Vous êtes ici

La copropriété Albert

La copropriété Albert

Habitat - collectifBonne pratique
Agence Parisienne du Climat
Projet : Terminé
Publié le : 03 août 2016

Dans un contexte d’augmentations de charges sur les postes de chauffage et d’eau chaude sanitaire principalement, mais aussi pour des raisons d’inconfort thermique créé par une faible isolation, le conseil syndical de cette copropriété a souhaité lancer un audit énergétique.

Contexte

Dans un contexte d’augmentations de charges sur les postes de chauffage et d’eau chaude sanitaire principalement, mais aussi pour des raisons d’inconfort thermique créé par une faible isolation, le conseil syndical de cette copropriété a souhaité lancer un audit énergétique. C’est sur les préconisations ressortant de celui-ci que la résidence Albert a voté un plan pluriannuel de travaux visant à réduire les consommations d’énergie tout en améliorant le confort thermique des logements. Cet immeuble construit en 1888,n’est pas soumis à la Réglementation thermique existante (Rtex) globale mais à la Rtex élément par élément. Les objectifs ne seront donc pas d’atteindre un niveau de performance global de 104kWh/m².an, mais de respecter lors des préconisations, les garde-fous (le minimum de performance exigé par réglementation thermique de rénovation des matériaux et installations rénovées). Au terme de la 1ère phase de travaux la copropriété aura divisé par plus de 2 ses consommations en énergie.

Au terme de la 1ère phase de travaux la copropriété aura divisé par plus de 2 ses consommations en énergie.

Avant travaux - en images

vues cour avant travaux rue Albertvues cour avant travaux rue Albert

Réalisation du projet

Les travaux de la 1ère tranche du plan pluriannuel de travaux intègrent la 1ère phase préconisée par l’audit énergétique. Le but est de réduire les besoins énergétiques, essentiellement grâce à l’isolation de l’enveloppe de l’immeuble. Ils sont complétés par la rénovation de la production de chaleur de la loge (passage du tout-électrique à une chaudière gaz à condensation et régulée) avec pour objectifs de réduire la consommation d’énergie, les charges et de convaincre par l’exemple les copropriétaires d’envisager dans quelques années la 2ème phase recommandée par l’audit, à savoir l’amélioration ou le remplacement des systèmes de production de chaleur de l’immeuble (actuellement individuels et majoritairement électriques).

Voici le programme de cette première phase :

  • Isolation thermique par l’extérieur de l’ensemble des façades
  • Isolation des combles et des sous-faces des planchers (plafonds des caves)
  • Installation d’une ventilation simple flux (indispensable après isolation)
  • Remplacement d’au moins 48 menuiseries en double-vitrage à isolation renforcée
  • Remplacement des éclairages communs à incandescence par de la basse consommation
  • Remplacement du tout-électrique de la loge par une chaudière gaz à condensation

 

Identité

  • Maître d’ouvrage : Le syndicat de copropriété

  • Année de construction : 1888

  • Typologie du bâti : 1850-1914

  • Usage : résidentiel collectif

  • Surface totale SHON : 1462m²

  • Zone climatique : H1a

Acteurs du projet

 

Points forts

 

  • Fortes motivation et mobilisation du conseil syndical
  • Accompagnement neutre et gratuit de l’Agence Parisienne du Climat
  • Réalisation de l’audit énergétique
  • Suivi des préconisations
  • Plan pluriannuel de travaux

Fiche(s) bonne pratique: 

Il semble que votre navigateur ne soit pas configuré pour afficher les fichiers PDF. Télécharger Adobe Acrobat ou cliquez ici pour télécharger le fichier PDF.

Télécharger le fichier PDF

Consulter aussi