Vision Long Terme de la gestion et de l’utilisation du bâtiment (VILOTE)

VILOTE, une étude socio-technique innovante

Vilote se base sur un postulat pas ou peu exploré jusqu’à présent : l’intégration de la vision long terme dans les choix décisionnels actuels de l’ensemble des acteurs de la vie d’un bien immobilier. Cette étude menée entre 2014 et 2015 s’est attachée à prendre en compte les évolutions probables à moyen-long terme du contexte sociétal et des comportements afférents au logement, en quête de solutions durables.

Une équipe pluridisciplinaire

Coordonné par l’Agence Parisienne du Climat et associant l’expertise de Biomasse Normandie (expertise technique et PRIS), et de SENZO Etudes (cabinet d’études sociologiques spécialisé), le projet s’appuie sur une équipe multidisciplinaire, associant des compétences en techniques du bâtiment, accompagnement de projets de rénovation, économie et sociologie.

3 secteurs cibles dans le résidentiel

Le projet a étudié les spécificités des 3 segments de l’habitat, le logement social, la copropriété et la maison individuelle, au moyen d’enquêtes qualitatives réalisées auprès de bailleurs/propriétaires, locataires/occupants, et professionnels à différentes étapes de la vie d’un bâtiment.

Une étude financée par l’ADEME

En lien avec la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte qui renforce les objectifs fixés en 2013 par le Programme de rénovation énergétique de l’habitat (PREH, 500 000 logements rénovés chaque année pour réduire la consommation énergétique des bâtiments d’ici 2030 et 2050), le projet VILOTE a été sélectionné par l’ADEME en mai 2014 parmi les 12 projets d’innovation lauréats financés pour faciliter la rénovation des bâtiments.

Consultez la présentation synthétique de l’étude, sa méthodologie, et ses résultats : brochurevilote2016.pdf

Les Résultats 

L’état de l’art a permis de souligner :

  • Des enjeux de rénovation énergétique propres à chaque segment du secteur de l’habitat, qui justifient l’étude et la proposition de solutions spécifiques   
  • Des freins communs aux 3 segments, pour lesquels des solutions doivent être apportées en priorité
  • Des moteurs communs aux 3 secteurs de l’habitat, sur lesquels s’appuyer
  • Des éléments de constat de l’émergence d’une approche globale pour une vision long terme et des pistes de réflexions et leviers pour la faciliter.

L’étude qualitative auprès des 3 segments a révélé 3 parcours de rénovation énergétique, pour une bonne part distincts, et une vision long terme qui se heurte au contexte actuel.

Les monographies menées en logement social ont confirmé une dynamique avancée en termes de rénovation énergétique (stratégie patrimoniale, compétences organisées en interne, cadre politique et financier). Les dispositifs d’information et d’accompagnement des locataires restent cependant un axe important d’optimisation de la mise en oeuvre.

Si la rénovation énergétique du secteur de la maison individuelle apparaît aux portes d’une possible généralisation, la motivation d’amélioration du confort l’emportant sur les freins, il faut s’assurer que l’embarquement de la performance énergétique à l’occasion des travaux d’amélioration du confort fonctionne bien, avec un niveau de performance et une qualité de réalisation suffisants. L’enquête révèle par ailleurs un point de vigilance sur la relation du propriétaire à l’écosystème des professionnels impliqués dans son projet.

En copropriété, la décision de rénover reste difficile, les freins apparaissent supérieurs aux motivations, et l’aspect financier prédomine. L’implication et le rôle de chacun des acteurs du projet de rénovation, à commencer par les copropriétaires, ainsi que l’accompagnement en termes de communication apparaissent comme des points clés de la prise de décision.

Pour répondre aux freins identifiés, les pistes de solutions produites au cours du projet mêlent, outre les résultats des analyses sociologiques, des aspects économiques, financiers, techniques, et de communication.

Pour en savoir plus sur l’étude 

 

Inscrivez-vous gratuitement sur le site Construction21 pour suivre l’évolution du projet, et rejoignez la communauté « Projet VILOTE : une étude socio-économique visant la massification de la rénovation énergétique »

 

Cette étude a bénéficié du soutien de l’ADEME (Convention n°1410C0038). Les avis qui y sont exprimés n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue de l’ADEME.