Crédit : Awax Design

La plateforme de référence énergie-climat
pour comprendre et agir à Paris

Rapport d’activité 2017

Edito

© Peter Allan / APC

Le combat contre le changement climatique se gagne aujourd’hui, les scientifiques ne cessent de nous en rappeler l’urgence.

Chacun a son rôle à jouer. L’Agence avec le soutien de ses partenaires déploie tous les moyens en sa possession pour accompagner l’adaptation du territoire, l’évolution des modes de vie et faire émerger les solutions de terrain pérennes.

YVES CONTASSOT
Conseiller de Paris
Président de
l’Agence Parisienne du Climat


Lire l'intégralité de l'édito
© Peter Allan / APC

La contribution de l’Agence Parisienne du Climat à la préparation du nouveau Plan Climat a permis de faire émerger deux axes forts : renforcer l’Agence en tant que plateforme de référence énergie-climat et accompagner l’accélération de la transition. Pour se mettre sur le chemin de la neutralité carbone en 2050, l’APC travaille à organiser un changement d’échelle traduit dans sa nouvelle feuille de route 2018-2024.

ANNE GIRAULT
Directrice générale de
l’Agence Parisienne du Climat



Lire l'intégralité de l'édito

Chiffres clés 2017

L’APC compte 80 adhérents
et 25 collaborateurs

Les faits marquants 2017

Janvier

Assises européennes de la Transition énergétique, Bordeaux – Conférence : comment renforcer la prise en compte de l’énergie dans les projets urbains – Résultats de l’étude Urban Learning réalisée dans le cadre du programme européen Horizon 2020.

© APC

Février

5e Forum de l’Eco-Rénovation en copropriété organisé à la Mairie du 20e, en ouverture à la Quinzaine de l’Eco-rénovation : 420 visiteurs, 40 exposants.

Ateliers de concertation avec les acteurs économiques et institutionnels parisiens dans le cadre de l’élaboration du nouveau Plan Climat de Paris co-organisés avec la Ville de Paris.

© APC

Mars

Colloque « Adaptation des infrastructures et des réseaux au changement climatique » présidé par A.Girault, dans le cadre du Forum international de la Météo et du Climat, de l’association Météo et Climat, Université Pierre et Marie Curie, Paris 5e.

Atelier « Les Cahier d'Acteurs de l’APC », contribution collective des adhérents de l’Agence au nouveau Plan Climat de Paris.

© APC

Avril

Animation d’un réseau de 200 conseillers utilisateurs de la plateforme CoachCopro France

.
© Sébastien Borda
/ APC

Mai

Création d’un annuaire en ligne des professionnels de la rénovation des copropriétés affiliés au CoachCopro.

Publication du bulletin climatique parisien de l’hiver 2017, en partenariat avec Météo-France. C’était l’hiver le plus sec depuis 25 ans,, marqué par un épisode anticyclonique en décembre, qui a favorisé un pic de pollution particulièrement intense.

© APC

Juin

« Les Actus du Climat », petit-déjeuner - décryptage de l’actualité des politiques publiques climat-énergie, avec la Ville de Paris, la Métropole du Grand Paris, l’APUR, l’IAU, l’ARENE.

Immersion dans la ville active en faveur du climat :
visite de chantier d’une copropriété en cours de rénovation visant un niveau basse consommation, organisée à destination des Parisiens, Paris 13e (9 visites de terrain en 2017).

© APC

Juillet-août

Café-Climat « Manger en 2050 », organisé dans un nouveau format plus participatif à la Recyclerie, Paris 18e, sur le thème de l’alimentation dans un futur bas-carbone.

« Réponses de pros », échanges bi-mensuels avec des professionnels ouverts aux Parisiens sur des sujets techniques, celui de juillet s’est tenu sur la régulation du chauffage collectif.

« Solutions Pro », le rdv professionnel mensuel sur les offres techniques et nouveaux services du marché de la rénovation, en partenariat avec Soliha.

© APC

Septembre

Événement presse multi-partenarial sur « l’éco-gestionnaire : du bâtiment à l’îlot », nouveau métier de la transition énergétique avec Icade, Étude Chevreux, Caisse des Dépôts, Foncia IPM, Paris Habitat OPH, Efficacity.

Création de 3 webinaires à destination des syndics sur la rénovation énergétique en copropriété : savoir décrypter DPE, AUDIT, DTG, Travaux embarqués.

© Icade

Octobre

Visite presse du chantier de rénovation de la copropriété Beccaria qui vise une réduction de 70% des charges énergétiques, Paris 12e, en présence de 40 professionnels et couverte par l’AFP, France 3 et TF1.

Intervention sur l’accélération de la rénovation énergétique et l’observatoire aux Rencontres de la Performance Environnementale du bâtiment organisées par Le Moniteur avec le soutien de l’ADEME.

9e Salon des Indépendants de la Copropriété: 150 contacts pris avec la maîtrise d’ouvrage.

© APC

Novembre

Corner CoachCopro sur le Stand de l’ADEME et interventions au Salon national de la Copropriété : 300 personnes touchées.

Café-Climat « JO2024 : Quel projet pour le Climat ? ou comment booster les politiques publiques environnementales et le secteur sportif en faveur du Climat : 60 professionnels présents, accueilli par Les Grands Voisins - Eco-quartier Saint-Vincent de Paul en transition, Paris 14e.

© APC

Visite des Ministres Nicolas Hulot et Jacques Mézard sur le chantier de la copropriété du 24 rue Beccarria et lancement de la concertation sur le Projet de Plan national de Rénovation énergétique des Bâtiments à l’Agence Parisienne du Climat lors d’une table ronde avec les acteurs majeurs du secteur.

© APC

Décembre

Lancement de l’édition 2017-2018 du défi Familles à Énergie positive avec la création d’un nouveau module « je trie mes déchets », challenge ludique sur les économies d’eau, d’énergie et de déchets dans son logement ouvert aux Parisiens et salariés d’entreprises.

Remise des Grands prix de l’innovation de Paris à In Sun We trust, dans la catégorie Energie et Mobilité présidée par A. Girault.

Plénière annuelle des 240 professionnels affiliés au dispositif CoachCopro métropolitain en partenariat avec les Agences locales de l’Energie du territoire, la ville de Paris et l’Ademe Ile-de-France.

© APC
© APC

1. Profil de l'agence

Créée à l’initiative de la Ville de Paris pour accompagner la mise en œuvre de son Plan Climat Air Energie, l’Agence Parisienne du Climat est aujourd’hui la structure opérationnelle de référence sur l’énergie et le climat à Paris.

Structure agile, l’APC sensibilise les citoyens et les acteurs économiques sur les enjeux du changement climatique et de la transition énergétique, décrypte pour eux les politiques énergétiques et climatiques, et les accompagne dans leur projet d’efficacité énergétique. Ainsi, l’APC facilite la prise de conscience de tous et rend possible le passage à l’acte.

© Jean-Baptiste Gurliat / Mairie de Paris

La concertation menée par l’Agence dans le cadre du nouveau PCAET (voté à l’unanimité au conseil de Paris du 21 mars 2018) a défini les axes suivants pour l’évolution de la feuille de route de l’APC :

  • L’Agence d’accélération de la transition énergétique en s’appuyant notamment sur son rôle de conseil neutre gratuit et indépendant auprès des citoyens et sur la conduite du chantier de rénovation énergétique du bâti parisien et d’accompagnement à une mobilité durable.
  • Le laboratoire de la transition écologique en conduisant des projets partenariaux innovants à commencer dès 2018 par le pilotage avec la Ville de Paris de task forces à destination des acteurs économiques, et l'accompagnement à l’émergence de nouveaux métiers.
  • La plateforme de référence des questions énergie climat pour les Parisiens et les acteurs économiques qui trouvent avec les services de l’APC, ses événements et son site internet, les éléments de référence et les outils pour agir de façon opérationnelle.

Anne, Girault, directrice de l’Agence Parisienne du Climat "L'accélération de la transition énergétique : une démarche positive pour tous"

© Patrick Sordoillet
"C'est avec force que je tiens à remercier toute l'équipe de l'Agence Parisienne du Climat pour sa contribution essentielle à l'élaboration du nouveau Plan climat de Paris. L’atteinte des objectifs du Plan qui vise la neutralité carbone du territoire passe par une mobilisation collective globale ; l'Agence Parisienne du Climat sera le fer de lance de ce mouvement pour accompagner et impliquer l’ensemble de la communauté parisienne dans le nouveau Plan Climat de Paris.”

Célia Blauel, Adjointe à la Maire de Paris chargée de toutes les questions relatives à l'environnement, au développement durable, à l'eau, à la politique des canaux et au "Plan Climat air énergie territorial".

L’APC en bref

Nos secteurs

Nos métiers

Nos publics

25 Salariés



Une équipe de 25 collaborateurs en 2017

© Thibault de Puyfontaine / APC / Photos de l'équipe © Peter Allan

« J’accompagne les copropriétaires à Paris dans leurs projets de rénovation énergétique. Ce qui me stimule c’est de toucher le plus grand nombre, d’essaimer les bonnes pratiques et de travailler le lien étroit entre tous les acteurs qui sont parties prenantes d’un même projet pour le rendre le plus ambitieux possible. Cette dynamique je l’ai trouvé à l’occasion du 6e Forum de l’Eco-rénovation que j’ai piloté en 2017-18 : 900 visiteurs et 150 professionnels présents sur les 50 stands, c’était énorme ! »

Jessica JACOBY-KOALY, conseillère Info Energie Climat.

« Je suis conseiller info Energie Climat en charge du défi Famille à Energie Positive, et plus généralement de l’activité « Maîtrise d’Usage » à l’APC. Je mets en application des outils et des dispositifs d’accompagnement des Parisiens, visant à leur faire prendre conscience de leurs consommations, et à leur montrer comment agir de façon simple et ludique. Je mets mon expertise technique et pédagogique au service de la sensibilisation du grand public, je rencontre des profils très divers et c’est une vraie satisfaction d’arriver à les embarquer dans l’action après la prise de conscience. J’adhère complètement à la vision d’un Paris bas carbone, c’est un cap très stimulant pour mon travail au quotidien et pour accompagner chacun dans le respect de son environnement. »

Benjamin Rougeyroles, conseiller Info Energie Climat.

