Vous êtes ici

La maquette numérique (BIM) au service de la rénovation énergétique d’un Immeuble de Grande Hauteur, La tour Super-Montparnasse

Par l'Agence Parisienne du Climat
Projet : Terminé
Publié le 11 Juillet 2017
par Stephane Merlaud

La rénovation exemplaire et innovante d’un bâtiment de 30 étages réalisée grâce à l’utilisation de la maquette numérique.

Contexte

Au début des années 90, des parties du revêtement ont commencé à chuter avant que d’autres désordres ne soient identifiés. Un ravalement étant devenu indispensable, la copropriété s’est lancée, il y a neuf ans, avec l’appui de l’Agence Parisienne du Climat dans un projet de rénovation globale.

Réalisation du projet

L’audit énergétique a préconisé 3 actions : l’isolation par l’extérieur, le remplacement des fenêtres et la VMC. La maquette numérique permet de représenter la copropriété en trois dimensions et de centraliser toutes les informations liées au bâti. Selon François Pelegrin : « elle a été la force de ce projet en permettant aux copropriétaires de comprendre leur bâtiment de se faire une représentation plus exacte du projet à la fois individuelle et collective pour prendre les bonnes décisions d’aménagement. Pour les  professionnels c’est un outil efficace pour visualiser précisément leur intervention, se coordonner et conserver l’historique des travaux. » L’implication de tous les acteurs du projet, les aides financières associées à la forte communication durant toutes les phases, ont contribué à la réussite de cette rénovation d’envergure.

Caractéristiques du projet

Cette rénovation va permettre à la copropriété d’économiser 230 000€ par an sur les dépenses énergétiques selon le BET Paziaud. Mais ce seul argument sur les économies d’énergie n’est pas suffisant dans la prise de décision ; d’autres bénéfices peuvent être valorisés.

Ainsi, une rénovation globale permet d’augmenter le confort, de faire des économies d’énergies et de gagner en valeur patrimoniale. Dans ce cas, le gain estimé sur les 15 800 m² habitables après travaux est de 3 millions d’euros.

 

 

Identité

  • Année de construction : 1968
  • Typologie du bâti : Tour (IGH-A)
  • Usage : Habitation
  • Nombre de logements : 270
  • Surface habitable : 15 800m²

Parties prenantes du projet

Entreprises travaux :

Points forts

  • Utilisation de la maquette numérique par l’équipe de maitrise d’œuvre
  • Accompagnement personnalisé par l’APC
  • Un conseil syndical et une présidente très investis, soutenus par le syndic
  • Très bonne communication auprès des copropriétaires

Consulter aussi