Paris bien dans son assiette : une stratégie pour une alimentation durable à Paris

Une alimentation durable, inclusive et résiliente pour tous les Parisiens : c’est l’ambition de la Ville de Paris pour concilier santé des citoyens et préservation de l’environnement.

Publié le 11 octobre 2019
par Emmanuelle Boissier

Diminuer de 40 % le bilan carbone « alimentation » du territoire, développer les filières agricoles en Île-de-France et relocaliser l’approvisionnement alimentaire, démocratiser l’accès à des produits durables, lutter contre le gaspillage et diminuer les déchets… Autant de défis que la Ville de Paris compte relever en se dotant de sa stratégie pour une alimentation durable.

Comment nourrir de façon durable les Parisiens ?

C’est la question à laquelle ont tenté de répondre les professionnels du secteur de l’alimentation, les associations ainsi que les consommateurs présents lors de la grande concertation de 2017 organisée pour servir de base à l’élaboration de la Stratégie de Paris pour une alimentation durable. En tout, plus de 600 participants y ont contribué. La stratégie a été adoptée par le Conseil de Paris le 3 mai 2018. 

La Ville a un engagement de longue date pour l’amélioration de la qualité alimentaire et de préservation de l’environnement. Dès 2010, avec son Plan alimentation durable, elle se fixe l’objectif d’introduire 50 % d’alimentation durable d’ici 2020 dans les 30 millions de repas servis chaque année dans les restaurant collectifs appartenant à la Ville. Grâce à cette mobilisation, la part d’alimentation durable dans les 1 300 restaurants collectifs municipaux atteignait déjà 42,5 % en 2017, faisant de la Ville de Paris, le premier acheteur public de bio en France. La stratégie d’alimentation durable pousse cette ambition encore plus loin en fixant des objectifs pour l’ensemble du territoire.  Avec son réseau dense de commerces de proximité, et des capacités importantes de production au sein du Bassin parisien et en Île-de-France, le territoire parisien présente de nombreux atouts pour inscrire l’alimentation parisienne dans une trajectoire de durabilité. 

40 actions pour une ville bien dans son assiette !

Sur la base des propositions des participants et des citoyens, 4 axes, déclinés en 40 actions, ont été identifiés :

  • Démocratiser l’accès à une alimentation durable

26 % des habitants de la capitale déclarent consommer régulièrement des produits bio, et entre 2014 et 2017 le nombre de commerces bio et circuits-court a augmenté de 47 %.

Pour 2030, la Ville souhaite que 75 % des ménages parisiens achètent régulièrement des produits bio. Des disparités existent quant à l’accès à des produits frais, locaux, de saison et durables. Avec l’objectif de diminuer le taux d’obésité à Paris pour le réduire de 10 à 5 % d’ici à 2030 en améliorant la qualité de l’alimentation des personnes défavorisées, la Ville soutient donc les réseaux d’aide alimentaire et d’épiceries sociales et solidaires, promeut le développement des commerces proximité (halles alimentaires, commerces itinérants) et d’une offre végétarienne dans la restauration collective, et compte déployer des cuisines partagées d’ici 2024 pour permettre aux personnes dont le logement est exigu, de préparer des repas variés et équilibrés.

La Ville prévoit également de promouvoir les régimes alimentaires flexitariens, c’est-à-dire un régime comprenant plus de végétaux et moins de viande et de poisson qui ont un plus faible impact sur l’environnement.

  • Autonomie et résilience alimentaire de Paris

Pour être moins dépendante d’autres territoires pour nourrir les Parisiens, des actions pour préserver les terres agricoles sont prévues. La Ville veut soutenir le développement du foncier agricole bio dans le Bassin parisien, pour qu’il atteigne 20 % de surfaces agricoles bio en Île-de-France, et que 50 % de l’alimentation consommée à Paris soit produite dans le Bassin Parisien (contre 25 % actuellement). Il est aussi prévu de développer des partenariats avec les territoires agricoles périurbains et ruraux, et continuer d’encourager les projets d’expérimentation d’agriculture urbaine, notamment avec le programme ParisCulteurs.

Avec l’objectif de valoriser la filière locale francilienne, la création d’un label est envisagée pour guider les consommateurs dans leurs choix de produits. L’accent est mis sur la relocalisation pour permettre plus de liens entre producteurs et consommateurs (AMAP, fermes urbaines…) et faire du système alimentaire parisien un système plus résilient et moins dépendant des énergies fossiles (transport par voies fluviales, mutualisation des livraisons).

  • Prévention du gaspillage alimentaire et des déchets

Parmi les actions mises en place, la Ville de Paris mobilise les acteurs de la restauration collective, notamment avec une charte des cantines scolaires de lutte contre le gaspillage alimentaire. Ce dispositif permettra non seulement de réduire les déchets mais aussi de mener des actions de sensibilisation auprès des publics scolaires. En cohérence avec les objectifs pour l’aide alimentaire, la Ville compte aussi renforcer la redistribution des invendus en tissant des partenariats avec des associations.

Adhérente du réseau national « Compost plus » depuis 2016, la Ville s’engage pour la valorisation des biodéchets et soutient le déploiement de sites de compostage de proximité tant dans l’habitat collectif que dans les équipements publics avec son Plan Compost.

Enfin, la réduction des déchets plastiques notamment des emballages est envisagée avec la volonté de promouvoir la vente en vrac et la promotion de l’eau du robinet.

  • Mise en réseau et partenariat

L’alimentation durable est l’affaire de tous, c’est pour cela, que la Ville de Paris entend mobiliser tous les acteurs qui s’engage, au sein d’un Réseau des acteurs de l’alimentation durable, et mettre en avant leurs initiatives sur une plateforme numérique.

Pour sensibiliser le grand public à la nutrition, une Journée annuelle de l’alimentation durable pourra voir le jour, ainsi que de nombreuses actions visant à promouvoir les produits végétaux, frais, équilibrés, durables et locaux.

Dans une perspective de gouvernance élargie et de débats, la Ville de Paris organise pour la fin de l’année 2019 la première édition des Assises annuelles de l’alimentation durable.

 

 

Pour en savoir plus :

La stratégie de Paris pour une alimentation durable – sur le site de la Ville de Paris

Consommation durable et objectif zéro déchet – sur le site d’Agence Parisienne du Climat

Actualités