Édito de Yves Contassot, président de l'APC

Vous êtes ici

Publié le : 07 septembre 2015

Prendre une nouvelle dimension pour susciter et accompagner le changement.

En 2007, lorsque j’ai conçu le Plan Climat pour Paris, j’ai proposé la création d’une agence destinée à coordonner l’ensemble des questions relatives au climat et à son dérèglement.

Il s’agissait d’avoir un lieu d’expertises sur ces questions et surtout un point d’accès unique pour l’ensemble des Parisiens qui veulent agir contre le changement climatique. Je suis très satisfait des premières années de vie de l’Agence Parisienne du Climat et je souhaite évidemment qu’elle poursuive sa mission avec un élargissement de son périmètre. Elle a parfaitement mis en œuvre les actions destinées aux copropriétaires et ses résultats sont éloquents. La reconnaissance nationale et internationale de sa compétence démontre la qualité de ses prestations.

La tenue à Paris en 2015 de la conférence internationale sur climat, COP21, constitue une belle opportunité pour l’APC. Il est nécessaire d’en renforcer les moyens pour élargir ses missions au secteur tertiaire, qui contribue davantage aux émissions de gaz à effet de serre que le résidentiel à Paris. La question de la mobilité, qui ne peut se limiter à la pollution atmosphérique, doit également prendre une place majeure dans les activités de l’agence. D’ores et déjà, la Ville de Paris et l’ADEME ont décidé d’attribuer des moyens supplémentaires à l’APC, ce qui est un très bel encouragement.

Forte de son expérience et au regard de l’importance des enjeux, l’APC entend devenir la référence énergie-climat du Paris de 2020 pour mieux comprendre et agir.

Il est maintenant indispensable que l’APC devienne la référence incontournable dès lors que l’on parle du climat et plus encore lorsque l’on veut agir. Tous les acteurs du changement climatique et de la transition écologique doivent acquérir le « réflexe APC ». Cela passera par une communication accrue auprès d’eux pour mieux les informer de la richesse et du potentiel de solutions dont l’APC dispose.

En 2015, l’APC va renforcer ses moyens pour accroître sa visibilité, son expertise, sa capacité d’intervention. Elle va s’engager résolument dans la préparation de la COP21 aux côtés de la Ville de Paris et sera consultée sur de nombreuses initiatives. Elle va suivre de près tous les projets liés à la transition énergétique, notamment dans le domaine législatif, et s’inscrire résolument dans une démarche constructive et d’accompagnement. Savoir proposer les adaptations, anticiper et communiquer, accompagner et conseiller les acteurs, voilà de quoi remplir une feuille de route déjà bien fournie.

Yves Contassot
Yves Contassot
Président de l’Agence Parisienne du Climat
Conseiller de Paris