Vous êtes ici

La plus grande centrale solaire en milieu urbain

La plus grande centrale solaire en milieu urbain

Habitat - collectifTERTIAIREProjet exemplaire
Agence Parisienne du Climat
Projet : Terminé
Publié le 27 janvier 2016
par Fabrice Fouriaux

Située le long du réseau ferré de la gare de l’Est dans le 18e arrondissement, la ZAC Pajol, aujourd’hui terminée, couvre une ancienne friche ferroviaire. C’est suivant la forme de la toiture à sheds que se développent les 3500m² de capteurs solaires photovoltaïques.

Contexte

La Halle Pajol, située en zone urbaine dense, au cœur du quartier La Chapelle dans le 18e est une opération s’inscrivant dans le projet de la ZAC Pajol mené par la Ville de Paris et la SEMAEST. Avec plus de 3.500 m² de panneaux solaires photovoltaïques, la Halle Pajol va devenir la 1ère centrale solaire photovoltaïque urbaine en France. La reconversion de la halle abritera une auberge de jeunesse, une bibliothèque et une salle d’assemblée et spectacles. Un jardin couvert de près de 3 000 m² doit également être aménagé au cœur de la nef Est. Un des enjeux du projet vise à réintroduire la biodiversité, élément indispensable pour l’environnement. L’introduction de nouvelles espèces végétales va favoriser l’implantation et la reproduction d’espèces animales pour un écosystème riche dans un quartier situé entre les voies ferrées des gares de l’Est et du Nord, qui n’offre jusque-là qu’un nombre très limité d’espaces verts.

la Halle Pajol va devenir la 1ère centrale solaire photovoltaïque urbaine en France

Réalisation du Projet

Le projet de l’agence Jourda Architecte est une construction initialement prévue intégralement en bois qui a évolué vers un système constructif associant une structure verticale en poteaux bois associée à des planchers en béton. L’enveloppe est, elle, intégralement en ossature et panneaux bois. Le bâtiment regroupant auberge de jeunesse et salle de spectacle vient s’insérer sous la structure métallique sans la toucher, tandis que la bibliothèque profitera de la totalité du volume qu’elle offre. La halle a pu être conservée à raison de 10 travées sur les 18 d’origine et moyennant le remplacement des appuis, des contreventements et des solives notamment.

Les halles seront pourvues de 3 523 m² de panneaux photovoltaïques produisant 471 kWc soit 396 MWh/an, équivalent à la consommation électrique des équipements, ainsi que 300 m² de panneaux thermo-solaires produisant 221 MWh/an servant au chauffage de l’eau chaude sanitaire de l’auberge.

Identité

  • Maîtres d’ouvrage : Mairie de Paris, SEMAEST, FUAJ

  • Année de rénovation : livré en septembre 2012

  • Typologie de bâti : voir détails du projet

  • Statut : équipement public

  • Usages : Auberge de jeunesse, salle de spectacle, bibliothèque…

  • Surface totale SHON : 9633 m²

 

Acteurs du projet

Points forts

  • Chantier soumis à la charte « chantier propre »
  • Bâtiment à énergie positive
  • Récupération d’eau de pluie
  • Le confort lumineux grâce aux larges bais et réflecteurs de lumière
  • Préservation de la biodiversité
  • Communication et pédagogie autour du projet

Fiche(s) bonne pratique: 

Il semble que votre navigateur ne soit pas configuré pour afficher les fichiers PDF. Télécharger Adobe Acrobat ou cliquez ici pour télécharger le fichier PDF.

Télécharger le fichier PDF

Consulter aussi