Vous êtes ici

Canicule miroir eau paris

Adapter la ville au défi climatique : résultats des onze expérimentations lancées à Paris

Aménagement durableInnovationClimat
ParticulierProfessionnel
Publié le 27 septembre 2018
par Jérémie Jaeger

L’Urban Lab présente le nouveau livret «S’adapter au changement climatique». Il revient sur les onze projets testés dans le cadre du programme «Adaptation au changement climatique» en partenariat avec La Ville de Paris, l’Agence Parisienne du Climat, l’Ademe, Eau de Paris et 100 Resilient Cities. 6 recommandations sont formulées pour construire nos villes autrement, les rafraîchir, favoriser le lien social et préserver nos ressources.

Expérimenter pour adapter Paris au changement climatique

Comme le démontrent saison après saison les bulletins climatiques que l’Agence Parisienne du Climat publiés avec Météo-France, le changement climatique est bien visible à Paris : vagues de chaleur et canicules, records de températures, fréquence des inondations… Face à ce constat, la Mairie de Paris se mobilise depuis 10 ans dans le cadre de son Plan Climat renouvelé en 2018, complété en 2015 par une Stratégie d’Adaptation et en 2017 par une Stratégie de Résilience. Les évolutions du climat appellent un renouveau des manières d’aménager notre ville et de vivre ensemble. 

C’est pour mobiliser l’écosystème de l’innovation, identifier les solutions de demain et aider les concepteur à les tester en conditions réelles que l’Urban Lab a lancé fin 2016 le programme d’expérimentation «Adaptation au changement climatique», aux côtés de la Mairie de Paris. 

A l’arrivée, 11 projets ont bénéficié d’un accompagnement sur mesure, fourni par l’Urban Lab, avec le soutien de la Ville de Paris, de l’ADEME, de l’Agence Parisienne du Climat, d’Eau de Paris et du réseau 100 Resilient Cities. Les enseignements de ce programme d’expérimentation sont présentées dans un carnet «s’adapter au changement climatique». 

Les 11 projets 

  • Anima : Dépolluer les sols dégradés et restaurer la biodiversité via la création de forêts urbaines temporaires (sur une durée de 6 à 20 ans), sur des friches ou des terrains en attente de projet, en mode exploitations forestières.
  • Bocage Urbain : Assurer la gestion des eaux pluviales grâce à un module d’aménagement urbain et paysager comportant un dispositif végétal.
  • Borne Fontaine : Proposer un point de rafraîchissement dans un espace public à Aubervilliers sous forme d’une borne fontaine sécurisée, destiné à limiter l’ouverture intempestive d’une bouche d’incendie située à proximité.
  • Conciergerie senior : Proposer un modèle de conciergerie adapté aux seniors, fournissant à la fois du service à la personne, réalisé par des partenaires locaux, et de l’animation, proposée par des concierges de quartier.
  • Défi Eco’o : Favoriser les économies d’eau à l’échelle d’un bâtiment, via l’incitation comportementale (nudge), la gamification (organisation d’une compétition) et le suivi de la consommation d’eau en temps réel. 
  • Lisière d’une Tierce Forêt : Lutter contre l’effet d’îlot de chaleur via un réaménagement urbain et la création d’une «infrastructure forestière» diminuant l’accumulation de chaleur dans le sol et augmentant le rafraîchissement de l’air.
  • Phytorestore : Traiter les eaux non potables de Paris via une solution paysagère et écologique, afin de permettre leur valorisation en tant qu’eau de baignade ou d’irrigation pour l’agriculture urbaine.
  • Solidarité Canicule : Constituer un réseau d’entraide de citoyens bénévoles géolocalisés, permettant la cartographie et la mise en relation avec des personnes en situation de vulnérabilité, notamment en cas de canicule.
  • Wéco : Proposer un module de toilettes publiques écologiques à chasse d’eau autonome (circuit fermé), facilement déplaçable et modulable, dans des containers maritimes recyclés.

Quels enseignements tirés de ces expérimentations ? 

La mise en oeuvre des projets a été accompagnée et évaluée tout au long de l’expérimentation, ce processus a permis de faire ressortir 6 recommandations destinées à la puissance publique, pour faire de l’adaptation un réflexe pour les collectivités, les entrepreneurs et les citoyens. Les actions clés identifiées sont les suivantes : 

  • Sensibiliser les consommateurs aux enjeux de l’eau et agir pour préserver cette ressource ; 
  • Construire une ville plus verte, plus perméable et plus modulaire ;
  • Encourager et faciliter le lien social ;
  • Soutenir la dynamique des «communs» ;
  • Rendre l’adaptation concrète, visible et attractive ;
  • Épauler les porteurs de projet pour assurer leur condition de réussite.

Ces pistes d’actions sont à retrouver dans la synthèse de l’évaluation

En savoir plus :

Le changement climatique à Paris 
L’adaptation dans le Plan Climat de Paris 
Le projet Lisière d’une Tierce Forêt

 

 

 

Autres actualités