Vous êtes ici

Printemps Paris

Un printemps parisien 2019 marqué par la douceur des températures

Climat
ParticulierProfessionnelPresse
Publié le 11 juin 2019
par Jérémie Jaeger

Malgré un mois de mai plutôt frais, les températures de ce printemps parisien ont encore une fois dépassé les moyennes saisonnières.

Quelques événements marquants du printemps 2019

Pour chaque saison, l’Agence Parisienne du Climat revient sur les conditions météorologiques des trois derniers mois, afin de les comparer aux moyennes des trente dernières années qui caractérisent le climat parisien. Cela permet de prendre du recul sur le ressenti de chacun pour comprendre les effets du changement climatique.

En météorologie, le printemps couvre les mois de mars, avril et mai, c’est-à-dire la période pendant laquelle la durée du jour rallonge et l’ensoleillement progresse dans l’hémisphère Nord. Pendant cette période :

  • Mars 2019 enregistre des vents forts les 3-4 et 10 (86 km/h les 4 et 10 au parc Montsouris), quatorze jours secs du 18 au 31, un bon ensoleillement (+23 %) et une grande douceur (anomalie* +1,6°C).
  • Avril est sec (déficit 62 %) avec 6 jours de précipitations, soit 3 jours de moins que la normale et ensoleillé (+27 %).
  • Mai connaît un épisode pluvieux remarquable le 10 et des températures moyennes en-dessous des normales sur vingt-et-un jours, dont seize jours consécutifs du 2 au 17 mai.

Un printemps légèrement plus chaud que la moyenne

Cette saison présente une température moyenne de 0,6 °C au-dessus de la moyenne de référence 1981-2010 (11,8°C) et se classe au 18e rang des printemps les plus chauds depuis 100 ans.

Moyenne températures printemps 2019 climat paris

Les températures moyennes mensuelles sont très douces en mars et avril. Comparées aux valeurs mensuelles les plus chaudes depuis 100 ans, mars se classe au 11e rang avec 10,5°C (record 11,5°C en 2012) et avril au 15e rang (record 16,1°C en 2007).

Changement climatique à Paris : vers des printemps plus chauds ?

Depuis 1989, les printemps sont majoritairement chauds ; 23 printemps sur 31 présentent des anomalies* positives; cette saison se classe au 18e rang des printemps les plus chauds. Depuis 1900, le printemps le plus chaud est enregistré en 2011 (14,4°C, anomalie* +2,6°C).

Dans leurs projections pour anticiper les évolutions du climat parisien, les climatologues affirment que les printemps seront de plus en plus doux au cours du 21e siècle.

*anomalie : écart à la moyenne de référence quotidienne 1981-2010

En savoir plus

Télécharger le bulletin climatique du printemps 2019
L’évolution du Climat à Paris
Brochure APC-Météo-France : Le changement climatique à Paris

Autres actualités

Evolution du climat parisien sur les 30 dernières années

De la Météo au Climat

Climat
Particulier
Retour sur le printemps parisien 2015 : dans la continuité des printemps doux et peu pluvieux Comment avez-vous perçu le printemps parisien 2015 ?...
Lire la suite