Vous êtes ici

RT2012 et surélévation

RT2012 et surélévation

HABITAT - individuelHabitat - collectifBonne pratique
Agence Parisienne du Climat
Projet : Terminé
Publié le 11 mars 2016
par Fabrice Fouriaux

La question de l’extension dans le résidentiel, individuel ou collectif, répond à plusieurs exigences : créer de la surface habitable en maîtrisant les consommations d’énergie et les émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) associées.

Contexte

La question de l’extension dans le résidentiel, individuel ou collectif, répond à plusieurs exigences : créer de la surface habitable en maîtrisant les consommations d’énergie et les émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) associées. Concernant ce cas (au moment de sa conception, la réglementation à évolué depuis Cf 2ème pdf à télécharger en bas de page) et pour savoir quelle réglementation thermique appliquer, nous considèrerons la surface créée et les différents cas de figures selon que l’on créée plus ou moins de 30% de la SHON existante.

L’extension, ici une surélévation, représente moins de 150m² tout en créant plus de 30% de la SHON existante, devra se conformer à la RT2012. Ce projet doit ainsi répondre aux exigences de résultats et de moyens prescrits par cette réglementation. Le maître d’ouvrage en apportera la preuve en fournissant l’attestation de prise en compte de la RT2012, parmi les pièces complémentaires jointes au dépôt permis de construire.

 

L’extension ici présentée fait moins de 150m² tout en représentant plus de 30% de la SHON existante, c’est donc bien à la RT2012 qu’il devra se conformer

Pour répondre aux exigences de résultats de la RT2012, un projet doit réunir trois conditions conformes (Cf Tableau de synthèse). Le Bbio, besoin bioclimatique, mesuré en nombre de points, qualifie la performance intrinsèque d’un bâtiment nouveau ou extension. Il intègre l’approche bioclimatique, la compacité, l’isolation, la lumière naturelle etc… Le Cep, consommation en énergie primaire, ne doit pas dépasser une certaine limite, le Cepmax. Enfin pour garantir le confort et limiter le recours aux systèmes de climatisation énergivores, la prise en compte d’une température conventionnelle de confort en été, notée Tic. Le tableau rend compte de la conformité de l’étude thermique. En outre, la RT2012 vient sensibiliser le futur occupant sur les bonnes pratiques d’usage de l’énergie, favorisant la correspondance entre les consommations réelles d’énergie et l’étude thermique produite.

 

Vous pourrez consulter la fiche d’application de la RT2012 pour le cas des extensions à la suite de la fiche bonne pratique ci-dessous. Celle-ci comporte les dernières mises à jour réglementaires.

Identité

  • Maître d’ouvrage : privé

  • Année construction: 1963

  • Usage : habitat individuel

  • Surface totale SHON : 136m² dont 66m² nouveaux

  • Zone climatique : H1a

Acteurs du projet

Points forts

  • Conformité à la RT2012
  • Approche bioclimatique
  • Confort d’été
  • Création de surface habitable sobre en énergie

Fiche(s) bonne pratique: 

Il semble que votre navigateur ne soit pas configuré pour afficher les fichiers PDF. Télécharger Adobe Acrobat ou cliquez ici pour télécharger le fichier PDF.

Télécharger le fichier PDF

Il semble que votre navigateur ne soit pas configuré pour afficher les fichiers PDF. Télécharger Adobe Acrobat ou cliquez ici pour télécharger le fichier PDF.

Télécharger le fichier PDF

Consulter aussi