« J’occupe le poste de conseiller Info Energie Climat au pôle d’accueil et service à l’usager de la direction de l’urbanisme de Paris. A ce titre, j’informe et conseille les pétitionnaires, professionnels ou non, sur tout le volet environnemental du projet. Je décrypte pour eux les articles du plan local d’urbanisme mais mon objectif est surtout de favoriser des réalisations vertueuses en phase avec les objectifs du Plan climat qui vont pouvoir aller au-delà du seul cadre réglementaire. Mon travail requiert une forte part de concertation. Contribuer à faire évoluer le volet environnemental d’une opération est d’autant plus satisfaisant lorsqu’il va pouvoir être reproductible ; c’est le cas d’une belle réalisation dans le 15e, le premier immeuble Parisien en autoconsommation solaire intelligente, un exemple à suivre. »

Fabrice Fouriaux, conseiller Info Energie Climat.

« En poste depuis 4 ans, je suis en charge du développement de la plateforme CoachCopro. J’accompagne les structures partenaires de l’APC dans l’intégration de l’offre numérique CoachCopro dans leur offre globale d’accompagnement à la rénovation énergétique en copropriété. Je travaille en méthode agile pour construire et faire évoluer pas à pas l’interface afin qu’elle réponde au mieux aux besoins des utilisateurs, particuliers et professionnels. J’ai plaisir à voir évoluer la plateforme et à la voir se déployer sur le territoire national. De 3 plateformes en 2014, je suis passé à la création de 22 plateformes aujourd’hui accessibles par 60% des copropriétés en France, faisant du CoachCopro une plateforme de référence en matière de conduite de projet de rénovation. »

Thomas Payen, chargé d’études.

« Je mets en place des services (formations, retours d’expériences, mises en relation...) à destination des acteurs de terrains de la rénovation énergétique pour leur favoriser l’accès au marché de l’éco-rénovation de copropriété. Mon poste est en lien direct avec les problématiques de terrain que rencontrent les professionnels. C’est très stimulant d’être au cœur des réflexions pour lever les freins et faciliter l’émergence des projets. »

Yohann Desgeorges, chargé d’études.

« Une majorité des bâtiments de l’Europe du Nord-Ouest sont de vraies passoires thermiques et ont besoin de rénovations pour contribuer à la réduction de l’empreinte carbone des territoires. Forte d’une expérience d’accompagnement des politiques publiques en la matière via la création d’un dispositif global de mobilisation du marché de la rénovation , l’APC est moteur du projet européen Ace-Retrofitting visant à accélérer la rénovation énergétique en copropriété. Je pilote la partie du projet centrée sur la mise en relation entre l’offre et la demande et assure la gestion de toute la partie administrative et financière . Cette activité nécessite d’avoir une vue d’ensemble de tous les projets de l’APC, permet de prendre du recul sur nos propres activités et s’enrichir des questionnements des partenaires beaucoup moins avancés que nous sur le sujet. Changer d’échelle et pouvoir mutualiser nos connaissances et notre expertise avec nos partenaires allemands, néerlandais, écossais, et belges, c’est passionnant et très enrichissant !»

Béatrice Bienenfeld, responsable de la mobilisation du territoire

« Recruté après mon stage de fin d'études, cela fait maintenant deux ans que je travaille à l'Agence. Je suis notamment responsable de mobiliser les entreprises et institutions parisiennes pour l'objectif de neutralité carbone de Paris et nous ne pourrons l'atteindre sans l'engagement de tous les acteurs. Trouver ensemble des solutions collectives en identifiant les marges de manœuvre de chacun, c'est le défi qui me motive au quotidien.»

Jérémie Jaeger, chargé d’études.

3 axes de travail :

L'équipe s'organise autours des trois missions principales de l'Agence :

  • L’accélération de la rénovation de l’habitat privé avec le conseil grand public, l’accompagnement des copropriétés, l’animation de filières professionnelles et d’un observatoire de la rénovation énergétique des copropriétés à l’échelle de la Métropole du Grand Paris;
  • Le laboratoire de la transition énergétique avec les décryptages de politiques publiques et des données climatiques et la réalisation d’études opérationnelles;
  • La mobilisation des acteurs économiques en appui de la Ville de Paris dans le cadre de la Charte Paris Action Climat.

Le budget 2017

2 165 000 €

Gouvernance

L’Agence Parisienne du Climat est une agence multi-partenariale.
7 membres fondateurs et observateurs et 90 adhérents et partenaires


Sa gouvernance, composée d’acteurs publics et privés, constitue une alliance d’acteurs,
avec pour finalité l’émergence de solutions nouvelles et la démultiplication des actions.

De nouveaux adhérents ont rejoint l’Agence :

Association des Journalistes de l’EnvironnementGroupement du mur manteauPromotoitClimespace

Consultez l’annuaire des adhérents

À l'internationnal

L’APC poursuit son action à l’international en participant à des grands réseaux engagés sur le climat ou en accompagnant des villes dans la mise en œuvre de leur Plan Climat.

Rencontre du C40 à l’Agence

juin 2017

Rencontre de Mark Watts, directeur général du C40 CITIES et son équipe parisienne pour échanger sur l’action de l’Agence Parisienne du Climat. Participation à un webinaire organisé avec les membres du C40 sur la mobilisation et la sensibilisation des citoyens.

UCCRN, lancement du Hub européen

Juillet 2017

Depuis 2015, l’APC est partenaire de l’UCCRN. Ce grand réseau mondial regroupe plus de 300 chercheurs et parties prenantes du monde entier. Le récent rapport « Climate Change and Cities -ARC3.2 » qui présente notamment une étude de cas sur Paris, fait référence dans le monde pour son analyse et ses propositions. En phase opérationnelle, l’APC participait activement au lancement du HUB européen de l’UCCRN.

Lancement du GUAPO à Paris

novembre 2017

En novembre 2017, l’APC a participé à la préparation et au lancement du Guapo, l’Observatoire mondial des villes sur la qualité de l’air qui s’est tenu à l’Hôtel de Ville.

© APC
Délégation du Ministère de l'énergie de la Jordanie
© APC
Rencontre du directeur exécutif du C40, Mark Watts et de la directrice du bureau parisien Silvia Marcon. C40 Cities Climate Leadership Group. Juin 2017 à l'Agence Parisienne du Climat
© APC
Délégation Bulgare
© APC
Délégation mexicaine
© APC
Anne Girault, Directrice de l'Agence Parisienne du Climat et Lebo Molefe,
Directrice des services de Johannesburg

Accompagnement de Varsovie
et de Johannesburg en février 2017

L’APC accompagne plus particulièrement deux villes dans leur Plan Climat et leur volonté de créer une agence dans l’esprit de l’APC :

  • Varsovie, avec la participation de Anne Girault aux trophées ECO-MIASTO ,
  • Johannesburg, dans le cadre d’une mission de coopération de la Ville de Paris.

Accueil de délégations étrangères

Accueil de trois délégations étrangères à l’Agence Parisienne du Climat : bulgare, jordanienne et mexicaine.

Dans les Médias

Présence digitale de l'Agence Parisienne du Climat

Sites animés par l'Agence Parisienne du Climat

Présence dans les médias :



Revue de presse de l’Agence Parisienne du Climat
© APC

2. Informer et agir
pour le climat

L’APC est une structure indépendante qui traduit les objectifs du Plan Climat Air Energie en actions opérationnelles. Pour cela, elle effectue un important travail de vulgarisation et de diffusion des données scientifiques en partenariat avec Météo-France et assure une mission de conseil neutre et gratuit auprès des Parisiens par le biais de services ou d’outils (permanences téléphoniques d'info-conseil, événements, etc.)

Informer le grand public
sur le Climat à Paris

L’APC informe et sensibilise les citoyens sur le changement climatique à Paris et les moyens d’agir pour réduire les émissions de CO2 et les consommations d'énergie.

Une plateforme de référence
sur le climat à Paris

En 2017, l’APC se positionne comme la plateforme de référence sur l’énergie et le climat à Paris, avec 2 objectifs :

  • Faciliter la compréhension des enjeux énergétiques et climatiques,
  • Diffuser les bonnes pratiques et s’appuyer sur les témoignages positifs pour développer l’engagement de tous les acteurs du territoire dans la transition énergétique.

Véritable portail d’informations et de solutions, le site internet de l’APC édite régulièrement des actualités et des publications, fidèles à la pédagogie de l'agence : « Comprendre pour agir ». Il ambitionne d’être une base solide de connaissances sur les fondamentaux du climat et de l’énergie à Paris.

Pour sensibiliser les Parisiens, chaque saison, l’Agence Parisienne du Climat (APC) publie avec Météo-France un bulletin climatique pour comparer la saison qui vient de passer avec les moyennes des mesures des 30 dernières années à Paris.

En 2017, le climat a souvent fait parler de lui : tempêtes, inondations, incendies, sécheresses, chaleur record au niveau mondial. A Paris, les données récoltées par Météo-France témoignent également d’une année particulièrement chaude, en ligne avec les projections des climatologues.

A Paris : L’Hiver 2017 le plus sec depuis 25 ans !

Un printemps 2017 marqué par de fortes chaleurs et une sécheresse en avril.
Un été 2017 particulièrement chaud marqué par un épisode caniculaire.
Un automne avec de fortes variations mais qui reste plus doux que les normales saisonnières.
L’année 2017 se classe ainsi au 4e rang des années les plus chaudes depuis 50 ans à Paris.

A fin 2017, ce sont 28 bulletins qui ont été édités :

Consulter les bulletins saisonniers

En 2018, l’APC envisage une diffusion des données sous forme de data-visualisation, en partenariat avec Météo-France ainsi que la mise à jour de deux brochures : celle relative aux îlots de chaleur urbains et celle relative à l’adaptation de Paris aux vagues de chaleur.

Enfin, 2018 sera l’année de l’adoption définitive du nouveau Plan Climat Air Energie de Paris. Dans ce cadre, la Maire de Paris a lancé une votation citoyenne l’organisation d’une votation citoyenne.

