Vous êtes ici

Paris Action Climat : les entreprises parisiennes s’engagent !

Climat
Professionnel
Publié le 13 novembre 2018
par Paula Torrente

Ce 16 octobre 2018, les acteurs économiques parisiens ont confirmé leur engagement pour le climat en signant la charte Paris Action Climat créée par la Ville de Paris en partenariat avec l’Agence Parisienne du Climat.

Les acteurs économiques au coeur de la lutte contre le changement climatique

Le nouveau Plan Climat, a été pensé comme un véritable projet de société qui nécessite l’implication de toutes et tous pour réussir la transition vers une ville post carbone. Comme l’a souligné Célia Blauel, adjointe à la Maire de Paris en charge de l’Environnement, du développement durable, de l’eau, de la politique des canaux et du Plan Climat, «la Ville de Paris n’a de prise à travers ses décisions que sur 20% des émissions de gaz à effet de serre émises sur le territoire. Il est donc essentiel de jouer notre rôle de catalyseur de l’action en travaillant avec les acteurs économiques présents sur le territoire».

C’est dans cet esprit que la Ville de Paris a repensé son dispositif partenarial « Paris Action Climat » avec la collaboration de l’Agence Parisienne du Climat. Il permet aux entreprises et institutions parisiennes de s’inscrire dans les engagements du Plan Climat à travers la signature d’une charte et la participation aux communautés d’acteurs sectorielles.

Cette charte, lancée en 2012 afin d’infuser les engagements du Plan Climat dans les pratiques des acteurs, a été remaniée à l’occasion du nouveau Plan Climat adopté en 2018. A l’occasion de la 5e cérémonie annuelle du dispositif, 14 nouveaux organismes et entreprises ont signé la nouvelle version de la charte aux côtés de la Municipalité la charte Paris Action Climat. Parmi ces acteurs, 8 s’engagent en particulier à accélérer la transition énergétique et environnementale dans les secteurs d’intervention urbaine en portant un engagement pour l’aménagement, la construction et la rénovation bas-carbone.

Les 47 signataires des premières éditions ont également été à l’honneur, 8 anciens signataires confirmant leur engagement en rejoignant le nouveau dispositif. Anciens et nouveaux signataires ont présenté les projets emblématiques qu’ils mettent en oeuvre dans le cadre de la Charte. Pour n’en citer que quelques unes, la RATP a rappelé son engagement de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 50 % d’ici 2025, par rapport à 2015. Le Pavillon Royal a mis en avant son système de covoiturage et de navettes électriques pour réduire ses émissions liées au transport. Sodexo quant à lui a rappelé son rôle actif dans la mise en place de filières d’approvisionnement local de tomates à Paris.

Cérémonie de signature charte paris action climat

Cérémonie annuelle du dispositif Paris Action Climat 

Différents modes d’engagement

“Paris Action Climat” s’appuie désormais sur deux outils copilotés par la Ville de Paris et l’Agence Parisienne du Climat : une charte d’engagement individuel et des communautés sectorielles d’acteurs. L’Agence Parisienne du Climat est partenaire dans le cadre de sa mission de mobilisation des acteurs du territoire. Forte de son expertise sur les questions d’atténuation, adaptation, et résilience et en matière de décryptage des politiques publiques, elle pourra accompagner la mise en oeuvre de la stratégie climat des signataires.

Cette nouvelle formule vise également à renforcer le rôle du Club des partenaires pour plus d’interactions entre les acteurs et de participation aux projets soutenus par la Ville. Le Club se réunit annuellement en comité de suivi pour faire le bilan de l’année écoulée. Il propose en complément tous les 2 mois une rencontre thématique autour d’un thème choisi par les partenaires pour s’informer, échanger et s’inspirer autour des sujets du Plan Climat.

Pensée comme un label, la nouvelle charte propose trois niveaux dont les exigences sont adaptées au niveau d’engagement des signataires :

  • Niveau argent : contribution au Plan Climat et participation au club des partenaires et aux communautés Paris Action Climat
  • Niveau or : élaboration d’une stratégie 1.5°C et priorisation de l’action par la sélection d’Objectifs de Développement Durable (ODD) compatibles avec le Plan Climat de Paris
  • Niveau platine : adoption d’un plan climat opérationnel à horizon 2030 avec des objectifs quantifiés de réduction de gaz à effet de serre sur 2 à 5 ans

Engagements bas carbone des acteurs de l’aménagement, de la construction et de la rénovation

Les acteurs volontaires de l’aménagement, de la construction et de la rénovation sont invités à adopter tout ou partie de ces engagements urbains, qui constitueront la trame de leur stratégie 1.5 degrés.

Ces engagements marquent également un premier pas vers l’évolution du PLU, annoncée dans le volet «Urbanisme» du Plan Climat. Ainsi, dès 2020 seront étudiées des Orientations d’Aménagement et de Programmation (OAP) sur la thématique Énergie-Climat, dans l’optique de fixer des objectifs complémentaires aux dispositions de l’article 15 du règlement du PLU, et d’intégrer les orientations fixés par le nouveau Plan Climat Air Énergie, le Plan Parisien d’Économie circulaire et les évolutions prochaines de la règlementation thermique.

Des communautés et des groupes de travail pour faciliter l’action collective

En complément de l’engagement volontaire et individuel des signataires de la charte, la Ville de Paris souhaite fédérer le plus largement possible les acteurs économiques et institutionnels pour faciliter l’action collective. Dans cette perspective, elle anime avec l’Agence Parisienne du Climat 8 communautés thématiques Paris Action Climat regroupant les acteurs clés des grands secteurs économiques parisiens.

L’ensemble des communautés rassemble plus de 400 acteurs, qui sont mobilisés grâce à des têtes de réseaux expertes dans ces thématiques au niveau national et qui voient là le moyen d’inscrire leur action sur les territoires. Cécile Gruber, directrice des transitions à l’Agence Parisienne du Climat.

Pour illustrer le travail de ces communautés, l’Observatoire de l’Immobilier Durable a présenté un référentiel de bâtiment adapté au changement climatique, élaboré dans ce cadre. Le C2DS a pour sa part mis en avant ses travaux menés dans le cadre de la communauté santé, pour cartographier les flux des 65 filières de déchets identifiés dans ce secteur. Le Club Génération Responsable, tête de réseau de la communauté Commerce,  qui fédère des enseignes engagées dans le développement durable, a présenté son projet de déploiement d’un label des points de vente responsables . Enfin, le ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères a montré comment la communauté Ambassades vertes était parvenue à créer le premier réseau diplomatique engagé pour le climat en mobilisant 60 ambassades étrangères présentes à Paris.

Ce travail collégial permet aux entreprises d’interroger leurs pratiques, de les associer aux choix stratégiques portés par la Ville de Paris dans le cadre de son nouveau Plan Climat et de garantir leur implication dans cette dynamique en développant des actions multi-acteurs par secteur. 

En savoir plus

Guide des objectifs développement durable pour les entreprises

Autres actualités