Financer votre mobilité

Pour permettre aux Parisiens de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre dans le cadre de leur déplacement, la Ville de Paris et l’ADEME subventionnent, sous conditions, les achats d’équipements « doux » (vélos électrique, véhicules électriques et hybrides,…) des Parisiens, comme moyen alternatif aux transports carbonés, polluants et bruyants.

Publié le 04 juin 2018
par Agence Parisienne du Climat

Vélo à assistance électrique et cycle électrique

Encore coûteux (environ 2 000 euros), les vélos électriques ou cyclomoteurs bénéficient d’une subvention à l’achat pouvant aller jusqu’à 400 € (soit 33% du prix d’achat TTC maximum) et non cumulable avec les 200 euros accordés par l’Etat depuis le 20 février 2017. Cette aide de la Ville de Paris s’adresse aux Parisiens (une aide par personne) et aux entreprises (jusqu’à 10 aides, sous conditions). 

Les particuliers peuvent également obtenir jusqu’à 600€ de subvention pour l’achat d’un vélo cargo (électrique ou non), dans la limite d’une aide par personne.

Pour les copropriétés qui souhaitent installer un abris à vélo sécurisé, la Ville de Paris propose une subvention d’un montant de 50% du coût TTC de l’installation, dans la limite de 2.000€.

En savoir plus

 

Véhicule professionnel électrique, hydrogène ou GNV (Gaz naturel de ville)

Pour inciter les auto-entrepreneurs, TPE et PME jusqu’à 50 personnes à opter pour un déplacement plus vertueux, la Ville de Paris et la Région Ile de France proposent des subventions importantes, et non cumulables entre-elles. 

La Région IDF propose ainsi pour l’achat de véhicules propres (électriques, hydrogène ou GNV) :

  • 1.500€pour les deux-roues, trois-roues et quadricycles électriques dont l’énergie de batterie est inférieure ou égale à 10 kWh ;
  • 3.000€ pour les deux-roues, trois-roues et quadricycles électriques dont l’énergie de batterie est supérieure à 10 kWh ;
  • 6.000€ pour les véhicules légers électriques, GNV ou à hydrogène et les taxis électriques, GNV, à hydrogène ou hybrides rechargeables ;
  • 9.000€ pour les poids lourds électriques, GNV ou à hydrogène de PTAC supérieur à 3,5 tonnes.

Plus d’informations sur les aides de la Région IDF

Concernant la Ville de Paris pour l’achat d’un véhicule électrique, hydrogène ou GNV (Gaz Naturel de Ville), il s’agit d’une subvention de 15% du montant HT du véhicule, hors options et hors bonus de l’Etat. Cette aide est limitée à :

  • 1.000€ pour les véhicules utilitaires légers dont le poids total autorisé en charge (PTAC) est inférieur à 2,5 t,
  • 6.000€ pour les fourgons dont le PTAC est compris entre 2,5 t et 3,5 t,
  • 9.000€ pour un poids lourd dont le PTAC est supérieur à 3,5 t.

Cette aide est limitée à un véhicule par entreprise. Elle est valable pour les véhicules achetés comptant et ceux en location longue durée.

Plus d’informations sur les aides de la Ville de Paris

Véhicule personnel propre

Pour les particuliers, il faudra s’adresser à l’échelon métropolitain. En effet, la Métropole du Grand Paris (MGP) propose une subvention pour l’acquisition d’un véhicule propre remplaçant un véhicule ancien et polluant. Il est ainsi proposé :

  • une aide de 25% du prix d’achat du nouveau véhicule, hors option et avant bonus éventuel de l’Etat pour la destruction d’un véhicule thermique de plus de 20 ans et son remplacement par un véhicule «propre». Ce montant est plafonné à 5000€ TTC ;
  • une aide de 25% du prix d’achat du véhicule pour la destruction d’un deux-roues motorisé thermique de plus de 16 ans et son remplacement par un deux-roues motorisé électrique. Ce montant est plafonné à 1000€ TTC ;
  • une aide de 25% du prix d’achat du véhicule pour la destruction d’un deux-roues motorisé thermique de plus de 16 ans et son remplacement par un vélo à assistance électrique. Ce montant est plafonné à 500€ TTC.