L’APC accompagne cette démarche en amont dans une logique pédagogique avec :

  • le décryptage des mesures du nouveau Plan climat, en ligne,
  • la publication d’un guide citoyen Paris Pour le Climat, tous acteurs ! qui sera mis à disposition des acteurs relais, associations et Parisiens,
  • la mise à jour du serious game « Climat en jeux » pour sensibiliser de façon ludique les Parisiens.

4 parcours sont actuellement disponibles pour tester ses connaissances sur les éco-gestes et les objectifs et mesures du Plan Climat de Paris

Consultez nos publications sur l'évolution du changement climatique à Paris

Les Cafés-Climat de l’APC :
une nouvelle formule en 2017

En 2017, pour toucher un public plus large, l’APC a proposé des sujets plus proches de l’actualité ou du quotidien des Parisiens en s’appuyant sur des partenaires qui n’appartiennent pas au champ du développement durable. Enfin, la nouvelle formule propose un format plus ludique et plus participatif.

2 Cafés-Climat
et 120 participants

Café-Climat « Manger en 2050 »

Ce premier Café-Climat nouvelle formule a été organisé le 3 Juillet à la Recyclerie (18e arrondissement), sur le thème de l’alimentation dans un futur bas-carbone. L’idée était de présenter les enjeux théoriques de l’impact carbone de l’alimentation tout en leur proposant de se projeter dans un futur bas-carbone désirable et de faire appel à leurs sens pour une dégustation d’aliments innovants.

Deux experts ont ouvert le débat :

Patrick Koumarianos, Chef de projet Alimentation du Territoire, Mairie de Paris et Jean-Luc Fessard, journaliste spécialiste du développement durable et fondateur de l’association Bon Pour le Climat.

Puis 4 startups ont été invitées à pitcher avant une dégustation des aliments proposés dans le cadre de stands en extérieur :

  • ALGAMA met au point des produits destinés à l’alimentation humaine qui exploitent le potentiel nutritionnel des micro-algues. JIMINI’S cherche à faire rentrer les insectes dans notre alimentation en mettant en avant leurs qualités gustatives et nutritionnelles.
  • NextAlim mise sur les protéines et huiles d’insectes pour l’alimentation animale et l’industrie, en développant le potentiel de l’entomoculture.
  • Le Paysan Urbain est une structure d’agriculture urbaine développant des fermes urbaines agro-écologiques, économiquement viables, socialement responsables et inscrites dans leur territoire tout en étant connectées aux agriculteurs ruraux et péri-urbains.
© APC
© APC
© APC
© APC
© APC
  • Marmiton, partenaire de l’événement, a proposé avec l’appui de l’APC de communiquer sur les enjeux de l’alimentation bas-carbone.

Café-Climat « JO2024 :
Quel projet pour le Climat ? »

Suite à la nomination de Paris par le CIO pour l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024, l’APC a souhaité consacrer cet événement au volet « changement climatique » et plus généralement « durabilité » de la candidature de Paris. En effet, le projet olympique vise à faire des JO2024 les jeux les plus durables de l’ère moderne. Ce Café-Climat a été accueilli le 16 novembre 2017 aux Grands Voisins (14e).

Ce Café-Climat qui a mobilisé principalement les professionnels a permis de débattre avec 4 spécialistes du sport et du développement durable :

  • Maël Besson, Mission Sport & DD, Ministère des Sports ;
  • Didier Lehénaff, président de Sport & Sustainability Internation et initiateur des eco-games ;
  • Benjamin Lévêque, consultant I-Care Consult missionné sur la stratégie durabilité Paris 2024 ;
  • éline Terrier-Laurens, coordinatrice Environnement, Aménagement et Grand Paris, Secrétariat Général de la Ville de Paris.

Pour valoriser les interventions auprès d’un public plus large que les seuls participants présents, l’APC a missionné un dessinateur de BD, Tommy Dessine, pour rédiger un compte-rendu illustré du débat de façon humoristique.

A voir absolument

Conseiller et former
aux économies d’énergies
et à la maîtrise d’usage

Le conseil est le cœur de métier de l’Agence. Les conseillers, experts du quotidien, sont reconnus comme tiers de confiance tant par les particuliers que les professionnels qui souhaitent réduire leur consommation d’énergie ou se tourner vers les énergies renouvelables.

« Au moindre doute notre conseiller fait les recherches pour répondre à notre cas particulier, aucune question n'est évincée, nos dossiers ont été supervisés avec sérieux, et nous sommes recontactés régulièrement pour le suivi de l'avancement du projet »

Un Parisien, Enquête ADEME 2017

L’Agence Parisienne du Climat constitue le point d’entrée des Parisiens sur les questions énergétiques. L’habitat est la première préoccupation des Parisiens.

En fonction des besoins et des problématiques identifiés, les conseillers peuvent également orienter les demandes vers les dispositifs adaptés ou vers des partenaires comme l’ADIL, les opérateurs de l’habitat privé pour le compte de l’ANAH, le CAUE, etc.

Ainsi pour orienter plus finement les Parisiens, 4 services de permanences téléphoniques ont été mis en place :

  • Point Rénovation Info Service : dispositif opérationnel qui s’inscrit dans le cadre du Plan de Rénovation Energétique de l’Habitat, il a pour vocation d’inciter les Français à engager des travaux de rénovation énergétique dans leur habitat,
© Sébastien Borda / Agence Parisienne du Climat
  • Eco-rénovons Paris : créneau dédié à l’information et l’accompagnement des projets en copropriété et à la candidature du dispositif Eco-rénovons Paris,
  • Syndic : Hot line créée en 2017 dédiée à l’accompagnement des gestionnaires de syndic,
  • Autorisations d’urbanisme : à destination des particuliers ou professionnels et permettant d’être en contact avec le conseiller de l’APC à la Direction de l’Urbanisme pour traiter les points spécifiques des autorisations d’urbanisme en matière d’environnement et d’énergie.

En 2017, 7550 Parisiens ont bénéficié des conseils gratuits et personnalisés des conseillers de l’APC. C’est une évolution très importante par rapport à 2016 (+20%) qui confirme une forte attente des Parisiens.

Cette forte hausse des demandes s’est prolongée jusqu’en juin 2017 et s’explique notamment par l’impact positif du dispositif Eco-rénovons Paris. On notera également une augmentation significative des demandes émanant des professionnels en 2017 (syndic, BET, architecte), soit 10% contre 7 % en 2016.

89% des personnes sont
satisfaites du service
Info-Conseil

Enfin, la qualité du service est au rendez-vous : 89% des personnes sont satisfaites du service Info-Conseil selon l’enquête de l’ADEME de 2017.

L’APC joue un rôle spécifique dans le cadre du programme exceptionnel « Eco-rénovons Paris » lancé par la Ville de Paris en mai 2016. Elle est notamment chargée d’accompagner les Parisiens dans la phase de candidature qui s’effectue via la plateforme CoachCopro. Elle joue le rôle d’un guichet unique pour les candidats.

Au 31 décembre 2017, le bilan des appels à candidature apparaît très satisfaisant avec 446 copropriétés lauréates dont 166 recrutées en 2017, soit au total 28116 logements.

En 2017, l’objectif des 6600 logements lauréats est même dépassé avec 8500 logements. Dans le cadre des candidatures, de nouveaux sujets de préoccupation émergent.

Ainsi, 24% des candidats expriment un fort intérêt sur le thème spécifique de la végétalisation.

Enfin, en 2017 nous relevons via la plateforme CoachCopro des indicateurs très encourageants pour le marché de la rénovation :

  • Ce sont 1565 copropriétés qui sont inscrites sur la plateforme CoachCopro Paris dont 435 nouvelles copropriétés inscrites en 2017 (soit + de 18 200 logements),
  • 2 730 copropriétaires inscrits, soit 1,7 utilisateurs par copropriété,
  • 140 gestionnaires syndics, autres acteurs prioritaires, sont également inscrits : Nexity, Vinci Immobilier, Foncia, cabinet Bonnefoi, AD Immobilier, Sogi, Cogeim, cabinet Masson, Etudes Mirabeau, CFAB, Sergic, Oralia, etc.,
  • Passage à l’acte des copropriétés à fin 2017 (nombre de copropriétés cumulées) :
    • Vote d’audit : 442 (40 723 logements)
    • Vote mission de maîtrise d’œuvre : 70 (7 026 logements)
    • Vote de travaux : 126 (10 378 logements).
© Sébastien Borda / APC

Nouveau : le développement d’une cartographie dédiée aux copropriétés rénovées

Pour partager les bonnes pratiques et les retours d’expériences sur les opérations de rénovation en copropriété, l’APC a développé une cartographie accessible en ligne sur le site du CoachCopro Paris. 50 retours d’expérience sont ainsi présentés.

Ateliers collectifs
de sensibilisation
aux éco-gestes

L’APC propose des ateliers collectifs pour les ménages qui ne peuvent ou ne souhaitent pas bénéficier du Fonds d'aide à la rénovation thermique (FART). Ces ateliers organisés en partenariat avec les services sociaux parisiens visent à présenter de façon simple et ludique le fonctionnement des factures et les principaux éco-gestes à mettre en œuvre dans le logement, afin d’économiser l’eau et l’énergie.

L’APC intervient aussi à la demande des services sociaux parisiens. Deux interventions dans les services sociaux du 16e arrondissement de Paris ont eu lieu en novembre 2017.

Enfin l’APC propose le même cycle d’ateliers aux divers acteurs sociaux avec lesquels elle est en contact : associations d’aide au logement et centres sociaux notamment. Les travailleurs sociaux se montrent intéressés par cette offre et la mobilisation des usagers est plus facile en raison de l’existence de groupes déjà constitués :
les 4 ateliers organisés au premier semestre ont réuni 30 participants. Ce format sera renouvelé en 2018.

© Emilie Chaix / Mairie de Paris

Mieux maîtriser
sa consommation :
Le défi FAEP

Dispositif pédagogique et ludique, le défi Familles à Energie Positive rassemble chaque année des particuliers organisés en équipe qui souhaitent réduire leur consommation d’énergie sur la période de chauffe.

