Vous êtes ici

Opter pour une rénovation globale en copropriété

Opter pour une rénovation globale en copropriété

Habitat - collectifBonne pratique
par Agence Parisienne du Climat
Projet : Terminé
Publié le 28 janvier 2016
par Mathilde VAN-EECKHOUT

Cette copropriété de la rue Raymond Losserand est l’une des premières copropriétés parisiennes à s’être engagée dans une rénovation globale.

Contexte

Composé de 38 appartements, cet immeuble de 1956, situé dans la rue Raymond Losserand à Paris, n’avait encore jamais subi d’importantes rénovations tant sur le bâti que sur la chaufferie, hormis quelques éléments tels que certaines fenêtres ou radiateurs. Bien qu’intéressante, cette approche ne peut suffire à améliorer significativement la situation.

En outre, la copropriété rencontrait d’importants problèmes avec la société en charge de l’exploitation du chauffage et voyait s’envoler la facture d’énergie depuis quelques années. C’est à l’aune de ces différents éléments que la copropriété a décidé d’engager une réflexion globale sur la mise en place d’un programme d’amélioration de la performance énergétique.

Dans un premier temps, celle-ci s’est attachée à voter la réalisation d’un audit énergétique permettant d’orienter un programme de travaux afin d’apporter une réponse adaptée à la situation de l’immeuble et de ses occupants.

le conseil syndical compte présenter lors de la prochaine assemblée générale un plan de travaux spécifique à la situation de la copropriété et aux attentes des copropriétaires.

Réalisation du projet

Suite à l’audit énergétique, le bureau d’étude a préconisé des travaux de rénovation énergétique. Le projet de rénovation global de la copropriété présenté par le Conseil Syndical sur une période de 2 ans prévoit des modifications sur l’enveloppe et les équipements du bâtiment. La première phase de travaux, à savoir l’isolation de la toiture, l’isolation thermique par l’extérieur, l’isolation des planchers, le désembouage du réseau, le calorifugeage des conduites, installation de lampes fluo compact dans les parties communes, le remplacement de la chaudière et des robinets thermostatiques de la copropriété, devrait permettre à la copropriété de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 112 TCO2 par an et d’économiser 467 kWhEP par an. La deuxième phase de travaux, à savoir le changement de fenêtre, se fera suite à une enquête auprès des copropriétaires pour recenser le nombre de propriétaires désirant changer leurs fenêtres. Le coût total des travaux  pour les 2 phases est de 328 000€ HT  soit 8631€HT/lot. Une Assistance à maîtrise d’ouvrage va être missionné pour et son coût sera de10% du montant des travaux envisagés soit 32 800 € HT.

Identité

  • Maître d’ouvrage : Copropriété

  • Année construction ou rénovation : 1956

  • Typologie du bâti :

  • Usage : habitat collectif

  • Surface totale SHON : 800m²

  • Zone climatique : H1a

Acteurs du projet

  • Bureau d’étude : PAZIAUD (Réalisation d’un audit énergétique en copropriété)

  • Maître d’oeuvre : en cours de choix

Points forts

  • Audit énergétique subventionné à 70% par le dispositif Copropriétés Objectif Climat de  l’ADEME, la Région Ile de France et la Ville de Paris.
  • Programme de travaux divisé en deux phases pour faciliter l’adhésion des copropriétaires.
  • Achat groupé de fenêtres.

 

Fiche(s) bonne pratique: 

Il semble que votre navigateur ne soit pas configuré pour afficher les fichiers PDF. Télécharger Adobe Acrobat ou cliquez ici pour télécharger le fichier PDF.

Télécharger le fichier PDF

Consulter aussi

La copropriété Albert

La copropriété Albert

Habitat - collectifBonne pratique
Dans un contexte d’augmentations de charges sur les postes de chauffage et d’eau chaude sanitaire principalement, mais aussi pour des raisons d’...
Lire la suite