Lisière d'une Tierce Forêt

Lisière d’une Tierce Forêt : Réimplanter la forêt en ville pour lutter contre l’îlot de chaleur urbain

Projet innovant
Agence Parisienne du Climat
Projet : En cours
Publié le 15 mai 2018
par Julie Caron

Ce projet d’aménagement expérimental lancé en 2017 a pour objectif de réimplanter la forêt en ville afin de mesurer la capacité de la végétation à lutter contre le phénomène d’îlot de chaleur urbain à Paris. 

Contexte

Lisière d’une Tierce Forêt a remporté en 2017 l’appel à projet « Adaptation au Changement Climatique » lancé par la Ville de Paris et l’Urban Lab de Paris&CO. Porté par l’association Alteralia et le cabinet Fieldwork architecture, ce projet expérimental vise à réimplanter la forêt en ville afin de mesurer la capacité de la végétation à lutter contre le phénomène d’îlot de chaleur urbain à Paris.

L’ilôt de chaleur urbain est l’écart de température observé entre une agglomération et son environnement périphérique moins urbanisé. En ville la chaleur est retenue dans le bitume ou encore dans certains matériaux des bâtiments et ressort à la nuit tombée provoquant une différence de température de 2°C à 3°C en moyenne annuelle avec les zones rurales alentours. Les zones de l’agglomération parisienne les plus touchées par ce phénomène se trouvent en plus grand nombre dans les quartiers au nord de la capitale, où la densité de végétation est moindre.

L’expérimentation, qui prendra place à Aubervilliers à la place d’un parking sur le parvis de la résidence Eugène Hénaff, a un double objectif. Premièrement, un objectif environnemental : il s’agit de montrer que l’on peut agir positivement pour le climat en réduisant le phénomène d’ilot de chaleur urbain à Paris grâce à la végétalisation. Et deuxièmement, le projet vise à repenser l’aménagement de la ville en créant un espace public dédié aux piétons.

 

Dans notre projet, l’intégration de la végétation est traitée non pas comme de l’agrément, mais plutôt comme une infrastructure indispensable à la ville contemporaine et future. 
Entretien avec les porteurs de projet Andrej Bernik, du cabinet Fieldwork architecture et Patricia Robert, de l’association Alteralia, 2017. 

Caractéristiques du projet

Concrètement, le projet prendra forme à travers deux grandes étapes. Tout d’abord, une forêt sera plantée sur l’emplacement du parking. Elle permettra de créer des surfaces ombragées et de diminuer l’ensoleillement direct au sol. Le feuillage des arbres permet en effet de réfléchir l’énergie solaire mais aussi de rafraîchir l’air grâce à la transpiration végétale. Puis, un revêtement minéral perméable en enrobé ou béton drainant recouvrira le sol afin de permettre à l’eau de s’évaporer et donc de moins chauffer. Cette étape rendra le site accessible et utilisable pour les activités urbaines.

Mais comment mesurer l’évolution du phénomène de l’îlot de chaleur urbain au cours de l’avancement du projet ? Deux stations météo ont été installées sur le site en juillet 2017 avant la démolition du parking afin de mesurer à temps 0 les effets du phénomène de l’îlot de chaleur urbain. Ces mesures se poursuivront tout au long du projet pour rendre compte de l’impact de la végétation. L’impact économique et social du projet fera également l’objet d’une étude, les voitures étant écartées du site au profit d’un espace piéton. En effet, l’association Alteralia s’occupera de comparer à la fois les résultats des enquêtes de satisfaction des clients du restaurant et du centre de séjour avant et après les travaux, et les résultats financiers de la structure sur place. 

Identité

  • Lieu de l’expérimentation : Parvis de la résidence Eugène Hénaff, 51 rue de la Commune de Paris, 93300 Aubervilliers

  • Durée du projet souhaitée : 2017-2019

  • Porteurs de projet : L’Association Alteralia et le cabinet Fieldwork architecture

Parties prenantes du projet

Porteurs de projet :

  • L’Association Alteralia

  • Le cabinet Fieldwork architecture

Partenaires :

  • L’Ademe

  • L’Agence Parisienne du Climat

  • Ecosustain

  • Ekolog

  • Le Laboratoire Interdisciplinaire des Energies de Demain

  • Météo France

  • OPH d’Aubervilliers

  • Plaine Commune

  • L’Université Paris Descartes

  • La Ville d’Aubervilliers

Points forts

  • Impact positif pour le climat (réduction de l’ICU)
  • Adaptation de la ville au changement climatique
  • Végétalisation de la ville
  • Espace public dédié aux piétons

 

Pour en savoir plus

Une forêt en ville pour lutter contre l’îlot de chaleur urbain

Lisière d’une Tierce Forêt par l’Association Alteralia et Fieldwork Architecture

L’îlot de chaleur urbain à Paris - Un microclimat au cœur de la ville

Consulter aussi