Vous êtes ici

Jardin des plantes en automne

L’automne parisien 2019 : après la sécheresse, les fortes pluies

Climat
Particulier
Publié le 06 janvier 2020
par Agence Parisienne du Climat

À la différence de la climatologie, le changement climatique s’appréhende sur des périodes plus longues. C’est pourquoi dans le cadre de son partenariat avec Météo-France, l’Agence Parisienne du Climat met à disposition des Parisiens un bulletin climatique saisonnier. Ses éléments permettent de prendre du recul, et de comparer la saison qui vient de passer avec les moyennes des mesures des trente dernières années à Paris.

Changement climatique à Paris : vers des automnes plus chauds ?

Depuis 2004, les automnes sont majoritairement doux : 19 automnes sur 26 présentent des anomalies positives. La saison 2019 se classe au septième rang des automnes les plus chauds depuis 1947. En effet, Paris présente une température moyenne automnale de 0,8 °C au-dessus de la moyenne de référence 1981–2010 (12,9 °C). Il est impossible d’attribuer entièrement la douceur de cet automne aux variations naturelles du climat, ou de la même façon aux émissions de gaz à effet de serre. En revanche, on peut affirmer avec une grande confiance que dans le contexte du changement climatique, les automnes doux seront plus fréquents à Paris et dans la Région Île-de-France d’ici la fin du siècle.

 Anomalie de température moyenne

Bulletin Météo France

 

L’automne parisien 2019 pluvieux marquant la fin d’une période de sécheresse

Le 21 septembre 2019 était le dernier jour d’une série de 34 jours sans pluie : les sols étaient secs et l’indice d’humidité du 21 septembre affichait 18 % contre 34 % en moyenne. Depuis 1960, trois périodes dans la saison affichent au moins 30 jours consécutifs sans pluie : 34 jours du 2 septembre au 5 octobre 1997, 35 jours du 19 septembre au 23 octobre 1969 et 37 jours du 18 octobre au 23 novembre 1983. Ce déficit de pluviométrie est finalement comblé d’abord en octobre puis surtout en novembre où le département 75 affiche un excédent de 82 %, classant le novembre 2019 au 4e rang des valeurs novembrales pluviales les plus élevées depuis 1958.

PARIS-MONTSOURIS (75) - Pluviométrie - Anomalie décadaire

Bulletin Météo France

Autres actualités

Vue de Paris

2019 : une année extrême

Climat
Particulier
À la différence de la météo, le changement climatique s’appréhende sur des périodes plus longues. C’est pourquoi dans le cadre de son partenariat...
Lire la suite