Vous êtes ici

Défi Familles à Énergie Positive

Témoignage : économisez 8 % d’énergie au moins avec le défi FAEP

ConsommationClimatEconomies d'énergieAgence Parisienne du Climat
Particulier
Publié le 14 novembre 2019
par Agence Parisienne du Climat

Jean-Claude Seguis a participé à la 8e édition du défi Familles à Énergie Positive. Pendant 5 mois, il a pris part aux différents rendez-vous proposés par l’Agence Parisienne du Climat et mis en place des éco-gestes efficaces. Retour sur son expérience.

Quelles motivations personnelles ont poussé votre foyer à s’inscrire au défi Familles à Énergie Positive ?

Ma compagne et moi étions déjà très attentifs aux questions environnementales dans notre quotidien. Nous voulions adopter des gestes concrets pour changer les choses à notre échelle, mais il était parfois difficile d’identifier ce par quoi on pouvait commencer. Dans cette démarche nous nous sommes inscrits en tant que Volontaires du Climat en 2018, un programme piloté par la Ville de Paris. Cela nous a permis de découvrir de nombreuses initiatives autour de nous, dont les actions menées par l’Agence Parisienne du Climat, au travers de son défi Familles à Énergie Positive. Nous avons décidé de nous y inscrire.

Quels sont les éco-gestes que vous avez facilement adoptés et ceux qui étaient plus difficiles à mettre en place ?

Avant de débuter le défi, nous avions déjà mis en place des éco-gestes. Par exemple, nous faisions attention à la température des pièces de notre logement, mais également à l’eau que nous utilisions au quotidien. Nous avions également pris l’habitude d’éteindre les lumières lorsque nous sortions d’une pièce.

Le défi FAEP nous a permis de perfectionner plusieurs éco-gestes comme le placement d’une bouteille dans le réservoir de nos chasses d’eau pour en réduire son volume ou la récupération de l’eau utilisée (lavage et la cuisson des légumes) pour l’arrosage des plantes.

Certains gestes se sont également ajoutés à notre routine. Nous avons ainsi commencé à récupérer l’eau froide au début de nos douches à l’aide d’un sceau, afin de la réutiliser pour nos plantes, fait la chasse aux appareils en veille ou encore installé des multiprises avec interrupteur.

En revanche, certains éco-gestes nous ont en effet donné plus de fil à retordre, mais cela dépendait de la personne concernée !  J’ai pour ma part réalisé de plus grands efforts pour ne pas laisser couler l’eau sous la douche en permanence : je coupe maintenant l’eau pour me savonner. Ma compagne a quant à elle quelques difficultés pour penser à éteindre les multiprises, dont celle sur laquelle notre box internet est branchée.

Quel a été l’impact de votre expérience sur vos consommations énergétiques ?

Le défi Familles à Énergie Positive nous a apporté une plus grande connaissance de notre consommation et des éco-gestes à mettre en place.

Les relevés hebdomadaires de nos trois compteurs que l’on renseignait sur une plateforme dédiée nous ont permis d’analyser notre consommation et de mieux la connaître. L’accompagnement des équipes d’animation de l’APC nous a permis d’améliorer pas à pas notre consommation énergétique. Durant les 5 mois du défi, nous avons réduit notre consommation de 15 à 30 % selon le type d’énergie et avons donc profité d’une baisse assez significative des montants de nos factures d’électricité et de gaz. Notre consommation d’eau a également été positivement impactée et nous veillons à maintenir nos efforts.

Un atelier proposé par l'APC

Un atelier proposé par l’APC lors de la 8e édition du défi FAEP / © APC

La 8e édition du défi FAEP est terminée depuis maintenant 6 mois : quel est votre bilan de cette expérience ?

Durant les 5 mois du défi, nous avons bénéficié grâce à l’APC d’informations pédagogiques qui nous ont sensibilisés aux questions du gaspillage énergétique. Nous avons également participé à des conférences et des ateliers qui se sont avérés très utiles pour prendre conscience de l’épuisement des ressources de notre planète et de l’impact écologique de notre mode de vie et de nos habitudes. Les sujets qui découlent de notre prise de conscience (transition énergétique, empreinte carbone, économie durable et circulaire) sont à présent de nouvelles préoccupations dans notre quotidien. Nous partageons également au mieux avec notre entourage, pour les sensibiliser eux aussi. Nous avons d’ailleurs répondu à un nouveau défi organisé par l’APC : le défi Familles Zéro Déchet.

 

Vous êtes motivé·e à participer vous aussi au défi FAEP ?
Les inscriptions pour la 9e édition sont ouvertes !
Inscrivez-vous dès maintenant et rendez-vous à la soirée de lancement prévue le vendredi 29 octobre à l’Annexe.

En savoir plus sur le défi FAEP

Autres actualités