Vous êtes ici

Un appartement rénové et confortable

Un appartement rénové et confortable

HABITAT - individuelProjet exemplaire
par Agence Parisienne du Climat
Projet : Terminé
Publié le : 18 janvier 2016

Démarche exemplaire pour cette « éco-rénovation » utilisant des matériaux bio-sourcés

Contexte du projet

L’appartement, initialement très énergivore et inconfortable, est situé sous les toits simplement recouverts d’un parement. Il ne bénéficie en outre d’aucune isolation thermique et les fenêtres sont en double vitrage sans être étanches.

Quant aux trois lanterneaux (fenêtres de toit), en simple vitrage, ils apportent un éclairage zénithal néanmoins utile. En l’état, il est difficile d’atteindre plus de 18 °C en plein hiver, sans compter les courants d’air et les parois froides voire humides.

L’été, la surchauffe peut parfois rendre invivable l’espace intérieur. Les équipements ajoutent, par leur vétusté, à la médiocrité de la performance énergétique du lieu en plus d’être inconfortable. Sur ce constat, le copropriétaire a voulu agir efficacement avec une approche environnementale poussée.
Concrètement, une isolation importante et des équipements performants sont les pistes étudiées pour améliorer le bilan énergétique en même temps que le confort.

Le résultat des travaux envisagés est très satisfaisant, les consommations passeront d’environ 440kWhep/m².an, à 117kWhep/m².an, ce qui correspond presque à la norme BBC Rénovation (104 kWh/m².an à Paris).

 

Réalisation des travaux

  • La question du renouvellement d’air étant fondamentale, surtout lorsque que les ouvrants performants et étanches sont installés, il est impératif de mettre en place un système efficace. La VMC double flux, solution ici retenue, a été relativement simple à installer, les gaines de ventilation ont en effet pu être passées dans les combles.

Jean-Luc Frenot a fait une étude technique de l’installation en suivant les préconisations du fabricant Paul Ventilation. Pour éviter tout encrassement des gaines pendant les travaux, les bouches d’aération ont été obturées jusqu’à livraison du chantier.

  • Pour le chauffage, une chaudière gaz à condensation avec régulation vient alimenter un mur chauffant basse température. Ce mur en terre naturelle permet de mettre en avant les bienfaits de ces panneaux en terre (marque Akterre). Ce mur permet de gérer l’humidité tout en stockant l’énergie thermique. Idéalement situé contre un mur de refend en brique, il rayonne de manière homogène et confortable au centre de l’appartement entre la cuisine et la chambre. Cette approche consistant à limiter les déperditions, à améliorer l’efficacité thermique est un pas vers la démarche Négawatt.

 

Identité

  • Maître d’ouvrage : Le copropriétaire

  • Année de rénovation : 2009

  • Typologie du bâti : Haussmannien

  • Usage : résidentiel collectif

  • Surface totale SHAB : 66m²

  • Zone climatique : H1a

 

Acteurs du projet

  • Maître d’ouvrage : Richard Franck

  • Maître d’œuvre : PASSIBAT Jean-Luc Frenot

 

Points forts

  • Isolation performante
  • Valorisation du bien
  • Matériaux bio-sourcés
  • Suivi des consommations
  • Démarche Négawatt

 

Fiche(s) bonne pratique: 

Il semble que votre navigateur ne soit pas configuré pour afficher les fichiers PDF. Télécharger Adobe Acrobat ou cliquez ici pour télécharger le fichier PDF.

Télécharger le fichier PDF

Consulter aussi

Le bail à réhabilitation

Le bail à réhabilitation

Habitat - collectifProjet innovant
Une solution solidaire et intéressante pour rénover des logements et en permettre l’accès à loyers modérés, tout le monde y gagne:...
Lire la suite