Fort du soutien des mairies d’arrondissement, la 6e édition du défi Familles à Energie Positive (FAEP) a réuni 200 foyers, organisés en 35 équipes, qui ont cherché pendant plusieurs mois à économiser au moins 8% sur leurs factures d’énergie et d’eau par rapport à l’hiver précédent. Les résultats peuvent aller bien au-delà de cet objectif : en 2017, l’une des équipes est parvenue à faire 25% d’économies.

Ouvert aux entreprises depuis 2 ans, la Fondation de France et La Poste/service Courrier Paris ont proposé FAEP à leurs salariés.

« Dans le cadre de notre politique RSE, nous avons proposé à nos postiers parisiens de participer au Défi, avec pour objectif de les sensibiliser aux enjeux du changement climatique à travers des actions concrètes et faciles à mettre en place. C’est la deuxième édition et le bilan est très positif : les salariés sont satisfaits des économies réalisées (-15% sur l’énergie consommée, soit 1,2 tonne d’émissions CO2 évitée, l’équivalent de 6 trajets en voiture Paris–Marseille !), du gain financier engendré et du lien social qui s’est tissé entre les participants d’un même site qui ne se connaissaient pas toujours. C’est un Défi que nous souhaitons reconduire l’année prochaine »

Carmen Jacquet, responsable RSE, La Poste Direction Services-Courrier-Colis de Paris

Agence Parisienne du Climat

Depuis le lancement du défi en 2011, ce sont 1040 familles qui ont été sensibilisées et accompagnées à Paris dans la mise en œuvre des économies d’énergie, l’équivalent en CO2 de 5650 tours de périphérique évités en voiture, témoignant de l’impact structurant sur le territoire du changement de comportement.

Pour l’édition 2017/2018, il est prévu d’ouvrir le défi sur la thématique des déchets et de travailler en partenariat avec : Biocycle, PikPik, et l’association Bon pour le Climat.

Elargir le volet Habitat
et connecter les activités
de la vie quotidienne

En 2017, l’Agence a lancé une campagne d’affichage dans le métro en partenariat avec la RATP relayée par les réseaux sociaux pour sensibiliser les Parisiens à des problématiques plus larges et connexes au logement. L’enjeu : passer à la notion d’habitat. Habiter c’est améliorer le confort dans son logement mais aussi consommer durable et préférer les mobilités actives et les transports collectifs ou partagés.

© APC

Mobiliser pour favoriser
le passage à l’acte

L’APC anime la mobilisation sur le territoire de Paris pour susciter notamment l’engament de travaux de rénovation. L’APC offre aux citoyens et aux professionnels du bâtiment et de l’immobilier l’opportunité d’échanger et de bénéficier de la connaissance d’experts. Un panel d’événements sont ainsi proposés dont des cycles dédiés à l’éco-rénovation.

Les objectifs :

  • Partager les bonnes pratiques et les retours d’expériences,
  • Rencontrer les professionnels et les acteurs du projets,
  • Découvrir des réalisations concrètes,
  • Se tenir informé des évolutions du secteur.

Enfin, en partenariat avec la Ville de Paris, l’Agence Parisienne du Climat est missionnée pour accompagner la mobilisation des acteurs économiques du territoire, en particulier les entreprises du secteur tertiaire et les grands comptes signataires de la Charte Paris Action Climat.

En 2017, 140 rencontres
ont été proposées.

Les événements dédiés
à l’éco-rénovation

Partager les retours d’expériences : les visites de site

© Agence Parisienne du Climat

Le succès des visites de sites, qui permettent aux participants de bénéficier des retours d’expérience de copropriétés sur leur projet de rénovation, ne s’est pas démenti.

9 visites de sites rassemblant un ou plusieurs représentants du syndicat de copropriété, des professionnels intervenus ou en cours d’intervention sur le chantier et/ou le syndic de copropriété ont ainsi été organisées tout au long de l’année 2017.
Les thématiques étaient variées : achat groupé de fenêtres, travaux BBC Rénovation ou encore ravalement à l’enduit chaux-chanvre.

Les Rendez-Vous Copropriétaires :
faire la preuve par l’exemple

© Sébastien Borda / Agence Parisienne du Climat

Ces rencontres permettent d’accompagner les Parisiens dans la conduite de leur projet de rénovation via la plateforme CoachCopro.

Outils disponibles, solutions opérationnelles, clés du succès sont présentés par les conseillers et illustrés par les témoignages de copropriétaires pionniers très appréciés. En 2017, compte tenu de la demande, suscitée par le programme Eco-rénovons Paris, l’APC a organisé ces rencontres sur une base bimensuelle, mobilisant à chaque fois une trentaine de personnes.

Différentes thématiques sont mises en avant : le recours à une maîtrise d’œuvre, les aides financières pour les travaux, la surélévation, comment mobiliser sa copropriété dans le cadre de la candidature à Eco-rénovons Paris, l’audit global…

En 2018, ces rencontres ont repris sur une base mensuelle en partenariat avec SOLIHA.

Réponses de Pros

L’Agence Parisienne du Climat organise également des rencontres bimestrielles entre copropriétaires et professionnels. Les professionnels y interviennent sur une thématique précise identifiée lors des permanences tenues par les conseillers Info-Energie de l’Agence.

Ces rencontres permettent d’échanger avec des professionnels de la mise en œuvre (artisans, entreprises de travaux, maîtres d’œuvre, assistants à la maîtrise d’ouvrage) sur des sujets pratiques ou d’actualité, de manière approfondie.

© Agence Parisienne du Climat

Quelques thèmes abordés en 2017 :

  • Le ravalement et l’isolation thermique avec Abssys et Harmonie ,
  • La végétalisation des toitures et l’agriculture urbaine avec et Topager,
  • La ventilation en copropriété avec Airpur et un bureau d’études technique,
  • La régulation du chauffage collectif et l’individualisation des frais de chauffage avec S2iB et Consultant ESE.

Solutions Pros

© Agence Parisienne du Climat

Un rendez-vous mensuel pour les professionnels dédié aux solutions techniques adaptées à la rénovation énergétique de copropriété.

Depuis 2018, ces évènements sont organisés conjointement par l’opérateur SOLIHA et l’Agence Parisienne du Climat.

Objectif : partager des connaissances sur le marché de la rénovation. Fabricants, fournisseurs, concepteurs, maîtres d’œuvres… les acteurs du chantier sont invités à présenter des solutions testées et adaptées à la rénovation de copropriété.

Quelques exemples d’entreprises invitées à présenter leurs produits ou leurs démarches :

Forum de l’Eco-rénovation

Pont d'orgue annuel, le Forum de l’Eco-rénovation en copropriété met en synergie particuliers et professionnels.

En 2017, il ouvre la Quinzaine de l’Eco-rénovation

Le 5e Forum de l’Eco-Rénovation en copropriété organisé par l’APC s’est tenu en ouverture de la Quinzaine de l’Eco-Rénovation, au cours de laquelle ateliers, conférences et rencontres se sont succédés dans l’ensemble des arrondissements parisiens. Les 420 visiteurs – contre 300 l’année précédente – ont ainsi pu recueillir des informations auprès des 40 professionnels présents.

Dans leur grande majorité, les visiteurs et les professionnels ont fait part de leur satisfaction :

  • 93% des visiteurs recommanderaient le Forum à leurs connaissances et 86% ont trouvé au Forum les informations qu’ils étaient venus chercher,
  • 78% des exposants sont satisfaits ou très satisfaits des contacts qu’ils ont pu avoir au Forum et 91% sont intéressés par une nouvelle édition.

Retrouvez la vidéo teaser du Forum 2017
© APC
© APC
© APC
© APC
© APC
© APC
© APC
© APC

« Ce Forum est enthousiasmant parce que c’est un des piliers dans l’action d’une ville comme Paris. Parler de rénovation énergétique c’est se poser des questions de la vie quotidienne : la limitation de ses factures, l’amélioration de son confort et la réduction d’émissions de CO2.»

Célia Blauel, adjointe à la Maire de Paris chargée de toutes les questions relatives à l’environnement, au développement durable, à l’eau, à la politique des canaux et au Plan Climat énergie territorial

En 2018, le Forum de l’Eco-rénovation s’installe à l’Hôtel de Ville : l’APC met les bouchées doubles !

Le 6e Forum de l’Eco-Rénovation s’est tenu à l’Hôtel de Ville de Paris le 31 janvier 2018. Au programme, 51 stands mobilisant 150 professionnels, 1 conférence plénière avec les élus et 10 conférences thématiques, 7 animations et le side event des copropriétés pionnières de la rénovation ont donné lieu à de riches échanges et partages d’expériences. Le succès est au rendez-vous avec 900 visiteurs.

« Il se passe quelque chose en copro »
dira Anne Girault, DG de l’APC, en ouverture du Forum.

© APC
© Sébastien Borda / APC
© APC
© APC
© APC
© APC
© APC
© APC
© APC
© APC
© APC
© APC
© APC
© APC
© APC
© APC
© Sébastien Borda / APC

Salon indépendant de la copropriété

Comme en 2016, l’APC avait son propre stand au salon. Une centaine de personnes ont pu rencontrer les conseillers Info-Energie Climat de l'Agence sur ces deux journées. En parallèle, l’APC a animé 3 conférences sur Eco-rénovons Paris, le rôle des syndics et l’audit global (une quarantaine de participants au total).

Salon national de la copropriété

L’APC était présente sur le stand de l’ADEME. Sur le corner CoachCopro, presque 200 personnes en 2 jours ont échangé avec des conseillers de l’APC. L’APC est intervenue lors de 2 conférences (Eco-rénovons Paris et les étapes de la rénovation énergétique) : une centaine de personnes ont assisté à ces deux conférences.

