutes les rénover en baissant leurs consommations de 30 %.