Vous êtes ici

Le changement climatique à Paris et en Île-de-France

A l’échelle de Paris ou de la région Île-de-France, les changements climatiques sont flagrants. Ils se traduisent en été par des vagues de chaleur et des canicules plus fréquentes, plus intenses et plus longues. En 2019, le record absolu de chaleur dans la capitale à été battu avec 42,6°C.
Dès la seconde partie du 21e siècle, le nombre de vigilance «canicule» passerait de 10 à 25 par an dans la capitale, contre 1 seule en moyenne aujourd’hui.

Vidéo réalisée par Météo-France avec l’appui de l’Agence Parisienne du Climat.