L'éco-gestionnaire de quartier : un nouveau métier pour accélérer la transition écologique locale

Dans le cadre de son Plan Climat Air Energie, la Ville de Paris pilote le projet d’expérimentation du métier d’éco-gestionnaire de quartier, porté par l’Agence Parisienne du Climat, en collaboration étroite avec les mairies du 13e, 19e et 20e arrondissements. Il vise à accompagner l’émergence d’un nouveau métier : celui de facilitateur·rice de la transition écologique à l’échelle des quartiers de l’Ilot 13, Rosa Parks et Bas-Belleville.

Publié le 27 Juillet 2022
par Alice Pigeon

Retrouvez les objectifs de cette expérimentation ainsi que les missions qui sont portées par l’éco-gestionnaire dans chacun des quartiers.

Les objectifs de l’expérimentation 

 

  • Tester l’efficacité et la réception locale du métier d’éco-gestionnaire dans 3 quartiers différents et représentatifs de la diversité des besoins
  • Identifier les potentiels de transformation écologiques du quartier : points de blocage et leviers à travers un diagnostic partagé avec plan d’actions
  • Définir les modèles économiques pérennes de l’éco-gestionnaire, établir des scenarii de modèles en fonction des territoires
  • Partager un retour d’expérience pour créer une méthode de réplication et essaimer les métiers d’éco-gestionnaires à Paris
  • Créer une offre de formation qualifiante d’éco-gestionnaire de quartier

Les missions de l’éco-gestionnaire sur le quartier de l’îlot 13

Axe n°1 : Rénovation énergétique mutualisée des copropriétés 

  • Mutualisation des travaux de rénovation à l’échelle de l’îlot

    • Sensibilisation à la rénovation : réunions d’information, balade thermique, visite de copropriété rénovée
    • Construction d’un cahier des charges DTG mutualisé par plusieurs copropriétés
  • Réflexion sur l’utilisation des toitures : solaire, végétalisation ?

Axe n°2 : Adaptation au changement climatique

  • Mise en place d’un réseau de soutien en cas d’événement climatique extrême (copropriétés + écoles)
  • Sensibilisation aux bonnes pratiques en cas d’événement climatique extrême (copropriétés + écoles)

Autres axes de travail à creuser

  • A déterminer à partir du diagnostic sensible : Déploiement de 2 ateliers participatifs : travail sur carte autour des usages à l’échelle de l’îlot

  • Sujets pressentis : gestion durable des immeubles (par ex: mobilité, gestion des biodéchets), aménagement d’espaces (par ex: potager partagé)

Ilot 13 ©Agence Parisienne du Climat

Copropriété avec jardin au sein de l’Ilot 13 © Agence Parisienne du Climat

Les missions de l’éco-gestionnaire sur le quartier Rosa Parks

Axe n°1 : Accompagner la transition énergétique des grandes enseignes et bureaux

  • Développement d’une campagne de sobriété énergétique auprès des entreprises du Parks

  • Développement d’un projet d’autoconsommation électrique (UGC)

  • Valorisation des places de parking vacantes (ex: voitures partagées électriques)

Axe n°2 : Animation de l’espace public via les sujets d’adaptation

  • Sensibilisation aux enjeux d’adaptation des bâtiments et espaces publics : balades exploratoires sur les aménagements actuels et à venir (Parc Icade, CPCU, ilot fertile, etc.)
  • Lancement d’un projet d’installation de mobilier urbain rafraîchissant en lien avec l’animation du parvis de la gare

Axe n°3 : Faciliter le développement du vélo pour venir au travail

  • Développement d’un gardiennage de vélo mutualisé (Parks + Cargo)               

    

Quartier Rosa Parks © Agence Parisienne du Climat

Les missions de l’éco-gestionnaire sur le quartier Bas-Belleville

Axe n°1 : Rénovation énergétique concertée des copropriétés 

Création d’une zone de rénovation concertée : mobilisation de 6 îlots d’immeubles de copropriétés faubouriennes 

  • Identification des « petits travaux énergétiques » du type : remplacement chaudière, remplacement radiateurs électriques, isolation des caves, relamping, etc. 
  • Mise en place d’un appel d’offre pour la réalisation des « petits travaux » identifiés      
  • Création d’un cahier des charges DTG mutualisé

Axe n°2 : Gestion durable concertée des immeubles 

Mise en place de services durables mutualisés entre immeubles :              

  • Sensibilisation à la gestion durable des immeubles 

  • Identification des besoins (stockage vélo, contrat d’entretien espaces verts, accompagnement potager urbain, etc.) et mise en place d’un appel d’offre 

  • Mise en lien des habitants et partage de bonnes pratiques autour de la gestion durable

  • Focus sur des résidences comme celle du du Pressoir 

Axe n°3 : Lutte contre les ilots de chaleur urbains (ICU), du bâtiment à son environnement

Identification des potentiels de rafraîchissement et parcours de fraîcheur dans le quartier par l’espace privé 

  • Diagnostic sensible afin d’identifier les usages, les freins et les leviers d’actions

  • Accompagnement à l’aménagement d’espaces privés pour lutter contre les ICU dans une logique de co-bénéfices avec l’espace public et le quartierPar exemple : végétalisation en cœur d’îlot, façades, toitures, projet d’ombrière murale privé, expérimentation d’une résidence «oasis»…

Borne Vélib' dans une rue de Belleville ©Agence Parisienne du Climat

Borne Vélib dans une rue de Belleville © Agence Parisienne du Climat

Contacter les éco-gestionnaires de quartier

Deux éco-gestionnaires sont actuellement en expérimentation : 

  • Sur le quartier de Rosa Parks : Florian Kerbarch, Chef du projet et éco-gestionnaire de quartier Rosa-Parks
  • Sur les quartiers de l’ilot 13 et Bas Belleville : Théo Schuhmacheréco-gestionnaire du quartier Bas-Belleville et Ilot 13

Pour toute information ou contact, vous pouvez envoyer un mail à  

Actualités