Comprendre le phénomène du changement climatique

Vous êtes ici

Publié le : 26 janvier 2016

Climat ou Météo ?

La météo désigne le temps qu’il fait «tout de suite», à court terme et dans des zones ponctuelles. Elle se définit par des valeurs instantanées et locales avec des paramètres que sont la température, les précipitations, la pression, la couverture nuageuse, etc.

Le climat est une moyenne sur des décennies de constats météorologiques annuels

Quand on parle de climat on parle aussi de température, de précipitations, de pression, etc. mais au lieu de parler de valeurs instantanées et locales, on parle de valeurs moyennes sur des dizaines d’années, et sur des zones géographiques importantes.

Derrière le changement climatique, l’effet de serre

Un phénomène naturel…

L’effet de serre est un phénomène NATUREL qui permet la vie sur Terre.

Les gaz à effet de serre forment une « barrière » autour de la surface du globe, permettant de retenir une large part de l’énergie solaire renvoyée vers l’espace par la Terre. Ils maintiennent ainsi la température sur Terre à une moyenne d’environ 15°C. Sans eux, cette moyenne descendrait à -18 ° C, empêchant le développement de la vie.

« L’énergie solaire qui arrive sur Terre est en partie réfléchie vers l’espace, le reste étant absorbé par l’atmosphère, le sol et les océans. Au contact du rayonnement reçu, la Terre s’échauffe. A l’inverse, la Terre se refroidit en émettant vers l’espace un rayonnement infrarouge. Cependant, la plus grande partie de ce rayonnement est piégée par certains gaz présents naturellement dans notre atmosphère : les gaz à effet de serre. Ce phénomène provoque l’échauffement de la basse atmosphère. »

Comprendre le phénomène du changement climatique
Schémas terre Source: « Changement climatique - comprendre et réagir » RAC-France

…déséquilibré par l’effet de serre additionnel

Tous les jours, l’Homme produit des gaz à effet de serre (GES) qui viennent s’additionner à ceux produits naturellement par la Terre. L’émission de ces gaz à effet de serre supplémentaires, qui s’accumulent dans l’atmosphère et retiennent davantage de chaleur qu’à l’état naturel, c’est ce qu’on appelle l’effet de serre « additionnel».

 

 

Les gaz à effet de serre

Un «gaz à effet de serre» est un gaz présent dans l’atmosphère terrestre et qui intercepte les infrarouges émis par la surface terrestre. 5 GES sont présents « naturellement » dans l’atmosphère :

  • La vapeur d’eau (H2O)
  • Le dioxyde de carbone (CO2)
  • Le méthane (CH4)
  • Le protoxyde d’azote ou oxyde nitreux (N2O)
  • L’ozone (O3)

L’Homme de par ses activités émet des GES et modifie l’équilibre naturel. Des exemples :

  • Le dioxyde de carbone (CO2) est le premier GES émis par l’Homme, en effet il représente 77 % de ses émissions. Il provient essentiellement de la combustion d’énergies fossiles (transport, industrie, agro-alimentaire, habitat, etc.) ainsi que de l’agriculture et de la déforestation (changement d’utilisation des sols).
  • Le méthane (CH4) provient essentiellement du secteur agricole, (déjections animales, élevage des ruminants, etc.), mais également des décharges (fermentation des déchets organiques).
  • Le secteur agricole notamment par l’épandage d’engrais azotés sur les sols et certaines industries chimiques émettent du protoxyde d’azote (N2O).

De plus, depuis l’ère industrielle 3 autres familles de GES (les gaz fluorés) sont apparues qui n’étaient pas présents naturellement dans l’atmosphère, du fait uniquement des activités de l’Homme :

  • Les hydrofluorocarbones (HFCs)
  • Les hydrocarbures perfluorés (PFCs)
  • Les hexafluorures de soufre (SF6)

On les trouve dans les systèmes de réfrigération et de climatisation, ainsi que dans certains procédés industriels.

 

Consultez également les pages suvantes ou contacter un conseiller Info-Energie Climat de l’APC pour en savoir plus :: 

Que savoir sur le changement climatique ?

Comment mesurer le changement climatique ?

Quelles politiques publiques sur le territoire ?