Bénéficier d'aides financières

Pour permettre aux Parisiens de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre dans le cadre de leur déplacement, la Ville de Paris et l’ADEME subventionnent, sous conditions, les achats d’équipements « doux » (vélos électrique, véhicules électriques et hybrides,…) des Parisiens, comme moyen alternatif aux transports carbonés, polluants et bruyants.

Publié le : 09 mars 2017

Financer votre mobilité

Aides et subventions

Vélo à assistance électrique et cycle électrique

Encore coûteux (environ 2 000 euros), les vélos électriques ou cyclomoteurs bénéficient d’une subvention à l’achat pouvant aller jusqu’à 400 € (soit 33% du prix d’achat TTC maximum). Cette aide de la Ville de Paris s’adresse aux Parisiens (une aide par personne) et aux entreprises (jusqu’à 10 aides, sous conditions). 

A noter que cette aide n’est pas cumulable avec les 200 euros accordés par l’Etat depuis le 20 février 2017.

En savoir plus :

Voitures électriques, hybrides

Les anciennes voitures (en particulier diesel) émettent des polluants dans l’air (particules, oxydes d’azote) et contribuent à la pollution de l’air. Particulièrement polluantes, elles participent également aux émissions de CO2. Pour inciter les usagers à opter par un remplacement des véhicules thermiques par des véhicules dits « propres », la Ville de Paris a mis en place un bonus-malus qui permet de subventionner une partie de l’achat de voitures électriques ou hybrides. Des aides « effet de leviers » qui peuvent permettre aux particuliers de se lancer dans l’achat un mode de transport plus respectueux de l’environnement.

Le bonus écologique est une aide permettant aux acheteurs de s’orienter plus facilement vers un mode de transport plus respectueux de l’environnement grâce à des aides et subventions avantageuses. 

  • Jusqu’à 10 000 euros. Pour l’achat d’un véhicule 100% électrique ou émettant un taux de dioxyde de carbone inférieur ou égal à 20g/km, un acheteur peut profiter d’une aide de 6 300 € pour une acquisition ou une location (LOA ou  LLD), cumulable avec une prime supplémentaire de 3 700 € en cas de remplacement d’un ancien véhicule diesel.
  • Jusqu’à 2 000 euros. Pour l’achat d’un véhicule hybride émettant de 61 à 110 g CO2/km, le bonus de la Ville de Paris est de 2 000 € dans la limite de 5% du coût d’acquisition. 
  • Jusqu’à 6 500 euros. Pour les véhicules hybrides rechargeables, dont les taux d’émission de CO2 sont compris entre 21 et 61 grammes par kilomètre, le montant de l’aide se maintient à hauteur de 4 000 € dans la limite de 20% du coût d’acquisition), cumulable avec une prime supplémentaire de 2 500 € en cas de remplacement d’un ancien véhicule diesel.

A contrario, les acheteurs qui choisissent à l’achat des véhicules émettant plus de 130g de CO2/km sont pénalisés par un malus.

Bornes de recharge pour voitures électriques

Les particuliers souhaitant acheter et mettre en place des bornes de recharge pour véhicules électriques peuvent profiter de 30% de crédit d’impôt, correspondant à 30% des dépenses réalisées dans la limite de 8 000 € pour une personne seule et 16 000 € pour un couple, sans conditions de ressources. Ce crédit d’impôt est valable pour les achats et installations de bornes réalisés entre le 1er septembre 2014 et le 31 décembre 2015

Consulter aussi