Attention, cette subvention métropolitaine est limitée aux 1000 premiers dossiers complets déposés.

Plus d’information et dossier sur le site de la MGP

Prime à la conversion et bonus écologique

Depuis le 1er janvier 2018, la prime de conversion est disponible pour tous : particuliers comme professionnels. Le montant de la prime dépend du véhicule et de la situation fiscale du foyer :

  • achat d’un véhicule électrique d’occasion ou d’un véhicule thermique neuf ou d’occasion Crit’air 1 ou 2 (essence ou diesel), émettant moins de 130 g CO2/km : 1000 € pour un foyer imposable, 2000 € pour un foyer non imposable ;

  • achat d’un véhicule électrique neuf : 2500 €, sans condition de revenus ;

  • achat d’un deux-roues ou trois-roues motorisés ou d’un quadricycle électriques neufs : 100 € pour un foyer imposable, 1100 € pour un foyer non imposable.

Le bonus écologique est une aide supplémentaire permettant aux acheteurs de s’orienter plus facilement vers l’achat de véhicules propres. Depuis le 1er janvier 2018, seuls les véhicules électriques sont concernés.

  • 250 € par kWh d’énergie de la batterie (dans la limite de 27 % du coût d’acquisition, dans la limite de 1 000 €) pour les véhicules à moteur à 2 ou 3 roues et quadricycles à moteur électriques dont le moteur est doté d’une puissance maximale nette supérieure ou égale à 3 kWh et qui n’utilisent pas de batterie au plomb;
  • 100 € pour les véhicules à moteur à 2 ou 3 roues et quadricycles à moteur électriques dont le moteur est doté d’une puissance maximale nette inférieure à 3 kW et qui n’utilisent pas de batterie au plomb.
  • 6 000 € (dans la limite de 27 % du coût d’acquisition) pour les voitures particulières, camionnettes ou véhicules automoteurs spécialisés émettant moins de 20g de CO2/km;

En savoir plus sur les incitations de l’Etat (Prime à la conversion et bonus écologique) :

Le saviez-vous ? Si vous roulez électrique, la Ville de Paris vous permet de stationner gratuitement ! Consultez les conditions

Installation de bornes de recharge pour voitures électriques 

Les particuliers souhaitant acheter et mettre en place des bornes de recharge au sein de leur immeuble, peuvent bénéficier d‹aides cumulables de la Ville de Paris : 

  • Une subvention d’un montant de 50% du coût TTC des travaux de mise en place de bornes de recharge collectives, installées sur les parties communes et à usage de l’ensemble des résidents, dans la limite de 500€ par point de recharge et de 4 points de recharge par copropriété.
  • Une subvention à hauteur de 50 % du coût TTC des travaux de mise aux normes électriques des parties communes rendue nécessaire pour l’installation de bornes de recharge pour véhicules électriques, plafonnée à 2 000 € TTC

Source : paris.fr

 

L’abandon d’un véhicule personnel pour des solutions alternatives de mobilité

 

En échange de l’abandon d’un véhicule personnel (voiture diesel ou essence, un deux-roues motorisé avec vignette Crit’Air 4 et antérieur), un bouquet de mobilités plafonné à 600€ est proposé (Navigo, Velib’, Autolib›…), une fois par personne.

L’utilisation des services mobilité pour les primo-conducteurs

Les conducteurs parisiens (jusqu’à 30 ans) venant d’obtenir leur permis de bénéficier a posteriori d’un remboursement de 50% sur leur abonnement Autolib› et d’un crédit de 50€ de trajets et de l’abonnement annuel au service Vélib’, une fois par personne.