Réduire et valoriser ses déchets

Un français produit en moyenne 500 kg de déchets par an, soit plus d’1 kg par jour, c’est le double d’il y a 50 ans ! Pour limiter notre impact sur l’environnement, il est essentiel de modifier nos comportements, mais quelles sont les solutions pour un mode de vie zéro déchet ?

Publié le 19 juin 2019
par Agence Parisienne du Climat

La multiplication des déchets suppose un impact environnemental considérable (gaspillage de matières premières épuisables, consommation d’énergie, émissions de gaz à effet de serre) et un coût financier de plus en plus lourd pour les collectivités et les citoyens (collecte, transport et traitement), or, près de 70% du contenu de notre poubelle pourrait être évités ou valorisés. La prévention des déchets est la mesure prioritaire des politiques de gestion de déchet, les actions portent à la fois sur les modes de production (éco-conception, distribution, vente) et de consommation (achat, maîtrise d’usage, réemploi, réparation, réutilisation).

Prévenir la production de déchets c’est s’appliquer dans la vie de tous les jours à réduire, réemployer et réutiliser dès que possible. C’est considérer que « le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas ».

Eviter la production de déchets, première étape

1. Questionner ses besoins

Bien évaluer ses besoins et s’y tenir réduit les chances de jeter et de gaspiller. Avant chaque acquisition, il est important de se questionner : en avez-vous vraiment besoin, pouvez-vous l’acheter d’occasion, vous le faire prêter, le fabriquer vous-même, existe-il une version « écoproduit » ?

2. Acheter en vrac

La vente de produits à la coupe ou en vrac  est de plus en plus courante dans les rayons des grandes surfaces, dans les marchés et magasins bio. Le packaging fait partie du prix total du produit : en le supprimant, ou en le réduisant, vous faites des économies et contribuez à la préservation de l’environnement.

Où m’approvisionner en vrac ?

3. Le compostage pour réduire mes biodéchets

À Paris, les déchets organiques représentent 22 % des ordures ménagères du bac à couvercle vert. Composter ses biodéchets permet donc de réduire cette part. De plus, le compost obtenu est un puissant fertilisant pour vos plantations !

Il existe des solutions de compostage collectif (composteur de quartier ou composteur en pied d’immeuble), individuel (lombricomposteur) ou de collecte sélective si vous habitez dans le 2e ou 12e arrondissement.

Composter en collectif

Composter en appartement

Vous vivez en appartement et n’avez pas de composteur collectif à proximité ? Vous pouvez composter chez vous, grâce à un lombricomposteur individuel.

Collecte sélective des bio-déchets

Les habitants des 2e et 12e arrondissements font actuellement l’expérience de la collecte sélective des biodéchets en vue d’une généralisation à l’échelle parisienne.

Les ressources sur le compostage

Le guide du compost, vous accompagne dans toutes vos démarches

Maison du Jardinage, centre de ressources pour les jardiniers urbains

Biodechet.org, observatoire citoyen des bio-déchets

4. Cuisiner anti-gaspi

En France, 10 millions de tonnes de déchets alimentaires sont produits, dont 6,5 tonnes par les particuliers. De simples réflexes peuvent allonger la durée de conservation des aliments :

  • Vérifier régulièrement les dates de péremptions
  • Optimiser le rangement dans votre réfrigérateur
  • Faire vos propres bocaux
  • Prolonger la conservation grâce au jus de citron, huile d’olive…

Pour soutenir les restaurants engagés dans la lutte anti-gaspillage, les applications Toogoodtogo et Optimiam proposent les invendus des commerçants à des prix cassés. Par ailleurs, le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation partage de nombreuses astuces anti-gaspi sur son site Alim’agri.

5. Faire soi-même (DIY - Do It Yourself)

Créer ses propres produits est une manière ludique de se réapproprier sa consommation en privilégiant des matières premières naturelles ou récupérées. On se rend compte qu’avec quelques produits de base, on peut concocter la totalité de ses produits ménagers et cosmétiques !

De nombreux lieux à Paris proposent régulièrement des ateliers DIY :

D’autres acteurs comme la Textilerie ou Bobinesetcombines proposent de vous apprendre à coudre, créer et transformer vos objets textiles, l’occasion de réaliser vos propres sacs à vrac !

Réemployer et réutiliser

Le réemploi, c’est donner une seconde chance à des objets et matériaux du quotidien en conservant leur fonction. La réutilisation, c’est comme le réemploi, sauf que l’on attribue une nouvelle fonction à un objet.

Le réemploi et la réutilisation, consistent en l’allongement la durée de vie d’un bien dans l’objectif de préserver les ressources naturelles.

1. Réparer

Vous pouvez vous aider de tutos sur Internet ou participer à des Repair’ café :

  • La trockette propose des ateliers de réparation d’électro-ménagers
  • La vélorution propose des ateliers réparation de vélo des ateliers vélo.

Certains de ces lieux sont géolocalisés sur le Transicope.

2. Emprunter ou louer

Certains objets ne servent qu’une ou deux fois à l’année et sont stockés la majorité du temps dans nos placards. Toquer à la porte de son voisin ou passer un coup de fil aux proches peut vous éviter de nombreux achats et créer du lien social ! Des applications comme, Mutum, Sharevoisins vous facilitent la démarche. 

3. Acheter d’occasion, donner/revendre les objets dont je n’ai plus besoin

Les ressourceries récupèrent et réparent les vieux objets avant de les mettre en vente (sans but lucratif). Vous pouvez retrouver la plus proche de chez vous grâce au recensement de la Ville de Paris des ressourceries parisiennes ou sur le site du réseau national des ressourceries.

Les rues parisiennes buissonnent également de friperies (vêtements de secondes mains), recensées en partie sur cette carte interactive. Les livres  de seconde main ont aussi leur plateforme référence !

Valoriser ses déchets, en dernier recours

Dès lors que le déchet est produit, les actions ne relèvent plus de la prévention mais de la valorisation, il s’agit des consignes de tri, du recyclage, de la méthanisation des déchets.

Recycler et valoriser

Bien trier ses déchets est tout aussi essentiel pour qu’ils soient traités de manière adaptée. Chaque déchet dispose d’un bac créé à son effet.

Vous avez des interrogations sur les consignes de tri ? Vous ne savez pas dans quel bac de recyclage mettre vos produits ? Consultez les consignes à l’échelle de Paris. A noter qu’en 2019 de nouvelles consignes de tri sont en place ! Désormais tous les emballages plastiques et métal se destinent à la poubelle jaune.

Se lancer via des défis ludiques

  • Défi Familles Zéro Déchet : Vous avez besoin de vous motiver avec d’autres personnes pour franchir le cap ? Relevez le défi en équipe ! Ce dispositif proposé par l’APC et la Ville de Paris vous aide à réduire vos déchets d’au moins 10% en 5 mois.
  • Défi rien de neuf : proposé par Zero Waste France, ce défi vous encourage à renoncer aux produits neufs en vous proposant des alternatives dans tous les domaines du quotidien.  
Rue du Paradis, une rue zéro déchet ! Pendant une durée d’un an, les commerçants et habitants de cette rue au sein du 10e arrondissement seront impliqués dans une démarche de réduction de leurs déchets. En savoir plus

 

Vous souhaitez faire référencer votre structure dans cet article ? Cliquez ici !

Actualités