Vous êtes ici

Présentation du progamme "Transformations Olympiques"

Rendre Paris plus durable grâce aux Jeux Olympiques

Tertiaire
Particulier
Publié le 15 Juillet 2019
par Agence Parisienne du Climat

Faire des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 un levier pour inventer une Ville plus durable : c’est l’objectif que se fixe le programme « Transformations olympiques », présenté le 25 juin 2019 par Célia Blauel et Jean-François Martins, adjoints à la Ville de Paris.

Depuis le moment de sa candidature, la Ville de Paris s’est montré résolue à organiser des Jeux sobres et durables, qui impliquent pleinement la société civile. Ces Jeux doivent servir d’accélérateur des politiques publiques en faveur d’une ville plus durable et inclusive.

Le programme « Transformations olympiques » identifie 20 mesures pour que les Jeux laissent un héritage positif pour l’ensemble des Parisiens. Ces mesures ont été élaborées à la suite d’une large concertation avec la société civile avec la participation de plus de 10 000 parisiens. 

Les mesures s’organisent autour de 5 grands objectifs que sont :

  • Paris plus durable,
  • Paris plus belle,
  • Paris plus juste,
  • Paris plus sportive,
  • Paris plus civique.

Centre sportif Jules Ladoumègue, Paris 19Centre sportif Jules Ladoumègue, Paris 19

Le Centre Sportif Jules Ladoumègue, Paris 19e, accueillait l’événement « Transformations Olympiques » organisé par la Ville de Paris le 26 juin 2019.

Une ville plus durable 

La Ville de Paris s’est fixée plusieurs mesures concrètes pour accélérer la transition écologique grâce aux Jeux. Dans ce cadre, elle ambitionne de faire de Paris une ville sans plastique jetable d’ici 2024. Le périphérique sera lui aussi transformé au service de la transition écologique grâce à cet événement, notamment en réservant la voie olympique du boulevard périphérique aux véhicules partagés, connectés et propres. La Seine sera rendue à la baignade à l’issue des épreuves sportives, ce qui passera par l’équipement de certaines stations d’épuration de systèmes permettant de dépolluer les eaux rejetées en milieu naturel. Enfin, les jeux chercheront à assurer la transition écologique de Paris vers une alimentation de proximité plus respectueuse de la planète.

Parmi les ambitions affichées :  faire de Paris une ville sans plastique jetable d’ici 2024. 

Une ville plus belle

Les Jeux vont également contribuer à la métamorphose de plusieurs quartiers de Paris. Parmi eux, celui de La Porte de la Chapelle dans lequel est prévu la construction d’une nouvelle Arena de 8 000 places. Dès 2022, cette structure pourra accueillir des compétitions sportives, un ou plusieurs clubs en résidence, ainsi que des concerts et spectacles grand public dans un objectif global d’amélioration de la qualité de vie des habitants. Le quartier de la Tour Eiffel qui accueillera les célébrations et les épreuves de beach-volley, de judo, de lutte, de triathlon et de nage en eau libre sera, lui, transformé en poumon vert.

Enfin la Ville de Paris ambitionne d’améliorer l’accueil des touristes tout en permettant à ses habitants de reconquérir les principaux lieux culturels et touristiques.  

Une ville plus juste

Economie sociale et circulaire, emploi, accessibilité… Les JO 2024 seront l’occasion pour la Ville de Paris d’améliorer le contexte social des habitants.

Au niveau de l’emploi, les JO vont permettre la création de 150 000 emplois, tous secteurs confondus. Ces emplois seront créés notamment dans des secteurs en tension, qui garantissent une insertion durable. Les emplois créés privilégieront également les parisiens habitant dans quartiers populaires et éloignées de l’emploi.

L’économie sociale et circulaire (ESS) sera remise au cœur du processus de transformation de la ville. Ces filières seront notamment accompagnées et structurées afin de participer aux réponses aux appels d’offres et ainsi pouvoir gagner les marchés publics Jeux Olympiques et Paralympiques.

Enfin, Paris ambitionne, à travers les Jeux de changer le regard sur le handicap en devenant une ville exemplaire en termes d’accessibilité dans les lieux publics et les transports et de faire de l’égalité de droit entre les femmes et les hommes une égalité de fait dans toutes les politiques publiques.

Une ville plus sportive

La Ville de Paris a investi 1 milliards d’euros depuis 2001 afin de créer de nouveaux équipements. Dans la lignée de ces directives, elle ambitionne d’offrir de nouveaux équipements, de moderniser le patrimoine existant et trouver les solutions nouvelles permettant de produire toujours plus de surfaces destinées au sport.

L’offre sportive sera également enrichie afin d’inciter le plus de parisiens possible à se mettre au sport, notamment les femmes, les personnes en situation de handicap, les seniors et les catégories socio-professionnelles modestes.

Enfin les écoles et la jeunesse seront également impliquées avec la mise en place de dispositif d’éveil dans les crèches ou encore la création d’écoles labellisées « Génération 2024 », impliquées dans le développement des projets en lien avec les clubs sportifs du territoire.

Une ville plus civique

Les Jeux Olympiques seront l’occasion de construire une ville bienveillante sur la base de l’engagement volontaire de ses habitants au service des autres et de la communauté. Nuit de la solidarité, volontaires du climat, budget participatif, Team Paris… les initiatives se multiplient depuis quelques années. Au total, 50 000 volontaires seront mobilisés afin d’assurer la réussite des JO de 2024.

Une Olympiade culturelle sera également mise en place afin de rendre la culture accessible à tous et de créer des usages de la culture et du sport des deux côtés du périphérique.

Le sport parisien s’engage pour l’environnement

Conscients des impacts du changement climatique sur la pratique sportive, mais aussi du rôle qu’ils peuvent jouer pour rendre le sport plus vert, les clubs sportifs amateurs parisiens se mobilisent également.  La Communauté sport et climat a été créée en 2019 dans le cadre du dispositif Paris Action Climat de la Ville de Paris pour aider le secteur sportif amateur à mieux comprendre ces enjeux. Des ateliers sont organisés plusieurs fois par an  pour échanger sur les mesures qui pourraient être mises en place au sein des clubs.

Pour aller plus loin

Le programme «Transformations Olympiques»

La communauté sport et climat

Autres actualités