Vous êtes ici

Un gain de deux « étiquettes énergie » pour cette copropriété

Un gain de deux « étiquettes énergie » pour cette copropriété

Habitat - collectifBonne pratique
Agence Parisienne du Climat
Projet : Terminé
Publié le 11 décembre 2015
par Fabrice Fouriaux

C’est en s’appuyant sur l’audit énergétique réalisé quelques années plus tôt que le programme d’amélioration de la performance énergétique de cette copropriété a été engagé. Comme toujours, la motivation des copropriétaires et du conseil syndical est essentielle.

Contexte

La résidence ici présentée est une barre urbaine construite en 1959 dans le 19ème arrondissement de Paris. Elle est issue du courant d’architecture moderne d’après-guerre, qui s’appuie sur une esthétique fonctionnaliste et minimale n’intégrant pas la question énergétique avec le poids qu’est le sien aujourd’hui. L’audit énergétique réalisé en 2010 a précisément mis en évidence les points faibles de ce bâtiment de 82 logements répartis sur 11 niveaux situé dans un quartier résidentiel dense avec une façade arrière surplombant une cour d’école qui marque le paysage urbain.

L’allure du bâtiment élevée et large, ainsi que son insertion prédisent une impressionnante mise en chantier, et annonce des difficultés à surmonter pour la mise en place des travaux. Ces derniers, dans leurs composantes énergétiques, feront chuter les consommations d’énergie de plus de 40%.

Parmi les dispositions à anticiper et faisant partie du projet nous nous arrêterons sur les autorisations d’urbanisme nécessaires à la réalisation de l’Isolation Thermique par l’Extérieur sur pignon et façades.

Les travaux, dans leurs composantes énergétiques, feront chuter les consommations d’énergie de plus de 40%

Réalisation du projet

Les autorisations d’urbanisme prévues selon le code de l’urbanisme sont un passage obligé quand il s’agit d’isoler par l’extérieur par exemple. Cette disposition nécessite une préparation en amont pour que le dépôt de la demande ne soit plus qu’une formalité. La consultation des services d’urbanisme en phase de conception ne peut favoriser qu’un meilleur développement pour tout projet. Ici, les travaux votés en assemblée générale suivent scrupuleusement les préconisations formulées dans l’audit énergétique. Cette copropriété composée d’un seul bâtiment non mitoyen voit plus du tiers des déperditions s’effectuer par les fenêtres vétustes. Les murs représentent 25% des déperditions et la ventilation 12%. Des travaux performants sur ces postes permettront de diminuer sensiblement les consommations d’énergie pour le chauffage, sans oublier le gain de confort thermique associé. Il ressort de l’audit une forte consommation de gaz pour le poste d’Eau Chaude Sanitaire (ECS). Le bouclage permettant un accès à l’ECS au niveau de tous les appartements implique une consommation d’énergie. Mais ici, l’audit a mis en évidence une surconsommation à ce niveau (2 fois plus que l’énergie nécessaire à la montée en température de l’ECS !). Il conviendra d’agir sur le calorifugeage des conduites de distribution ainsi que d’adapter la vitesse de circulation de l’ECS dans ce bouclage.

Identité

  • Maître d’ouvrage : Le syndicat de copropriété

  • Année construction: 1959

  • Typologie du bâti : Trente Glorieuses

  • Usage : résidentiel collectif

  • Surface totale SHON : 5335m²

  • Zone climatique : H1a

Acteurs du projet

  • Maître d’œuvre : ENERA CONSEIL

  • Bureau d’études thermiques : ENERA CONSEIL

  • Entreprises : COULON pour le ravalement et l’étanchéité des toitures

  • AFF : pour le remplacement des menuiseries

  • EUROPTHERM : pour la rénovation de la ventilation

  • FRIMATHERM : pour la rénovation de la chaufferie

Points forts

  • Démarche méthodique
  • Audit énergétique
  • AMO
  • Accompagnent Agence Parisienne du Climat
  • Gain de deux étiquettes énergie E->C

Fiche(s) bonne pratique: 

Il semble que votre navigateur ne soit pas configuré pour afficher les fichiers PDF. Télécharger Adobe Acrobat ou cliquez ici pour télécharger le fichier PDF.

Télécharger le fichier PDF

Consulter aussi

Fontaine d’Aligre

Fontaine d’Aligre

Habitat - collectifProjet exemplaire
Pour faire passer la facture énergétique de la copropriété de 90.000 à 45.000 euros par an, le conseil syndical décide de faire réaliser un audit...
Lire la suite
La copropriété Albert

La copropriété Albert

Habitat - collectifBonne pratique
Dans un contexte d’augmentations de charges sur les postes de chauffage et d’eau chaude sanitaire principalement, mais aussi pour des raisons d’...
Lire la suite