Vous êtes ici

Confort d'automne chez soi

Quelques conseils pour un automne bien chauffé et une facture maîtrisée

ClimatEconomies d'énergie
Particulier
Publié le 16 novembre 2022
par Agence Parisienne du Climat

Dans un logement, le chauffage occupe en moyenne 66% des consommations d’énergie totales du foyer. Il s’agit donc d’un poste particulièrement important et ce, d’autant plus alors que le télétravail se multiplie et nous font passer plus de temps à domicile ! Découvrez dans cet article quelques astuces pour réduire votre consommation d’énergie tout en améliorant le confort chez vous.

La rénovation énergétique pour réduire le besoin de chauffage

Les travaux de rénovation restent le moyen privilégié de réduire nos consommations d’énergie. En limitant les déperditions de chaleur grâce à l’isolation thermique, le besoin de chauffage s’en trouve réduit et les consommations d’énergie s’en ressentent !

En moyenne, des travaux de rénovation d’un immeuble permettent d’économiser 40 % d’énergie, et de gagner deux étiquettes énergie. 

Si vous souhaitez engager un projet de ce type au sein de votre copropriété parisienne, l’Agence Parisienne du Climat peut vous renseigner et vous guider gratuitement dans les démarches à effectuer.

Les éco-gestes au service de votre confort

Au-delà de la rénoavation des immeubles, il est important d’adopter de bonnes pratiques pour arrêter de gaspiller l’énergie. Pendant l’automne et l’hiver, ces écogestes ont, en plus, le mérite de vous aider à maîtriser vos factures et améliorer votre sensation de confort :

  • Fermer ses rideaux épais ou ses volets pour limiter les déperditions de chaleur et les rayonnements froids : jusqu’à 60% de déperdition de chaleur durant la nuit :
  • Installer des panneaux réfléchissants derrière ses radiateurs pour renvoyer la chaleur émise vers l’intérieur de la pièce ;
  • Ne pas obstruer ses radiateurs avec d’autres meubles et les entretenir régulièrement (dépoussiérage, purge…) afin de permettre la bonne diffusion de la chaleur ;
  • Aérer chaque jour mon logement (en coupant le chauffage) pour renouveler l’air intérieur. Un air trop humide nous rend plus sensibles au froid et est plus difficile à chauffer (surconsommation d’énergie).

Si vous souhaitez découvrir plus d’éco-gestes, vous pouvez :

Déclics est un challenge inter-équipe organisé sur différents territoires français. À Paris, il est animé depuis plus de 10 ans par l’Agence Parisienne du Climat qui a déjà accompagné des centaines de foyers vers la sobriété énergétique. Le recrutement pour l’édition 2023 est en cours, rejoignez-nous !

Focus sur la régulation de la température

Il est enfin très important d’avoir un regard attentif sur la température demandée au sein du logement.Nous recommandons une température de 19°C dans les pièces de vie. Cette température peut être ajustée à la baisse (17°C) dans les pièces peu occupées comme les toilettes ou la salle de bain. Enfin, nous vous recommandons de diminuer votre température la nuit à 16°C, y compris dans votre chambre ! Une température plus fraiche permet d’améliorer la qualité de notre sommeil.

Baisser la température d’un degré permet en moyenne une économie d’énergie de 7% (source : ADEME) !

Pour cela, un thermostat programmable sera votre meilleur allié. Différents modèles existent et peuvent être adaptés avec tous types de chauffages individuel (chauffage au gaz, électrique…). Ce thermostat présente plusieurs intérêts :

  • Un contrôle précis sur la température souhaitée au sein du logement ;
  • La fonction de programmation permet de définir plusieurs températures selon les contextes :19°C en journée lors de votre présence, 16°C pour la nuit et lors de vos absences en journée (départ au travail…).
  • Certains modèles plus avancés permettent même d’adapter le fonctionnement du chauffage selon d’autres paramètres : détection de présence, détection d’ouverture des fenêtres…

Utilisation d'un thermostat chez soi

Utilisation d’un thermostat pour régler la température de chez soi - © Adobe Stock

On estime que ces thermostats peuvent vous permettre de réaliser jusqu’à 15% d’économies d’énergie sur le chauffage !

Pour l’installation d’un thermostat par un·e professionnel·le, vous pouvez bénéficier d’une prime de 150€ sous conditions. Plus d’informations sur cette page.

 

 

 

Autres actualités