Vous êtes ici

Credit Fieldwork

Lisière de Tierce Forêt: un nouvel îlot de fraîcheur à Aubervilliers

Aménagement durableClimat
Particulier
Publié le 04 janvier 2021
par Agence Parisienne du Climat

À Aubervilliers, les premiers résultats scientifiques de l’expérimentation « lisière de Tierce forêt » attestent que le projet remplit sa fonction de nouvel îlot de fraîcheur pour les usager·ères du quartier. La transformation du parking d’un foyer de jeunes travailleur·euses en espace piéton végétalisé a conduit à une amélioration conséquente du confort thermique ressenti.

L’article publié par le Laboratoire Interdisciplinaire des Energies de Demain (LIED) et Météo-France démontre une baisse de la température ressentie (indice UTCI de confort thermique) de 2,5° C en moyenne lors des journées chaudes, ensoleillées et peu ventées. Avec le développement de la canopée végétale ces prochaines années sur le site, ces bénéfices devraient être confortés voire augmenter.

Qu’est-ce que le projet « Lisière de Tierce Forêt » ?

Le projet « Lisière de Tierce Forêt », porté par l’association ALTERALIA et le cabinet Fieldwork architecture, a pris vie à Aubervilliers en 2019, à proximité d’un foyer de jeunes travailleur·euses et dans l’une des villes d’Ile-de-France les plus carencées en espaces verts.

Ce projet ne revêt pas seulement une dimension paysagère mais aspire également à une justice sociale et environnementale.

Le projet, qui a remporté en 2017 l’appel à projet « Adaptation au Changement Climatique » lancé par la Ville de Paris et l’Urban Lab de Paris&CO avec l’appui de l’Agence Parisienne du Climat, a permis la transformation d’un parking asphalté en un espace de vie piéton et végétalisé. Il a bénéficié d’une instrumentation scientifique prise en charge dans le cadre du partenariat  entre l’Agence Parisienne du Climat et Météo-France, permettant de récolter des données climatiques à l’échelle  locale. Les premiers résultats permettent de confirmer les bienfaits de ce type d’aménagement en termes de fraîcheur et d’usages.

Avant

Avant, le parking de l’association sociale Alteralia de 1 200 m2 ne comportait aucun équipement piéton, peu de végétation, et le sol était recouvert  d’asphalte noir et usé d’un albédo de 0.13 : ce qui signifie que seulement 13 % de l’énergie solaire était réfléchie par le matériau et que le reste de cette énergie (87%) était absorbé pendant la journée et rejeté pendant la nuit. Ce phénomène accentue ce qu’on appelle « l’effet d’îlot de chaleur urbain » :

  • L’effet d’îlot de chaleur urbain s’exprime par des écarts de températures entre la ville dense et les campagnes avoisinantes. 
  • La cause principale de cet effet est la restitution à l’atmosphère durant la nuit de la chaleur accumulée pendant la journée par les matériaux des bâtiments et les surfaces imperméables.
L’enjeu était donc d’offrir un nouvel espace de vie aux usager·ères pouvant aussi leur permettre de se rafraîchir en été.

 

Parking Lisière Tierce Forêt

 Parking avant la transformation / © Fieldwork Architecture

Après

La Lisière de Tierce Forêt a été mise en œuvre en deux étapes :

  • Au printemps 2019, 72 arbres choisis pour leur capacité de transpirer ont été plantés, et le parking débitumé.
  • Au printemps 2020, on a installé des matériaux réfléchissants et perméables, et créé un bassin de stockage de l’eau permettant d’alimenter les arbres en période de stress hydrique. On a également installé du mobilier urbain mobile pour permettre aux jeunes travailleur·euses de s’approprier l’espace selon leurs souhaits.

Lisière Tierce Forêt après

Le parking à l’été 2020, après transformation en Lisière d’une Tierce Forêt / © Fieldwork Architecture

Que disent les premiers résultats scientifiques?

Les premiers résultats publiés par le LIED de l’Université  Paris-Diderot et Météo-France démontrent l’efficacité de l’opération sur le confort thermique des usager·ères (Parison S. et al, 2020). Ils portent sur l’analyse des mesures réalisées à l’été 2018 (avant travaux) et à l’été 2019 (après travaux partiels : la pose du nouveau revêtement n’était pas terminée).

L’absence de voitures, un revêtement clair et perméable et bien sûr la présence d’une nouvelle canopée végétale ont conduit à des impacts assez importants sur le microclimat du site.
  • Durant les journées étudiées, on note une baisse de la température ressentie (indice UTCI) de -2,5°C en moyenne sur 24h, allant jusqu’à -6°C autour de 13h.
  • On a également enregistré une baisse de la température  de l’air sur le site, jusqu’à -1,0°C en fin d’après-midi. L’augmentation de l’humidité relative reste limitée, mais dépasse temporairement +2 %.
  • Les changements observés sont significatifs pour tous les paramètres pendant au moins 35 % de la journée. L’étude montre que l’ombre des arbres a un impact significatif sur la baisse de l’UTCI  le matin, ainsi qu’en début et en fin d’après-midi.

L’exploitation des mesures des étés 2020 puis 2021, une fois les travaux terminés,  permettra d’obtenir des résultats plus complets.

Méthodologie 

Des stations météo ont été installées avant les premiers travaux, en juin 2018. La présence de stations météo avant et après travaux, sur l’ancien parking (espace étudié) et sur un toit à proximité (station témoin) permet d’assurer que les modifications enregistrées sur le site d’étude sont bien causées par les travaux d’aménagement.

Ces stations mesurent notamment la température de l’air, l’humidité, la vitesse du vent, les flux radiatifs et la pluviométrie. Ces paramètres permettent ensuite de calculer un indicateur de confort thermique du corps humain appelé Universal Thermal Climate Index (UTCI).

Stations Météo Lisière Tierce Forêt

Station météo sur le toit (à gauche) et sur le site (à droite) / © LIED

Un nouvel espace de vie

L’association ALTERALIA qui gère le foyer de jeunes travailleur·euses a observé que la Tierce Forêt avait été très vite adoptée par les usager·ères et utilisée comme extension des lieux de vie pour les habitant·es du foyer, notamment en fin d’après-midi et début de soirée lorsque la chaleur était plus importante dans les espaces restreints des chambres. C’est également en fin de journée et la nuit que l’effet d’îlot de chaleur urbain est le plus important.

Parties prenantes du projet :

Porteurs de projet :

  • L’Association Alteralia

  • Le cabinet Fieldwork architecture

Partenaires :

  • L’Ademe

  • L’Agence Parisienne du Climat

  • Ecosustain

  • Ekolog

  • Le Laboratoire Interdisciplinaire des Energies de Demain

  • Météo-France

  • OPH d’Aubervilliers

  • Etablissement Public Territorial Plaine Commune

  • L’Université Paris Descartes

  • La Ville d’Aubervilliers

Source :

Publication du Laboratoire Interdisciplinaire des Energies de Demain (LIED) de l’Université Paris-Diderot et de Météo-France: Parison S. et al, «Tierce Forêt» : greening a parking lot, Actes du XXXIIIe colloque de l’Association Internationale de Climatologie, 2020.

Autres actualités