Vous êtes ici

Le renouvelable au service d’une salle de réception riche en histoire

Le renouvelable au service d’une salle de réception riche en histoire

TERTIAIRE
Agence Parisienne du Climat
Projet : Terminé
Publié le 21 janvier 2016
par Fabrice Fouriaux

Cette salle de réception est le résultat d’une conception aboutie tant sur l’amélioration de son enveloppe: isolation, étanchéité à l’air etc… que sur les systèmes innovants mis en place comme une pompe à chaleur sur nappe. C’est en allant chercher une source d’énergie dans le sous-sol parisien que ce bâtiment répond à la plus grande partie de ses besoins en énergie thermique.

Contexte

Hôtel d’Armagnac à partir de 1530, puis lieu de réunion de l’Académie Française au 17ème siècle, le 8 rue de Valois devint « Le Bœuf à la Mode » en 1792. Changement radical de décor puisqu’au cours du XXème siècle, il devient un garage automobile, aujourd’hui complètement réhabilité en salle de réception. Celle-ci est le résultat d’une totale réhabilitation conçue de manière à réduire les besoins en énergie, couverts grâce à une Pompe à Chaleur (PAC) sur nappe, tout en garantissant un excellent confort pour les hôtes. La démarche volontaire du maître d’ouvrage de s’inscrire dans une approche écoresponsable se prolonge par le Système de Management Environnemental mis en place. Celui-ci permet d’agir à chaque niveau d’exploitation, sur la base d’un référentiel, de manière à réduire les impacts environnementaux globaux générés par l’activité spécifique du lieu tout en optimisant les coûts.

Celle-ci est le résultat d’une totale réhabilitation conçue de manière à réduire les besoins en énergie

Réalisation du projet

La solution de PAC sur nappe d’eau souterraine de type «captage-rejet» a été retenue à la suite d’une étude de préfaisabilité. Ce système intègre les paramètres et contraintes liées au bâtiment d’une part et son exploitation avec le souci de choisir une solution respectueuse de l’environnement d’autre part, en évitant le gaspillage de l’eau de nappe. L’eau captée à température quasi constante alimente une thermofrigopompe, où les calories sont délivrées au liquide caloporteur du circuit secondaire avec le système de distribution de chauffage/refroidissement.

La compatibilité du projet vis-à-vis des filtres réglementaires et techniques tel le Plan Local d’Urbanisme (PLU), ici en zone Urbaine Générale (UG), a permis d’envisager l’installation d’une PAC sur nappe en validant toutes les exigences dont celles du Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Seine. Les forages atteignent une profondeur de 42 m et le fonctionnement de la PAC sera fonction de la température extérieure et de l’occupation via le système de régulation/programmation. Le débit de pointe sera de 18 m³/h soit 28000m³ par an. En outre, soulignons l’aménagement responsable du lieu: parquets en chêne français issus de forêts labellisées FSC, l’isolation thermique optimisée et la mise en place d’un Système de Management Environnemental.

(SME) : tri des déchets, produits d’entretien éco labellisés, bilan Carbone annuel, limitation des transports de matériel, de personnes et de matières premières.

Identité

  • Maître d’ouvrage : S.A. ECOLODGIA  M. Areinx et M. Cotsoyannis

  • Année de rénovation : 2010

  • Typologie du bâti : <1800

  • Usage : Tertiaire, hôtellerie

  • Surface totale SHON : 707m²

  • Zone climatique : H1a

Intervenants

Points forts

 

  • Conforme Plan Climat
  • Requalification architecturale
  • Energie renouvelable
  • Système de Management Environnemental
  • Bilan Carbone®

Fiche(s) bonne pratique: 

Il semble que votre navigateur ne soit pas configuré pour afficher les fichiers PDF. Télécharger Adobe Acrobat ou cliquez ici pour télécharger le fichier PDF.

Télécharger le fichier PDF

Consulter aussi