© APC

Les task forces
avec les acteurs économiques

La Ville de Paris mobilise, au travers de la Charte
« Paris Action Climat », les représentants économiques et institutionnels parisiens pour inscrire son ambition dans la réalité économique et valoriser les actions engagées par le secteur privé et institutionnel. A ce jour, une quarantaine d’entreprises et institutionnels parisiens ont reconnu le risque que pouvait constituer le changement climatique pour leur modèle économique, mais également les opportunités offertes par la transition écologique. Les signataires de cette Charte se sont engagés à se fixer individuellement des objectifs spécifiques contraignants pour limiter leur empreinte carbone, développer des produits et services plus vertueux et diffuser des modes de travail et des pratiques plus durables.

L’accompagnement des communautés d’acteurs

6 communautés thématiques d’acteurs privés et institutionnels fédèrent le plus largement possible les acteurs économiques et institutionnels pour faciliter l’action collective. C’est la mission et l’expertise de l’Agence Parisienne du Climat qui coanime depuis 2017 des communautés thématiques regroupant les acteurs clés des grands secteurs économiques parisiens.

En 2017, les communautés ont été sollicités pour contribuer à l’élaboration du nouveau Plan Climat. L’APC a coorganisé dans ce cadre 6 ateliers de concertation avec les communautés Commerces, Tourisme, Immobilier Durable, Sport culture Loisirs, Santé, Enseignement supérieur.

Nouveau :
la mise en place de task forces dès 2017

En 2017, les ateliers ont évolué vers des formats plus agiles avec la création de task forces. Chaque communauté est copilotée par la Ville de Paris et l’Agence avec l’appui d’un partenaire identifié comme tête de réseau.



3 task forces sur l’immobilier durable en partenariat avec l’ Observatoire de l’Immobilier Durable (OID) :

  • Analyse comparative des certifications et labellisations des bâtiments de bureaux à Paris,
  • Choisir les systèmes de refroidissement les moins énergivores et faciliter le raccordement au réseau de froid parisien,
  • Changer les comportements et optimiser la maîtrise d’usage et l’exploitation du bâtiment.

1 task force et 1 conférence « Café Climat-Santé » avec le Comité Développement Durable pour les Etablissements de Santé (C2DS):

  • Qualité de l’air intérieur dans les hôpitaux,
  • Gestion des déchets dans le milieu hospitalier.

Chaque task force donne lieu à la production de recommandations et d’engagements des acteurs.

Les évolutions en 2018 :
un dispositif plus dynamique

La charte « Paris Action Climat » évolue en 2018 pour s’adapter au nouveau Plan Climat et proposer une démarche plus ouverte aux entreprises et institutions. Elle croise à la fois les grands Objectifs de Développement Durable de l’ONU et les mesures du plan avec une approche territoriale. Les acteurs signataires s’engagent sur l’un des 3 niveaux d’implication proposés allant de l’adhésion aux principes de la charte jusqu’à la mise en œuvre concrète d’un plan d’actions à 2030. La nouvelle charte sera co-pilotée avec l’Agence Parisienne du Climat et intégrera les communautés d’acteurs.


En 2018, deux nouvelles task forces verront le jour, l’une dans le cadre du réseau des ambassades vertes, l’autres dans le secteur du sport.

© APC

3. Accélerer
la rénovation du bâti
en copropriété

Guichet unique d’accompagnement sur la rénovation en copropriété à Paris, l’Agence délivre au quotidien des conseils gratuits et indépendants se positionnant en tiers de confiance pour les particuliers et les professionnels du secteur. En 2017, l’activité de conseil a fortement augmenté, soutenue notamment par le renforcement de notre dispositif d’accompagnement, le CoachCopro et la montée en puissance du programme Eco-rénovons Paris « objectif : 1 000 immeubles » de la Ville de Paris dont l’Agence est le guichet unique.

Eco-Rénovons Paris :
booster les travaux
de rénovation

Lancé en 2016, le programme « Eco-rénovons Paris, objectif 1000 immeubles », véritable accélérateur du marché de la rénovation énergétique livre ses premiers résultats.

L’APC joue un rôle charnière dans ce programme puisqu’elle accompagne les copropriétés à candidater via la plateforme CoachCopro.

En 2017, 166 copropriétés ont été retenues pour bénéficier du programme Eco-rénovons Paris et sont désormais accompagnées par des conseillers éco-rénovation.

© SOLIHA

Chiffres clés :

En 2017, 166 copropriétés sont lauréates d’Eco-rénovons Paris soit 11 000 logements.

Depuis le lancement du programme, et en intégrant les lauréats de l’OPATB 19e, on compte au 31 décembre 2017, 446 copropriétés accompagnées par Eco-rénovons Paris correspondant à 911 bâtiments et 28116 logements.

Le dernier appel à candidature se termine le 30 juin 2018 et l’objectif ambitieux du programme en terme de nombre de bâtiments est en passe d’être atteint tandis qu’il sera dépassé en terme de nombre de logements concernés.

Visionnez la vidéo de présentation du programme d’accompagnement « Eco-rénovons Paris »

CoachCopro
Métropolitain :
le fer de lance de
l’accompagnement
de la rénovation

Le parc résidentiel privé métropolitain est le terrain des innovations du dispositif CoachCopro. C’est en effet sur la métropole parisienne en partenariat avec les 5 agences locales de l’énergie, l’Ademe et les professionnels que l’Agence renforce ce dispositif d’accompagnement opérationnel des particuliers et professionnels pour accélérer la rénovation énergétique des immeubles.

Les développements de la plateforme web, toujours conçus pour être territorialisés et reproduits en France, répondent aux besoins du marché et de la communauté des 200 conseillers.

Un objectif partagé par la communauté des utilisateurs : faciliter la rénovation et accélérer le vote des travaux.

En 2017 le dispositif est rendu plus performant pour la communauté des utilisateurs et administrateurs et de nouveaux services sont renforcés.

Le dispositif CoachCopro
métropolitain en chiffres

  • + de 120 000 logements accompagnés sur la métropole parisienne,
  • 70% des copropriétés de la métropole parisienne peuvent être accompagnées par l’ALEC Maîtrisez Votre Energie, l’ALEC de Plaine Commune, l’ALEC GPSO Energie, le CAUE94, l’ALEC Paris Terres d’Envol (ALEPTE) et l’Agence Parisienne du Climat,
  • 243 entreprises affiliées au « CoachCopro pour les pros » sur la métropole.
© APC

Nouveaux services
pour les particuliers

Où trouver un professionnel pour mes travaux ? c’est l’une des questions récurrentes posées au conseillers éco-rénovation de l’APC. Pour répondre à ce besoin très pratique, l’APC a créé un annuaire des professionnels affiliés au CoachCopro développé en 2017 dans une version accessible désormais en ligne.

En 2018, la plateforme web sera enrichie pour répondre aux spécificités des territoires avec la refonte des pages d’accueil et la simplification du parcours utilisateur. Les fonctionnalités et produits développés sur la métropole parisienne seront intégrés sur d’autres territoires.

Dynamiser le marché
et renforcer l’accompagnement
des professionnels

Afin de dynamiser le marché métropolitain l’APC mobilise et accompagne les filières professionnelles de la rénovation du parc résidentiel privé. L’objectif est d’aider les entreprises à se faire connaître des particuliers et se former aux caractéristiques locales du marché.

Un dispositif d’affiliation au CoachCopro métropolitain via une charte d’engagements est proposé aux professionnels du secteur de la rénovation en copropriété. Les affiliés bénéficient ainsi d’une offre de services diversifiés :

  • De l’information et des conseils spécifiques sur la rénovation énergétique en métropole parisienne pour maitriser les spécificités locales et partager les nouveautés,
  • Des formations sur mesure pour appréhender le marché local de la rénovation énergétique en copropriété,
  • Des réunions et groupes de travail pour lever les freins de la rénovation, partager les connaissances, et déployer des solutions,
  • Une mise en visibilité des affiliés auprès des maîtres d’ouvrage.

Une information spécialisée
et des rdv en présentiel

Le Fil’Copro : une newsletter bimestrielle éditée par l’APC en partenariat avec les ALEC de la métropole informe les affiliés sur les services du CoachCopro métropolitain, l’actualité du secteur et les événements professionnels.

Les Petits Dej’ Info pour partager et échanger sur les retours « terrain » des affiliés, les services du CoachCopro, l’actualité du marché.

Les Solutions Pros : un nouveau cycle d'évènements mensuels organisé conjointement par SOLIHA et l'Agence Parisienne du Climat. L’objectif est de proposer aux professionnels de la rénovation énergétique de découvrir et partager des solutions innovantes : matériaux, produits et concepts innovants et compatibles avec la rénovation énergétique de copropriétés.

Nouvel outils opérationnel :
le cahier des charges de l’audit global

L'Agence Parisienne du Climat a réédité en 2017 le cahier des charges pour réaliser l'audit en copropriété.

Le cahier des charges évolue afin de s’adapter aux contraintes des copropriétés, à l'évolution de la réglementation, et pour guider le projet de rénovation vers des travaux plus performants.

Concrètement, la principale évolution est l'ajout de 4 prestations optionnelles que la copropriété peut demander, en plus de l'analyse architecturale, énergétique et financière :

  • La réalisation de la maquette numérique de la copropriété,
  • Un diagnostic des réseaux d'eau,
  • Une analyse environnementale, d'accessibilité et des espaces extérieurs (cadre de vie),
  • Une pré-étude sur la faisabilité d'une surélévation ou d'une extension.

Audit global

© Nico Einino

On parle désormais d'audit global, pour la rénovation architecturale et énergétique. L'objectif est de converger vers un nom et un contenu commun à l'ensemble des acteurs de la rénovation en copropriété, pour plus de simplicité pour le copropriétaire.

Enfin, le document intègre les dernières évolutions réglementaires, notamment en matière de Diagnostic Technique Global.

Les partenaires : ADEME Ile-de-France, Ville de Paris, SOLIHA 75-92-95, Urbanis, Conseil Régional d’Île-de-France, Planète Copropriété, Eau de Paris. Avec le soutien du programme européen Interreg Nord Ouest.

L’annuaire CoachCopro Grand Paris

© APC

une visibilité décuplée des offres des professionnels

Avec l’annuaire, les professionnels affiliés au CoachCopro peuvent désormais présenter leurs offres de façon très détaillée ainsi que leurs références locales qui sont présentées sur la cartographie des copropriétés rénovées.

