Découvrir le dispositif dédié à la précarité énergétique Slime

De plus en plus de ménages se trouvent dans l'incapacité de supporter la hausse constante des dépenses énergétiques, devenues une part croissante du budget familial. Cette précarité énergétique découle de divers facteurs tels que l'augmentation progressive du coût de l'énergie, la fragilité financière des foyers à revenus modestes, et la qualité énergétique médiocre du parc immobilier.

Difficultés énergétiques et de paiement
Difficultés énergétiques et de paiement / © Jelena / AdobeStock

Qu’est-ce que la précarité énergétique ?

Actuellement, environ 3 millions de foyers en France, soit 11 % de la population, sont confrontés à cette situation aux conséquences variées : difficultés de paiement, endettement, limitation, voire absence de chauffage, isolement social, problèmes de santé et dégradation des conditions de logement, aggravant ainsi les défis liés au chauffage.

Est en situation de précarité énergétique au titre de la présente loi une personne qui éprouve dans son logement des difficultés particulières à disposer de la fourniture d’énergie nécessaire à la satisfaction de ses besoins élémentaires en raison de l’inadaptation de ses ressources ou de ses conditions d’habitat.

Loi Grenelle II de juillet 2010

Cela peut être traduit par trois indicateurs : les revenus, la sensation de froid et le taux d’effort énergétique.

Froid ressenti

20 %

  • 20 % des ménages déclarent avoir souffert du froid chez eux au cours de lʼhiver 2020-2021. Cela constitue une hausse de plus de 40 % par rapport à 2020.
  • 59 % ont eu trop chaud (Source : médiateur de l’énergie).

Le programme de lutte contre la précarité énergétique à Paris

Trois grands objectifs :

  1. Améliorer la connaissance du territoire et des acteurs
  2. Faciliter la lisibilité et l’accessibilité des aides
  3. Mettre en place un SLIME (Service Local d’Intervention pour la Maîtrise de l’Energie)

Qu’est-ce que le Slime ?

Slime une solution pour agir contre la précarité énergétique
Slime une solution pour agir contre la précarité énergétique / © CLER

Le Service Local d’Intervention à la Maîtrise de l’Énergie (Slime), tel que défini par le CLER dans son appel à projet est un outil pour lutter contre la précarité énergétique.

Il se concentre pour cela sur des volets précis : la détection, le conseil personnalisé et la prise en charge des ménages rencontrant des difficultés avec leurs factures d’énergie.

Il a été adopté en 2021 en Conseil de Paris, dans le cadre du premier Plan de lutte contre la précarité énergétique.

Comment ça fonctionne ?

Un SLIME fonctionne comme un point d’accès local centralisé où toutes les situations de précarité énergétique, indépendamment du statut d’occupation des ménages, sont répertoriées.

Son objectif est de centraliser sur une plateforme unique les signalements des ménages modestes confrontés à des problèmes énergétiques dans leur logement. Ceci vise à déclencher rapidement une visite sur place pour réaliser un diagnostic sociotechnique et comprendre la situation.

Une méthodologie en 3 étapes

1. Repérer

Organisation d’une chaîne de détection des ménages, notamment par la mobilisation et l’animation d’un réseau de donneurs d’alerte (travailleurs sociaux, fournisseurs d’énergie, professionnels du secteur médical, association caritative, etc.).

2. Diagnostiquer

Réalisation d’un diagnostic sociotechnique au domicile des ménages pour qualifier l’état du bâti et des équipements, les usages et la situation sociale et financière du ménage. Installation de petits équipements d’économie d’énergie et conseils personnalisés.

3. Orienter

Orientation et accompagnement des ménages vers des solutions durables et adaptées : travaux de rénovation énergétique, fonds social d’aide aux travaux et remplacement d’équipement, médiation avec le bailleur, aides sociales, traitement du logement indigne, etc.

Mobilisation d’un réseau de donneurs d’alerte

Les intervenants sociaux, les fournisseurs et distributeurs d’énergie, les professionnels du secteur médical, les facteurs, les gardiens d’immeuble, etc., doivent pouvoir signaler facilement les situations préoccupantes rencontrées dans leurs activités quotidiennes.

Orienter le ménage vers des solutions durables

Après la visite initiale de diagnostic, encourager tous les acteurs du territoire capables de proposer des solutions durables aux ménages à se faire connaître, à dialoguer, à s’organiser, dans le but d’orienter les familles vers les actions les plus adaptées à leur situation.

Ces ménages pourront alors bénéficier d’installation de petits équipements d’économie d’énergie, être informés sur les écogestes à adopter et être accompagnés dans leurs démarches pour sortir des difficultés de paiement.

Vidéo | Témoignages de bénéficiaires du Slime 

Vidéo | Questions-réponses sur le Slime

Plafonds de ressources du Slime parisien

Le revenu fiscal de référence est plafonné à :

1 personneRevenu fiscal de référence < à 23 541 €
2 personnesRevenu fiscal de référence < à 34 551 €
3 personnesRevenu fiscal de référence < à 41 493 €
4 personnesRevenu fiscal de référence < à 48 447 €
5 personnesRevenu fiscal de référence < à 55 427 €
Par personne supplémentaire+6 970 €