Vous êtes ici

Dites adieu au fioul !

Paris veut dire Adieu au chauffage au fioul !

Qualité de l'airCopropriétéEconomies d'énergie
ParticulierProfessionnelPresse
Publié le 07 mai 2019
par Agence Parisienne du Climat

La Ville de Paris a confié à l’Agence Parisienne du Climat une étude unique en France sur le chauffage au fioul et ses impacts sur l’environnement et la qualité de l’air. 

L’étude, menée sur 6 mois a servi à élaborer un plan d’action ambitieux pour éradiquer ce mode de chauffage à Paris.

Le fioul, une source de chauffage avec des impacts négatifs sur la santé et l’environnement

L’utilisation du fioul domestique pour le chauffage est une source de pollution de l’air non négligeable : la combustion du fioul domestique produit notamment des émissions de dioxyde d’azote et des particules fines.

Le chauffage au fioul domestique est responsable de : 

  • 3% des émissions de particules fines sur Paris 
  • 10% des émissions de dioxyde d’azote
  • et il a un fort impact sur les émissions de gaz à effet de serre.

Si le parc de copropriétés chauffées au fioul est un émetteur important de dioxyde d’azote, l’enjeu de qualité de l’air est également lié à la qualité des équipements de chauffage ainsi qu’aux enjeux de rénovation des copropriétés, et donc de la réduction des besoins en chauffage.

Une étude unique en France

L’étude, qui a été menée d’octobre 2018 à mars 2019, a poursuivi 3 objectifs :

  • Recueillir les données du parc de logements en copropriété encore chauffés au fioul, les comptabiliser et comprendre les freins et leviers au changement de combustible ;
  • Elaborer le dispositif opérationnel de sensibilisation des copropriétaires et syndics au changement de combustible et à la rénovation énergétique ;
  • Enrichir l’observatoire métropolitain de la rénovation énergétique en copropriété, qui compile datavisualisations, cartographies en ligne et analyses des données collectées sur le terrain par les équipes de l’Agence Parisienne du Climat.

Au total, on estime que 1 500 copropriétés, soit 45 500 logements, sont toujours chauffées au fioul à Paris actuellement, cela représente 5% des logements du parc habitat privé.

Des solutions alternatives existent !

Pour un chauffage efficace, compétitif et plus sain, différentes alternatives existent, telles que :

  • Le raccordement au réseau de chauffage urbain, énergie moins polluante, dont le mix énergétique est composé à 50% d’énergies renouvelables et de récupération,
  • Le raccordement au gaz naturel, énergie concurrentielle et pouvant provenir de filières durables (biogaz, méthanisation).

Prenez rendez-vous avec un conseiller FAIRE de l’agence parisienne du Climat : en ligne sur notre site ou par téléphone au 01 58 51 90 20. 

Un plan d’action ambitieux pour éradiquer le chauffage au fioul

L’Agence Parisienne du Climat propose un accompagnement spécifique pour la transition énergétique des copropriétés chauffées au fioul.

  1. La consolidation du repérage des copropriétés et des données de l’observatoire
  2. Un démarchage spécifique des copropriétés pour les engager dans la transition énergétique
  3. Un dispositif de conseil et d’accompagnement adapté via la plateforme CoachCopro
  4. Une mise en relation avec les professionnels du marché de la rénovation énergétique
  5. Des ateliers dédiés pour les copropriétaires

Pour découvrir l’ensemble des solutions et des aides financières mobilisables, prenez rendez-vous avec les conseillers de l’Agence Parisienne du Climat.

 

Autres actualités