  • Spécialisé «copropriété», l’annuaire des professionnels du CoachCopro recense des entreprises et artisans travaillant à l’échelle de la copropriété,
  • Pour les travaux éligibles aux aides d’Etat (CITE, CEE, ECO PTZ), il répertorie les professionnels ayant la qualification RGE et met en avant les certifications Cerqual, Qualibat, OPQIBI… Chaque fiche détaille les labels, qualifications, certificats du professionnel, ses prestations et ses spécialités,
  • L’annuaire est métropolitain. Il offre ainsi la possibilité de trouver un professionnel de la région ou qui a suivi des projets avec les contraintes réglementaires et urbanistiques propres aux territoires d’Ile-de-France.

En 2018, 243 entreprises sont répertoriées et l’annuaire s’ouvre aux syndics.

Cette mise en visibilité est soutenue par un cycle annuel d’événements qui permettent d’aller à la rencontre de leurs futurs clients. Les rendez-vous « Solutions pros », ou le grand Forum parisien annuel de l’Eco-rénovation sont des moments attendus qui permettent de se faire connaître et de trouver des marchés. Le public majoritairement parisien, avisé, qualifié et disposé à engager des travaux, fait la qualité de ces mises en relations.

Des formations pour accéder
au marché et comprendre
L’environnement local

L’Agence Parisienne du Climat et le Syndicat des Architectes de Paris (UNSFA 75) proposent une action de formation originale pour les professionnels de la rénovation de la copropriété qui s’appuie sur une approche globale de la réhabilitation.

Les objectifs pédagogiques :

  • Acquérir les connaissances sur l’environnement spécifique de la copropriété,
  • Se former à la question de la rénovation énergétique,
  • Approfondir la connaissance des spécificités des typologies parisiennes au regard du volet énergie,
  • Se positionner sur le marché de la copropriété.


Public de la formation :

  • Architectes,
  • Bureaux d’études,
  • Entreprises du bâtiment,
  • Syndics,
  • Sociétés de services en efficacité énergétique,
  • Agences Locales de l’Energie et du Climat.

En 2017, l’Agence a développé une offre sur-mesure auprès des gestionnaires de syndics basée sur le tryptique : s’informer, se former, valoriser son expertise.

Une offre de formation adaptée aux syndics




En 2017, l’Agence renforce la mobilisation des syndics avec l’organisation de 5 formations dédiées. 42 gestionnaires ont suivi cette formation, en lien avec la démarche du Plan Bâtiment Durable (Charte d’engagement des syndics professionnels) et l’offre aux syndics développée par l’APC.

Une formation a également eu lieu en décembre en collaboration avec le CAUE 94 à destination d’une fédération des professionnels de l’immobilier.

Consulter le programme de formation 2018


Enfin, l’APC a également testé un nouveau format pour faciliter l’accès à la formation et les initier à la rénovation énergétique : le webinaire.



Les thématiques abordées :

  • Savoir décrypter les diagnostics énergétiques : DPE, Audit, DTG,
  • DTG et Audit global : mieux les comprendre pour bien les comparer,
  • Les travaux embarqués : que retenir du décret du 30 mai 2016 ?

L’Observatoire métropolitain
de la rénovation énergétique
en copropriété se structure

L’observatoire a pour vocation de témoigner de la dynamique métropolitaine de la rénovation énergétique, à travers l’analyse des tendances et les caractéristiques du marché.

Porté par l’Agence Parisienne du Climat, il est adossé au dispositif CoachCopro de la métropole parisienne. Son ambition : accélérer la massification des rénovations énergétiques des copropriétés sur ce territoire. À ce titre, l’observatoire a pour mission d’améliorer la visibilité de ce marché, d’évaluer le taux de rénovations au regard des politiques publiques, de produire des analyses sur des sujets spécifiques et de valoriser les projets existants.

L’originalité de l’observatoire repose sur l’utilisation de données de terrain collectées par les Point Rénovation Info Service de la métropole via l’outil CoachCopro.

D’autres données ont commencé à être intégrées sur le territoire de la ville de Paris grâce à un travail de communication entre bases de données effectué avec les opérateurs SOLIHA et URBANIS. Cet élargissement du champ d’observation a vocation à se poursuivre pour intégrer des données d’autres partenaires.

La plateforme CoachCopro et les travaux de l'observatoire couvrent aujourd’hui 9 des 12 territoires que compte la métropole.



© Andrieux
© Andrieux
© Andrieux
© Andrieux

L’observatoire présente des études qualitatives et quantitatives.

  • Une cartographie en ligne des éco-rénovations de la métropole parisienne pour partager les retours d’expérience. Cet outil permet de consulter des fiches de présentation des copropriétés rénovées et de les sélectionner en fonction de différentes caractéristiques.
  • Des notes d'analyse. La première analyse technico-économique porte sur un échantillon de 30 éco-rénovations performantes.
  • L’instrumentation de 8 copropriétés en phase travaux et post travaux afin d’observer et d’évaluer les résultats obtenus grâce aux travaux de rénovation énergétique. Cette mission est confiée à Enertech. Les premiers résultats sont attendus en septembre 2018. Une sélection d’indicateurs permettant d’analyser la dynamique du marché (nombre d’audits réalisés, nombre de travaux engagés), la performance des rénovations réalisées et les coûts pratiqués. Les chiffres clés de la rénovation en copropriété sont présentés avec la possibilité d'explorer ces données jusqu'à l'échelle de la commune.

Le déploiement
du CoachCopro
en France & en Europe

COACHCOPRO,
une démarche déployée France entière

En France, cette plateforme accompagne avec succès des copropriétaires (côté demande) et des professionnels du bâtiment (côté offre). Le CoachCopro est utilisé par des collectivités, des Agences Locales de l’Energie et du Climat (ALEC), des Espaces Info-Energie ou PRIS, des opérateurs Anah et des CAUE, Il est porté par des territoires notamment des Régions et des Métropoles.

200 conseillers en France regroupés au sein d’un réseau animé par l’APC utilisent le CoachCopro !

À fin 2017, avec ses territoires partenaires, le CoachCopro est disponible pour 250 000 des 500 000 copropriétés du territoire national, soit 50% des copropriétés françaises. Les perspectives pour 2018 permettent d’envisager que plus de 60% des copropriétés du territoire national auront accès aux services de la plateforme d’ici moins de 1 an.

Ces déploiements accompagnent à chaque fois la montée en charge et en compétence des structures accompagnatrices dans le secteur de la rénovation en copropriété, notamment dans le cadre de la mise en œuvre des Plateformes Territoriales de la Rénovation Energétique (PTRE) soutenues par l’ADEME.

© Nantes Métropole

Catherine Lafage,
Conseillère Rénovation Énergétique à Nantes Métropole

Les 21 territoires couverts par le CoachCopro en France

Nombre d’entités locales inscrites sur la plateforme en 2017 : 21

Le CoachCopro ,
reconnu en Europe :
Ace-Retroffiting

L’Agence Parisienne du Climat, forte de son expertise en matière d’éco-rénovation des copropriétés, est partenaire de Energy-Cities, coordinateur du projet ACE-Retroffiting avec six villes de cinq pays différents : Paris, Liège, Maastricht, Anvers, Aberdeen, Francfort.

En devenant partenaire d’Energy-Cities, l’APC intègre un réseau européen d’excellence pour l’accélération de la transition énergétique et le partage des bonnes pratiques en Europe.

L’objectif du projet européen vise à mettre en place une stratégie pour lever les freins réglementaires, financiers et humains de la rénovation des copropriétés et permettre concrètement d’améliorer la performance énergétique de 15 000 foyers par an.

Le CoachCopro, outil collaboratif développé par l’Agence Parisienne du Climat et conçu pour être adaptable à d’autres territoires, est un élément central de cette stratégie.

© APC

A mi- étape du projet (septembre 2016 – mars 2020), l’Agence ancre son rôle de précurseur et s’inscrit dans une dynamique de transfert d’expériences pour accélérer la rénovation énergétique dans le parc privé du nord-ouest de l’Europe.

Le projet est conduit sur une durée de 3 ans et vise la réalisation d’actions concrètes :

  • une boîte à outils à destination des copropriétés pour dépasser les obstacles à la rénovation, augmenter et accélérer les projets de rénovation énergétique des copropriétés,
  • un cadre de formation pour améliorer la montée en compétence des professionnels du bâtiment sur le secteur spécifique de la rénovation en copropriété,
  • un modèle de gouvernance animé par les autorités locales qui relie l’offre et la demande, ainsi qu’un outil en ligne adaptable à l’Europe du Nord-ouest pour l’information et le suivi des rénovations basé sur le CoachCopro,
  • une campagne européenne gérée par Energy Cities qui, 10 ans après le projet, impliquera des centaines de collectivités locales pour des milliers de rénovations.

Les partenaires associés de l’Agence

Médiathèque : les études de l’APC
sur la rénovation

L’expérience de terrain de l’Agence s’accompagne ponctuellement de production d’études partenariales à visée opérationnelle. Elles ont vocation à renforcer l’expertise du réseau et à partager les solutions. Livres blancs, études prospectives, programmes européens sont téléchargeables dans la Médiathèque du site de l‘Agence.

  • Livre blanc sur la rénovation énergétique en copropriétés - Agence Parisienne du Climat.2015
  • Étude prospective sur le volet économique de rénovation énergétique des copropriétés - Agence Parisienne du Climat et Efficacity.2016
  • VILOTE : Vison à Long Terme de la gestion et de l’utilisation du bâtiment, vers un bâtiment responsable, étude coordonnée par l’Agence Parisienne du Climat et associant l’expertise de Biomasse Normandie et de SENZO Etudes.2016
  • Note d’analyse sur les 30 éco-rénovations, APC.2017
© APC

4. Animer le laboratoire
de la transition énergétique

La transition énergétique est créatrice de solutions d’avenirs et d’évolutions sociétales positives pour les habitants et les territoires. Pour contribuer à l’émergence de dispositifs opérationnels et à l’évolution des pratiques et des métiers, l’Agence déploie trois logiques d’actions :
contribuer aux politiques publiques énergie-climat ;
rester en veille sur les nouveaux champs d’actions structurants de la transition énergétique, et identifier les nouveaux métiers, les nouvelles fonctions ;
innover et expérimenter.

