Production et consommation responsables

Les biens de consommation génèrent des émissions de gaz à effet de serre depuis leur production jusqu’à leur destruction. Le Plan Climat Energie de Paris promeut des modes alternatifs de consommation, la réduction et un traitement durable des déchets, en vertu des principes de l’économie circulaire.

Publié le 31 Juillet 2017
par Mathilde VAN-EECKHOUT

Vers une consommation et une production responsables, moins génératrices de déchets

Comme toutes les grandes métropoles, Paris est très consommatrice de biens de consommation : produits alimentaires, vêtements, produits informatiques… Tous ces biens génèrent des émissions de gaz à effet de serre tout au long de leur cycle de vie, depuis leur production jusqu’à leur destruction. La consommation de denrées alimentaires, de matériaux et le traitement des déchets représentent un quart du Bilan Carbone ® de Paris.

La Ville de Paris peut agir dans une certaine mesure dans le cadre de ses compétences, notamment via la gestion des déchets et les trente millions de repas qu’elle sert chaque année dans ses 1200 restaurants collectifs. Mais la Ville de Paris peut aussi agir en dynamisant les filières économiques responsables et en sensibilisant les Parisiens sur leur manière de consommer.

Le Plan d’alimentation durable

La Ville de Paris met en oeuvre depuis 2009 une politique de développement durable dans sa restauration collective. Le Plan d’Alimentation Durable, adopté en 2014, vise l’objectif de 50% d’alimentation durable d’ici 2020 : produits de l’agriculture biologique, locaux et de saison, ou encore labellisés Label Rouge, Marine Stewardship Council et pêche durable. En 2014, l’alimentation servie dans les restaurants collectifs de la Ville était durable à 27,3% (dont 24% de bio), contre 7.4% d’alimentation biologique servie en 2009. La Ville de Paris est ainsi devenue le premier acheteur public d’alimentation biologique en France.

Une stratégie zéro déchet

Concernant les déchets, la Ville de Paris agit à différent niveaux pour réduire les émissions de gaz à effet de serre du territoire.

La prévention des déchets

Le meilleur déchet est celui qui n’est pas produit. Le Programme local de prévention des déchets (PLPD) propose des actions pour sensibiliser notamment :

  • à l’éco-consommation,
  • au gaspillage alimentaire (à Paris, deux fois supérieur à la moyenne nationale),
  • au troc, au réemploi et à la réparation des objets et textiles. 245 containers de récupération textiles ont par exemple été installés sur la voie publique.
Le Plan Climat a fixé comme objectif de réduire de 15% la production des déchets ménagers entre 2005 et 2020, soit 84 kg par an et par habitant.

La valorisation des déchets

A Paris, 80% des déchets sont incinérés, 4% sont enfouis et seulement 16% sont recyclés. C’est la raison pour laquelle la Ville de Paris a lancé au printemps 2016 une vaste campagne de sensibilisation pour inciter les Parisiens à recycler. Elle travaille aussi à une plus grande collaboration avec les syndics, bailleurs sociaux et gardiens d’immeubles pour que le plus grand nombre d’immeubles puissent disposer de bacs jaunes (destinés aux papiers et emballages) et de bacs blancs (destinés au verre).

Filière de tri séléctif des déchets à Paris
A Paris, 80% des déchets sont incinérés, 4% sont enfouis et seulement 16% sont recyclés
 

Comment trier ses déchets à Paris ?

Vingt ans après le début de la collecte sélective à Paris, la Ville a lancé en 2015 Trilib’ : cette solution intégrée dans l’espace public permet de sortir les bacs de tri des immeubles parfois exigus et encombrés, pour installer des îlots de propreté accessibles à tous.

Une expérimentation a aussi été lancée dans les 2ème et 12ème arrondissements pour le compostage des déchets organiques, avec l’installation de nouveaux bacs au couvercle orange au sein des immeubles. Depuis 2012, les Parisiens volontaires peuvent aussi se porter candidats auprès de la Mairie de Paris pour être accompagnés dans l’installation d’un composteur ou d’un lombricomposteur dans leur copropriété.

L’économie circulaire : se passer des déchets

L’économie circulaire est un système de production et d’échanges compatible avec les objectifs de développement durable et de lutte contre le changement climatique. Elle promeut la conception écologique des biens de consommation, le réemploi et le recyclage. Certains volets de l’économie circulaire vont plus loin en luttant contre l’obsolescence programmée. Ce système permet de lutter contre l’épuisement des ressources en permettant par exemple à une industrie d’utiliser comme matière première des déchets d’une autre industrie.

La Ville de Paris et la Métropole du Grand Paris ont fait de la promotion de l’économie circulaire une priorité.
 

Nos prochains événements - Café climat