Vous êtes ici

M Hardy

Organiser la rénovation énergétique de sa copropriété

Habitat - collectifBonne pratique
Agence Parisienne du Climat
Projet : Terminé
Publié le 05 février 2016
par Fabrice Fouriaux

En copropriété, une rénovation énergétique réussie passe par des étapes préalables incontournables. Pour les négocier au mieux, une organisation s’impose.

Contexte

En copropriété, une rénovation énergétique réussie passe par des étapes préalables incontournables. Pour les négocier au mieux, une organisation s’impose. A commencer par l’appropriation du sujet par le conseil syndical (CS), qui pourra désigner un(e) référent(e) énergétique, en vue de sensibiliser et mobilier les copropriétaires. A ce titre, l’inscription au CoachCopro® apporte de précieux éclairages. Au terme de ce début de démarche, le premier grand rendez-vous sera le vote en Assemblée Générale AG d’un audit architectural et énergétique dont le but est d’orienter les travaux sur les années à venir. Le travail préparatoire au vote doit présenter les avantages de passer par une étude globale (état du bâti et énergétique) répondant à la fois à des questions d’entretien courant/mises aux normes en y ajoutant celles de l’énergie. Ici, le président du conseil syndical a porté la dynamique et la méthodologie pour arriver au résultat exemplaire et reproductible de cette copropriété de 17 logements. Son travail argumentaire, solide et complet, sur l’importance d’intégrer la gestion de l’énergie, à l’endroit des copropriétaires, s’est conclu par le vote simultané de la réalisation d’un audit global partagé {audit architectural et énergétique}, d’un fond travaux et d’un plan pluriannuel de travaux.

En copropriété, une rénovation énergétique réussie passe par des étapes préalables incontournables

Réalisation du projet

L’audit architectural et énergétique dont le cahier des charges est consultable sur les sites internet du CoachCopro® et de l’Agence Parisienne du Climat, présente 3 niveaux d’interventions selon un gradient de performance énergétique. Le scénario «0» correspond aux travaux impérieux de remise en état, voire de mise aux normes. Il permet de mettre en évidence le surcoût brut (avant d’éventuelles aides financières) des travaux d’économie d’énergie, des deux autres scénarii, faisant ressortir les opportunités à saisir en combinant des actions comme un ravalement avec une isolation thermique par l’extérieur par exemple. Cet audit permet de considérer de manière transversale la nécessaire intervention sur le bâti et les équipements. L’importante question économique est évidemment traitée de manière à évaluer finement les coûts de travaux ainsi que les aides financières disponibles, pour chaque copropriétaire. Ressort de cet exemple une opportunité d’agir simultanément sur le ravalement de façade en y intégrant une isolation thermique par l’extérieur, isolation de toiture et changement d’ouvrants parmi d’autres actions «courantes». Le plan de financement pour chaque scénario permettra au syndicat de copropriétaires de voter les travaux retenus, avec un calendrier adapté, lord ‹une prochaine AG.

Identité

  • Maître d’ouvrage : Le syndicat de copropriété

  • Année construction: 1870

  • Typologie du bâti : Faubourien

  • Usage : résidentiel collectif

  • Surface totale SHON : 949 m²

  • Zone climatique : H1a

Acteurs du projet

 

Points forts

  • Méthodologie du conseil syndical
  • Préparation en amont des grandes étapes
  • Accompagnement par l’APC et CoachCopro®
  • Valorisation environnementale, patrimoniale et économique

Fiche(s) bonne pratique: 

Il semble que votre navigateur ne soit pas configuré pour afficher les fichiers PDF. Télécharger Adobe Acrobat ou cliquez ici pour télécharger le fichier PDF.

Télécharger le fichier PDF

Consulter aussi