Décrypter et contribuer
aux politiques publiques

Les politiques publiques de réduction des émissions de gaz à effet de serre s’actualisent et évoluent. Dans ce contexte mouvant, nombreuses sont les questions que peuvent se poser les décideurs ; l’objectif du travail de décryptage, sans être ni critique, ni conseil, est d’obtenir une visibilité d’ensemble. L’objectif pour l’Agence est également de contribuer régulièrement aux consultations nationales, régionales et locales sur la transition énergétique. Enfin, l’adaptation du territoire au changement climatique est un volet opérationnel majeur sur lequel l’Agence s’est investie en 2017.

Cette mission a été essentielle en cette année d’élaboration du nouveau Plan Climat de Paris et du Plan Climat Air Energie Métropolitain.

Contribution à l’élaboration du nouveau
Plan Climat Air Energie de Paris

Une part importante du travail de 2017 a été consacrée au Nouveau Plan Climat de Paris. L’APC a en effet été mobilisée pour co-organiser des ateliers de concertation avec les acteurs économiques et institutionnels du Plan Climat (voir partie « Mobilisation des acteurs économiques »).

L’APC a aussi livré à la Ville de Paris sa propre contribution au Nouveau Plan Climat sous la forme d’un « Cahier d’Acteurs », formulant des propositions pour l’avenir de l’Agence à court et moyen terme en vue d’atteindre l’objectif de neutralité carbone en 2050.

L’APC a ainsi convié l’ensemble de ses adhérents et partenaires à une matinée de travail collaboratif le 17 mars 2017. La synthèse de cet atelier des cahiers d’acteurs de l’APC a été publiée dans le bilan de cette concertation de la Ville de Paris).

© APC

Atelier « Cahier d'Acteurs de l’Agence Parisienne du Climat », du 17 mars 2017 à la Maison des Acteurs du Paris Durable.

Plateforme de référence sur le changement climatique à Paris et les énergies, la nouvelle rubrique « Plan Climat » du site web de l’Agence a attiré plus de 4000 visites.

Décryptage des politiques
de la transition énergétique
métropolitaine

Conformément à sa mission de décryptage des politiques climat-énergie en vigueur sur le territoire parisien, l’APC organise une conférence dédiée « Les Actus du Climat » à destination des adhérents et des professionnels de son réseau. Le 22 Juin 2017, elle a réuni des intervenants de la Mairie de Paris, de la Métropole du Grand Paris, de l’APUR, de l’IAU et de l’ARENE qui ont partagé leurs projets en cours (Outils présentés : ROSE, ENERGIF, GESi, cartographie « chaleur en ville », …).

La Métropole du Grand Paris a notamment présenté sa démarche et les réflexions à mener dans une perspective élargie dans le cadre de l’élaboration de son Plan Climat. L’accent est également mis sur :

  • Les points saillants du volet adaptation : la vulnérabilité du territoire aux îlots de chaleur urbain, l’enjeu de la désimperméabilisassions des sols, de nouveaux modes de vie avec l’agriculture urbaine et les circuits courts d’approvisionnement,
  • Les mesures et actions d’amélioration de la qualité de l’air,
  • L’accompagnement de la transition énergétique avec l’objectif d’assurer l’accès à un service public local de l’énergie à tous les habitants de la Métropole.

L’Agence a également mis à jour la synthèse graphique des politiques publiques de l’énergie et du climat qui rend compte des interactions et du degré d’application informatif, incitatif, réglementaire des documents cadres ou opérationnels ; ceci afin de fournir des éléments de compréhension de l’action publique aux décideurs.

Voir la synthèse sur le site web de l’APC

Enfin, la Métropole du Grand Paris a élaboré tout au long de l’année 2017 son Plan Climat Air Energie Métropolitain. L’APC a participé aux groupes de travail et aux ateliers de concertation pour apporter son expertise et faire remonter une information de terrain.

Lancement du Plan national
de la rénovation du bâtiment

L’Agence Parisienne du Climat a accueilli le 24 novembre 2017 Nicolas Hulot, Ministre d’Etat, Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire et Jacques Mézard, Ministre de la Cohésion des Territoires pour lancer la concertation sur le plan national de la rénovation énergétique des bâtiments. L’enjeu : contribuer à atteindre la neutralité carbone en 2050, en privilégiant la rénovation des bâtiments les plus énergivores. Nicolas Hulot rappelle que la rénovation énergétique des bâtiments est sa priorité en matière d’énergie.

La visite des Ministres s’est déroulée en deux temps : la visite du chantier de rénovation énergétique de la copropriété Beccaria à Paris 12e et une table ronde qui a réuni les acteurs nationaux majeurs.

Les propositions de l’Agence
Parisienne du Climat

Agence d’accélération de la transition énergétique à Paris et tiers de confiance auprès des copropriétaires et des professionnels, l’Agence Parisienne du Climat préconise d’intégrer en tant que tel l’enjeu stratégique de la rénovation des copropriétés dans le plan national de la rénovation énergétique des bâtiments.

À l’enjeu énergétique et climatique certain, au moins deux autres arguments plaident en faveur d’un traitement spécifique des copropriétés :

  • Répondre à un enjeu social : 37% des ménages en situation de précarité énergétique sont logés en copropriété,
  • Valoriser la copropriété comme un outil essentiel de lutte contre l’étalement urbain : il s’agit du choix d’habitat durable par excellence.

L’APC fait 9 propositions dont la première : reconnaître les spécificités de la copropriété.

Il s’agit d’un segment spécifique du secteur résidentiel. Pour favoriser la massification des rénovations énergétiques sur ce segment du marché, celui-ci doit être traité en intégrant ses spécificités :

  • Temporelle : les projets s’y inscrivent dans le moyen terme,
  • Sociale : les projets y sont par nature collectifs, partagés, solidaires,
  • Organisationnelle : les projets s’y mènent avec un écosystème professionnel spécifique et avec une gouvernance particulière, condition essentielle du succès du projet.

Il ne faut pas avoir peur de la copropriété : prise dans ses spécificités, elle se rénove. Le travail mené par l’APC avec le déploiement de la plateforme CoachCopro sur 21 territoires dans les principales agglomérations françaises en donne la preuve.

Consulter les propositions détaillées de l’Agence
© APC
© APC
© APC
© APC
© APC
© APC
© APC
© APC

Ce 24 novembre 2017 à l’Agence Parisienne du Climat, Nicolas Hulot, Ministre d’Etat, Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire et Jacques Mézard, Ministre de la Cohésion des Territoires lançaient la concertation sur le plan national de la rénovation énergétique des bâtiments.

Le lancement de la concertation sur le plan national de la rénovation le 24 mars s’est déroulé en deux temps avec une visite de terrain et une table ronde.

Visite du chantier de rénovation d’une copropriété parisienne

Nicolas Hulot et Jacques Mézard se sont rendus sur le chantier de rénovation énergétique d’une copropriété de 67 logements au 24 rue Beccaria, dans le 12e arrondissement de Paris. Ils ont pu échanger avec les acteurs du projet :

  • Anne Girault, Directrice Générale,
  • Paulette Vincent, Présidente du Conseil Syndical,
  • Alberto Spalletti, architecte,
  • Dimitri Molle, Directeur du bureau d’études Sénova,
  • Benjamin Chkroun, Président du Conseil de surveillance de la SEM Energie Posit’if,
  • Etienne de Barba, Directeur de l’entreprise générale de travaux Tecseral.

Sur toute la durée du projet, cette copropriété a été accompagnée par l’Agence Parisienne du Climat (APC), guichet unique de la rénovation énergétique en copropriété à Paris.

La copropriété s’est lancée dans des travaux de rénovation niveau basse consommation (BBC) qui visent une réduction des charges de 70% et le gain de trois étiquettes énergie.

Table ronde avec les grands acteurs nationaux de la rénovation

Les ministres Nicolas Hulot et Jacques Mézard se sont ensuite rendus à l’Agence Parisienne du Climat, pour présenter le plan, dans le cadre d’une table ronde avec les professionnels du secteur :

  • Bruno Lechevin, Président de l’ADEME,
  • Nathalie Appere, Présidente de l’ANAH,
  • Isabelle Kocher, Directrice générale d’Engie,
  • Caroline Grandjean, Directrice du Logement et de l’Habitat à la Mairie de Paris,
  • Jean-Bernard Lévy, PDG d’EDF,
  • Valérie Egloff, Vice-présidente à la Communauté d’Agglomération du Havre, chargée du développement durable,
  • Jean-Luc Tuffier, Président de la Fédération Française du Bâtiment du Grand Paris,
  • Jacques Pestre, Directeur général adjoint de Saint Gobain,
  • Benjamin Chkroun, Président du conseil de surveillance de la SEM Energie Posit’If,
  • Patrick Liebus, Président de la CAPEB,
  • Danyel Dubreuil, Coordinateur de l’initiative Rénovons !

  • Donner une place spécifique à la rénovation énergétique en copropriétés dans le plan logement en identifiant un objectif de rénovation pour la copropriété.
  • Soutenir le déploiement national du CoachCopro pour en faire un dispositif d’accélération nationale.
  • Reconnaître et financer le métier d’accompagnateur de copropriétés au sein des PRIS dans une phase d’amorçage de 3 à 5 ans.
  • Assurer la stabilité et la visibilité des dispositifs de financement des travaux de rénovations énergétiques.
  • Prouver que la rénovation basse consommation est possible partout sur les territoires.
  • Assurer une traçabilité et une cohérence des différents systèmes d’information et diagnostics tout au long du projet et de la vie de la Copropriété.
  • Accompagner l’évolution des métiers chez les professionnels et organiser la mise en relation avec la demande de rénovation.
  • Développer des outils d’accélération comme les Zones de Rénovations Concertées (ZRC).
  • Communiquer positivement sur la copropriété.

