Vous êtes ici

« Rolling Lab » : l’incubateur qui repense la mobilité de demain

MobilitéInnovation
ParticulierProfessionnel
Publié le 13 septembre 2017
par Mathilde VAN-EECKHOUT

Depuis sa mise en place par Paris&Co, le « Rolling lab » favorise l’émergence de nouvelles solutions et services de logistique (marchandises) et de mobilité (de personnes). Marie-Xavière Wauquiez, responsable du programme, présente le « Rolling lab » et quelques exemples de solutions de mobilités innovantes retenues dans le cadre du programme « Logistique et Mobilité Urbaines Durables ».

APC : Vous êtes la responsable du « Rolling lab ». Pourriez-vous nous présenter cet incubateur en quelques mots ?

M-X.W : Chez Paris&Co, nous sommes convaincus que les start-ups et les grands comptes ont tout intérêt à collaborer le plus tôt possible. Pour tous les domaines d’activité relevant des grands secteurs d’activité urbains (immobilier, logistique, restauration collective et hors-domicile, sport, tourisme), nous créons un éco-système spécifique réunissant de grandes entreprises et des start-ups qui développent des solutions correspondant aux grands enjeux stratégiques de ces mêmes grands comptes.

En plus de son rôle traditionnel et historique d’accompagnement, Paris&Co joue le rôle d’intermédiaire entre ces deux mondes qui ne se connaissent pas bien.
Le Rolling Lab est le maillon central de l’éco-système dédié à la mobilité des personnes et des biens. Le traitement conjoint de ces 2 secteurs en fait sa spécificité.

APC : Vous avez maintenant deux années de promotions de startups derrière vous. Quelles sont les grandes tendances de l’innovation dans le secteur de la mobilité que vous observez ?

M-X.W : Dans le domaine de l’innovation, il arrive souvent que plusieurs personnes aient la même idée plus ou moins au même moment. C’est ensuite la qualité d’exécution qui va faire la force de la start-up et son succès.

En ce qui concerne la mobilité des personnes, de nouvelles start-ups apparaissent régulièrement sur le sujet des mobilités douces et/ou actives. L’automobile, qui est notoirement sous-utilisée puisque les véhicules sont stationnés 95% du temps, fait aussi l’objet de beaucoup de nouvelles propositions de service, que ce soit pour son acquisition, son entretien ou son utilisation.

APC : Pourriez-vous nous présenter quelques « success story » du lab ?

M-X.W : Une des très belles réussites incubée au Rolling Lab est la start-up Wheeliz fondée par Charlotte de Vilmorin et qui permet aux personnes à mobilité réduite de trouver plus facilement une voiture adaptée en mobilisant le parc des particuliers. Wheeliz a levé des fonds tout début 2017 et peut maintenant avoir de plus grandes ambitions pour satisfaire une clientèle grandissante.

Karos et Ecov sont  aussi deux très belles réussites. Ces start-up travaillent à rendre possible le co-voiturage quotidien sur de courtes distances, avec des approches un peu différentes. Elles ont toutes deux réussi à mettre en place des partenariats avec des collectivités locales et je leur tire mon chapeau pour avoir relevé ce défi !

Notre nouvelle promotion est encore récente mais il y a quelques belles pépites en son sein dont on devrait bientôt entendre parler ! Nous allons accompagner notamment des start-ups qui proposent de nouveaux services autour des mobilités douces et actives, que ce soit pour la mobilité des personnes ou celles des marchandises. Je pense ainsi à AsphaltLab qui commercialise le boitier de navigation Haiku ou GoGoRunRun qui propose des services de livraison à bicyclette en soirée.

APC : Vous êtes aussi une spécialiste de « mobilité durable », auteure de « Taxis, l’avenir en 3D », après deux années auprès de Paris&Co, quel regard portez-vous actuellement sur l’évolution de la mobilité à Paris et plus largement pour le Grand Paris ?

M-X.W : La mobilité accrue des biens et des personnes est vraiment le signe distinctif de notre époque. On ne s’est jamais autant déplacé ! En ce qui concerne la mobilité quotidienne, c’est avant tout une question d’habitudes de millions d’individus sur un territoire comme celui de Paris et du Grand Paris ! Or, il devient nécessaire et même vital de faire changer ces habitudes car la métropole doit absolument relever le défi de la lutte contre la pollution atmosphérique et le changement climatique. De nombreux changements sont en cours, notamment grâce aux start-ups, mais il faudra une volonté politique affirmée à tous les niveaux pour réussir à faire adopter aux franciliens des comportements de mobilité plus durable.

La plateforme Rolling Lab déménagera à l’automne 2017 à Chapelle International, le nouvel hôtel logistique muti modal. L’incubateur aura une surface de 1 600 m² et accueillera les 25 start-ups de la 2ème promotion du « Rolling Lab »

 

Autres actualités

Aucun contenu à afficher.