Vous êtes ici

Rénovation - optimisation solaire

Un immeuble d’habitation avec une façade photovoltaïque

Habitat - collectifProjet exemplaire
Agence Parisienne du Climat
Projet : Terminé
Publié le 25 avril 2016
par Fabrice Fouriaux

La façade photovoltaïque de la résidence Emmaüs solidarité, est une véritable petite centrale électrique : les 130 panneaux produisent 40 % de l’énergie électrique consommée par le bâtiment. Les capteurs solaires thermiques en toiture couvrent, quant à eux, 40% des besoins en eau chaude sanitaire

Contexte

Réalisé par Résidences sociales d’Ile-de-France (RSIF), le bâtiment installé au 179 bis, quai de Valmy est situé le long du canal Saint-Martin à Paris 10ème. Ce programme est le seul immeuble d’habitation de la capitale à avoir une façade entièrement recouverte de cellules photovoltaïques.

Il est constitué d’un immeuble de huit niveaux sur rue et d’une aile de 3 et 4 niveaux s’ouvrant sur un jardin intérieur.

Au total, le programme comprend 47 logements, gérés par Emmaüs, sur près de 1.900 m² SHON dont une pension de famille de 30 appartements, une résidence sociale de 15 logements et un Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale.
Le site racheté en 2009 par Immobilière 3F (dans le cadre d’une convention tripartite signée entre Emmaüs France, l’association Emmaüs et Immobilière 3F), étaient auparavant occupés par d’anciens bâtiments acquis par Emmaüs.

Ce programme est le seul immeuble d’habitation de la capitale à avoir une façade entièrement recouverte de cellules photovoltaïques.

Au-delà de sa valeur sociale, le programme suit une démarche « Haute Qualité Environnementale » :

Conçue par l’architecte Emmanuel Saadi, cette opération est une véritable petite centrale de production d’énergie solaire grâce à sa façade entièrement recouverte de cellules photovoltaïques. Elle est constituée de 130 panneaux bi-verre (cellules prises entre deux feuilles de verre), aux formats très différents (70 au total), qui couvrent les 180 m² de la façade et de l’avant toiture de l’immeuble.

Cette double peau photovoltaïque assure une production annuelle d’électricité de 7 MWh, soit l’équivalent de 40% de l’énergie électrique consommée par le bâtiment (éclairage, ventilation).

Le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire sont assurés par une chaufferie collective gaz complétée par des capteurs solaires thermiques (50 m²) sur la toiture de l’immeuble, couvrant 40% des besoins de la production d’eau chaude sanitaire.

Enfin, cette opération affiche une consommation conventionnelle d’énergie primaire de 79 KW/m²/an. Et ce, grâce à une hyper isolation limitant les déperditions obtenue par une enveloppe optimisée avec une compacité des volumes et des toitures terrasses végétalisées.

 

 

Identité

 

  • Maître d’ouvrage : Immobilière 3F

  • Année de construction : 2011

  • Typologie du bâtiment : après 2000 Logements, Commerces et activités

  • Surface totale SHON : 1 886 m2

  • Zone climatique/Altitude : H1a

 

Acteurs du projet

Les points forts

  • Entièrement accessible aux personnes à mobilité réduite
  • modules photovoltaïques multi cristallins respectant les prescriptions esthétiques des ABF
  • Certification « Habitat et Environnement » et label Qualitel Très Haute Performance Énergétique (THPE) 2005

Fiche(s) bonne pratique: 

Il semble que votre navigateur ne soit pas configuré pour afficher les fichiers PDF. Télécharger Adobe Acrobat ou cliquez ici pour télécharger le fichier PDF.

Télécharger le fichier PDF

Consulter aussi

Energie Positive !

Energie Positive !

Habitat - collectifProjet innovant
Un bâtiment de logements sociaux à énergie positive à Paris, c’est faisable. Démonstration au 7 rue Guénot, dans le 11ème arrondissement de Paris.
Lire la suite