Explorer de nouveaux sujets
et faire émerger
les nouveaux métiers de la transition énergétique

Une planification intégrée de l’énergie
dans l’aménagement urbain

Le succès des politiques urbaines de lutte contre le changement climatique dépend de la capacité des villes à promouvoir des aménagements sobres en carbone et résilients. Les choix effectués aujourd’hui en matière d’aménagement auront des effets pour les clinquantes prochaines années et au-delà. C’est donc aujourd’hui qu’il faut prévoir les villes de demain.

Dans cette optique, l’Agence a développé une expertise sur l’intégration de l’énergie dans le processus d’aménagement urbain par sa contribution aux travaux du programme européen Urban Learning qui a livré ses résultats fin 2017.

L’objectif du projet Urban Learning « Integrative energy planning of urban areas : collective learning for improved governance», est de généraliser et institutionnaliser une planification intégrée de l'énergie dans l’aménagement urbain. L'accent est mis sur les processus de gouvernance liés au (re)développement de sites urbains (zones d’aménagement).

Le projet “Urban learning” associe les villes de Paris, Vienne, Berlin, Stockholm, Amsterdam/Zaanstad, Varsovie et Zagreb, avec une problématique commune : faire face à la croissance démographique urbaine tout en en réduisant la consommation d'énergie et les émissions de gaz à effet de serre.

Les villes engagées doivent :

  • consolider et partager leurs expériences et connaissances actuelles,
  • analyser les processus de planification urbaine (gouvernance et outils) et identifier les éléments de freins et leviers,
  • identifier et mesurer les manques (moyens et capacités) au sein de ces processus, afin de trouver des solutions tout en associant les autres acteurs du territoire impliqués,
  • proposer des changements réels dans les processus de gouvernance.
© APC
© APC
© APC
© APC
© APC
© APC
© APC
© APC
© APC

Le consortium

Chaque ville a constitué un groupe de travail local

Le groupe local parisien

L’agrégation de l’ensemble des travaux a été réalisée par la ville de Zagreb et consultable sur un site dédié : www.urbanlearning.eu/project-results

En 2017, le consortium s’est réuni à trois reprises à Berlin, Paris et Vienne. L’Agence et la Ville de Paris ont ainsi organisé un grand meeting parisien sur 3 jours, ponctués de réunions de travail et de la visite de l’eco-quartier Clichy-Batignolles.

De nombreuses présentations auprès des acteurs de l’aménagement et de l’énergie lors de conférences (Assises européennes de la transition énergétique, ADEME, Club VITECC, Assises des ENR² en milieu urbain, etc.) ou réunions d’échanges avec d’autres collectivités françaises ont permis de diffuser les résultats (Rennes Métropole, Metz Métropole, Plaine Commune).

Enfin, l’Agence Parisienne du Climat et la Ville de Paris ont également travaillé à la rédaction d’une publication, synthétisant les résultats du projet en français pour une diffusion plus large.

Urban Learning, synthèse des résultats en Français, édité par Agence Parisienne du Climat / Ville de Paris. 2018

Consulter la synthèse des résultats des travaux Urban Learning

L’exemple de l’éco-gestionnaire :
du bâtiment à l’îlot

La transition énergétique crée des emplois, transforme des fonctions et permet l’émergence de nouveaux métiers.

Dans le cadre des réflexions portées par la mission Ville Intelligente et Durable de la Ville de Paris (MIVIDA), un groupe de travail a rassemblé 7 acteurs de l‘immobilier et de la ville durable autour de la question de l’évolution à venir du métier du property manager et de ses nouvelles missions, dans une perspective de développement durable urbain.

Le constat part des nouvelles questions liées à la vie des quartiers, à la maîtrise des usages, à la société du partage dans une optique de ville résiliente et bas carbone. Autant de préoccupations socio-économiques et environnementales qui engagent une nouvelle dynamique urbaine. En s’appuyant sur une logique de travail collaboratif, les partenaires du projet d’Eco-gestionnaire, IcadeEtude Cheuvreux, l’Agence Parisienne du Climat, la Caisse des DépôtsFoncia IPMParis Habitat et Efficacity ont ainsi partagé leurs métiers et croisé leurs approches, pour proposer une démarche innovante visant à répondre aux nouvelles attentes et aspirations de transformation et de gouvernance d’un territoire.

Innover :
expérimenter sur l’adaptation au changement climatique

Poursuite des travaux sur l’adaptation
du territoire au changement climatique

Dans le cadre de la stratégie d’adaptation de la ville de Paris et de ses partenariats avec Météo-France et le Forum Météo et Climat, l’APC a travaillé sur deux nouveaux sujets en 2017 : la création de parcours de fraîcheurs dans la ville et l’adaptation des réseaux et infrastructures.

Ilots et parcours de fraîcheur

L’Agence Parisienne du Climat travaille de manière partenariale avec la Mairie de Paris, l’Atelier Parisien d’Urbanisme (APUR), l’Ecole des Ingénieurs de la Ville de Paris (EIVP), Météo-France et Santé Publique France sur le repérage, la création et la communication vers le grand public « d’îlots et parcours de fraîcheur » accessibles chaque été à Paris. L’objectif est qu’aucun Parisien ne se trouve à plus de 7 minutes de marche d’un îlot de fraîcheur d’ici 2020. A ce jour, 700 îlots de fraîcheur ont déjà été identifiés.

Adaptation des infrastructures
et des réseaux

Infrastructures et stress climatique – Comment le changement climatique impactera-t-il les infrastructures ? Comment s’y préparer et intégrer ce sujet dans les processus de décision, les modèles économiques et la formation ?

© Jean-Baptiste Gurliat - Mairie de Paris

Dans le cadre du 14e Forum International de la Météo et du Climat, présidé par Jean Jouzel, l’association Météo&Climat a organisé un colloque sur le thème « Adaptation des infrastructures et des réseaux au changement climatique ». Il s’est tenu le vendredi 24 mars 2017 à l’Université Pierre et Marie Curie (Paris 5e).

Le programme piloté par Anne Girault, directrice générale de l’Agence Parisienne du Climat et administratrice de l’association Météo&Climat, a mis en exergue l’impact du changement climatique sur les infrastructures existantes et surtout sur le renouvellement des réseaux et la conception de structures futures. L’accent a été mis également sur les enjeux économiques et financiers. Le colloque a favorisé le croisement des regards et des disciplines autour de la résilience des infrastructures, la mise en place d’équipements et de processus adaptées et donc moins sensibles aux stress climatiques.

Des innovations
accompagnées par l’APC

Fin 2016, la Ville de Paris a lancé un appel à expérimentation dédié à l’adaptation au changement climatique, conduit par Paris&Co en partenariat avec l’Agence Parisienne du Climat, Eau de Paris et 100 Resilient Cities. Cet appel à expérimentation a pour but de faire émerger des projets innovants, capables d’apporter des réponses concrètes sur 4 grandes thématiques : le rafraîchissement, l’économie des ressources en eau, le renforcement du lien social et la modularité des espaces et des modes de vie.

En Mars 2017, le jury, composé de Célia Blauel et Jean-Louis Missika, adjoints à la Maire de Paris, et des représentants des partenaires de l’appel, retient 10 projets innovants apportant des réponses concrètes aux enjeux de l’adaptation.

« Les projets retenus participent à la construction d’une ville qui anticipe et s’adapte aux effets du dérèglement climatique qui touchent la capitale. Notre objectif : mobiliser toutes les formes d’innovation pour faire la ville du 21e siècle »

Célia Blauel, adjointe à la Maire de Paris en charge de l’environnement, du développement durable, de l’eau, de la politique des canaux et du « Plan Climat énergie territorial ».

Soutien des lauréats dans le développement de leur projet ou recherche de terrain d’expérimentation
Dans le cadre de l’appel à expérimentation dédié à l’adaptation au changement climatique, l’Agence Parisienne du Climat a fait bénéficier aux porteurs de projet de son expertise et de son réseau notamment pour trouver des terrains d’expérimentations.

« Un des enjeux majeurs d’adaptation de Paris réside dans la gestion des épisodes caniculaires qui seront de plus en plus fréquents. Notre objectif est donc de déployer le maximum d’expérimentations d’ici l’été 2017 afin de coller autant que possible aux conditions auxquelles la ville devra faire face dans les 10 prochaines années »

Jean-Louis Missika, Adjoint à la Maire de Paris chargé de l’urbanisme, de l’architecture, des projets du Grand Paris, du développement économique et de l’attractivité.

Deux projets en particulier ont reçu un soutien plus approfondi de l’APC :

Lisière d’une tierce forêt du cabinet Fieldwork architecture avec l’association Alteralia : ce projet a vocation à transformer un parking de résidence de jeunes travailleurs située à Aubervilliers en « tierce forêt ». Il s’agit par-là de lutter contre l’effet d’îlot de chaleur urbain en végétalisant les espaces extérieurs du foyer, et en expérimentant un revêtement bétonné poreux. Au-delà de l’appel à expérimentation, l’APC est devenue partenaire du projet et a sollicité Météo-France pour la réalisation de mesures météorologique visant à évaluer l’impact de ce projet sur l’effet d’îlot de chaleur urbain. La mise en place d’un protocole de mesures réalisé par Météo-France en 2017 a été pris en charge dans le cadre de son partenariat avec l’APC.

Les partenaires du projet : la Région Ile-de-France, le Conseil Général 93, le bureau d’études IPH, l’ADEME, Météo-France, Paris&Co et l’Agence Parisienne du Climat.

© Fieldwork Architecture

« Dans notre projet, l’intégration de la végétation est traitée non pas comme de l’agrément, mais plutôt comme une infrastructure indispensable à la ville contemporaine et future. »

Andrej Bernik, du cabinet Fieldwork architecture et Patricia Robert, de l’association Alteralia, 2017

© APC

Source : E-Green

Le Défi Eco’O de E-Green : ce projet vise à favoriser les économies d’eau, à l’échelle du bâtiment, via l’incitation comportementale (nudge), la gamification (organisation d’un challenge et le suivi de la consommation en temps réel. L’Agence Parisienne du Climat a partagé son expérience de terrain sur l’accompagnement des particuliers à la maîtrise d’usage et poursuit la mobilisation de partenaires pour tester l’expérimentation.

Menu