Etude en plan d'action pour dire adieu au chauffage au fioul à Paris

Cette étude s’inscrit dans la poursuite de l’objectif zéro chauffage au fioul à Paris d’ici 2030. 

Publié le 15 mars 2019
par Alice Pigeon

Le chauffage au fioul a un fort impact sur les émissions de gaz à effet de serre et sur la qualité de l’air par ses émissions de polluants locaux (particules fines, dioxyde d’azote) avec des conséquences directes sur la santé.
Engagée dans un Plan Climat Air Énergie et dans un Plan de Santé Environnementale, la Ville de Paris s’est fixée un objectif ambitieux : devenir un territoire neutre en carbone et 100% converti aux énergies renouvelables d’ici 2050. Pour se faire, la Ville souhaite rénover 1 million de logements d’ici 2050, réduire la consommation d’énergie sur le logement d’un tiers d’ici 2030 et de moitié d’ici 2050, et atteindre l’objectif 0 chauffage au fioul à Paris d’ici 2030.

La Ville de Paris ainsi confié une grande étude à l’Agence Parisienne pour le Climat pour l’élaboration d’un ambitieux plan d’action unique en France. L’enjeu de cette étude est triple : préserver la santé des Parisiens, réduire l’empreinte carbone du territoire et servir d’inspiration pour engager d’autres territoires dans l’action. 

Télécharger le communiqué de presse de présentation de l’étude et du plan d’actions

Télécharger le dossier de presse de présentation de l’étude et du plan d’actions

Télécharger la plaquette de sensibilisation

Actualités